Camps de la mort et trafic d'organes

Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes

  • Les faits concernant le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, présentés au Conseil national slovaque

    À la suite d'une rencontre avec l’avocat des droits de l’homme David Matas, le 20 mars 2014, concernant ses découvertes sur la question des prélèvements d’organes dans les prisons de la Chine, des membres du Conseil national slovaque dont sa Vice-présidente Erika Jurinovà, Joseph Mikloško, Peter Osuský, et Stephen Kuffa, ont promis de faire avancer une résolution du Parlement slovaque, montrant leur solidarité avec les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine ...
  • Le Canada soulève la question des prélèvements d’organes devant l’ONU

    Anne-Tamara Lorre, la conseillère canadienne pour les droits de l’homme à l’ONU, a créé un précédent au cours du Dialogue interactif sur la liberté de religion au siège de l’ONU à Genève. Ce dialogue portait sur les rapports de deux rapporteurs spéciaux sur les droits de l’homme pour la 22e réunion de la dernière session du Conseil des droits de l’homme ...
  • Une preuve enregistrée de prélèvement d'organes approuvés par l’État en Chine passée durant le procès d’une pratiquante de Falun Gong

    Un enregistrement d’investigation prouvant l'existence de prélèvements d'organes organisés par l'État en Chine a été passé lors d’un procès dans la province du Liaoning, le 20 février 2014 .Au procès de Mme Cao Shuqin, une pratiquante de Falun Gong, au tribunal de la ville de Xingcheng, le procureur a présenté une clé USB confisquée à son domicile à titre de preuve. Le fichier d'enregistrement audio stocké dans la clé a ensuite été passé au cours de la session.
  • Le discours de David Kilgour à la Knesset : "Mettre fin au pillage et au trafic d’organes en Chine "


    «Le Canada soutient Israël parce que c’est fondamentalement ce qu’il faut faire... l’amitié spéciale entre le Canada et Israël est née de leurs valeurs communes... Israël est le seul pays du Moyen Orient à s’être ancré depuis longtemps dans des idéaux de liberté, de démocratie et de primauté du droit… lorsque les valeurs universelles sont menacées quelque part, elles le sont partout»
  • Le Sénat italien approuve une résolution contre le prélèvement forcé d’organes en Chine

    "Lorsque la dignité humaine est si clairement niée en Chine, nous sommes tous menacés, j’espère par conséquent que les législateurs et les populations de nos pays feront ce qui est juste, sans aucune peur” a déclaré lors d’une récente audition du Parlement israélien David Kilgour, ancien Secrétaire d’Etat et aujourd’hui au premier plan de la campagne internationale contre le prélèvement forcé d’organes sur des prisonniers de conscience en Chine. Hier 5 mars, les membres de la Commission des Droits de l’homme du Sénat italien ont décidé de faire " ce qui est juste " et ont passé à l’unanimité une résolution ...
  • La prison pour femmes de Jilin soupçonnée de prélèvement d’organes

    J’ai été arrêtée en 2003 et détenue dans la Prison pour femmes de la ville de Jilin. Deux fois par an, chaque pratiquante de Falun Gong était soumise à un examen physique, comportant prise de sang et radiographies. Pourtant, aucune des détenues criminelles n’étaiT soumise à de tels examens, et aucune des pratiquantes manifestant des symptômes de maladie ne recevait de traitements ...
  • Chine: Plus de 6000 personnes signent la pétition contre le prélèvement d'organes

    Après que 310 personnes en Chine continentale aient signé, à la mi-décembre 2013, la pétition contre le prélèvement d'organes, 6259 autres personnes ont signé des pétitions similaires dans les deux semaines qui ont suivi. Les pétitions étaient contre les atrocités perpétrées par le régime chinois de prélèvement d'organes à vif sur les pratiquants de Falun Gong, et demandaient également une enquête sur les crimes commis par Zhou Yongkang, Bo Xilai et d'autres personnes ayant commandité et ordonné ces atrocités.
  • Italie: L’avocat des droits de l'homme David Matas appelle à la fin du prélèvement forcé d'organes en Chine

    Le 19 décembre, une audition du Sénat a eu lieu au sein du Parlement italien sur la question du prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers de conscience en Chine. David Matas, éminent avocat des droits de l'homme canadien, a fait une présentation à l'audition, pressant l’Italie de réviser ses lois afin d'empêcher le pays de devenir complice des crimes de prélèvement forcé d'organes en Chine.
  • Un événement suspect : Des pratiquantes détenues dans la prison pour femmes du Heilongjiang forcées à donner du sang en 2005

    Les pratiquantes de Falun Gong détenues au quartier N ° 1 de la prison pour de la province du Heilongjiang ont été rassemblées dans une petite pièce en mars 2005. Elles ont ensuite été emmenées dans une autre pièce où elles ont été soumises à des prises de sang sous la contrainte des gardiens. La même chose est arrivée aux pratiquantes d'autres quartiers de la prison ...
  • Les atrocités de prélèvement d’organes en Chine à la une des médias italiens

    Des témoignages d’experts et des preuves sur la question du prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine, ont été présentées au Sénat lors d’une audition organisée par le Comité des droits de l’homme au sein du Parlement italien le 19 décembre. De grands médias italiens ont couvert l’audition et dénoncé les crimes de prélèvement d’organes en Chine. Le quotidien national La Repubblica a publié un article basé sur une interview de l’avocat David Matas intitulé "La bataille de David pour les prisonniers chinois"...
  • L’absence de respect pour la vie humaine ouvre la voie au prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant

    Bien que le fait que le régime chinois soit impliqué dans le prélèvement forcé d'organes soit connu depuis un certain temps déjà, de nombreux Chinois ne croient pas que le Parti se soit rendu responsable de prélèvement d' organes sur des pratiquants de Falun Gong, des dissidents politiques et des activistes religieux pour les vendre sur le marché international. Voici plusieurs récits de professionnels médicaux donnant une idée plus claire de comment la dégradation progressive de la conscience envers la vie humaine a ouvert la voie à ce crime massif contre l'humanité perpétré aujourd’hui même en Chine. ...
  • Des cas spécifiques pointent une raison pour certains décès : le prélèvement d’organes

    Un jour après qu’on lui ait injecté des médicaments inconnus, M. Peng est décédé dans un hôpital, vers 1h du matin le 6 avril 2001. Avant cela, l’hôpital l’avait soumis à une chirurgie non-autorisée, après qu’il soit devenu paralysé en raison de la torture. L’opération l’a laissé avec un grand trou dans le bas du dos, qui n’a jamais été traité. L’hôpital a refusé d’effectuer une autopsie, et sans permission de la famille, a collaboré avec la police pour faire incinérer son corps immédiatement. La mère de M. Peng a soupçonné que le "traitement médical "à l’hôpital avait directement conduit à la mort de son fils ...
  • Des membres du Parlement européen : Les atrocités de prélèvement d’organes sont approuvées par l’Etat

    Interviewé par NTD, M. McMillan-Scott a déclaré : " Le Parlement européen est la voix de 500 millions d’Européens. La façon épouvantable dont les prisonniers de conscience, en particulier le nombre énorme de pratiquants de Falun Gong, sont torturés, et pire, beaucoup d’entre eux ont perdu la vie pour le très lucratif commerce tenu par l’Armée de libération de la Chine, de prélèvement d’organes, est précisément ce que la résolution entend condamner. " ...
  • Pourquoi le régime chinois prélève t-il des échantillons de sang et de tissus sur des pratiquants de Falun Gong ?

    De nombreux pratiquants de Falun Gong sont soumis à des prélèvements de sang et de tissus pour fournir un enregistrement d’AND pour une utilisation potentielle dans le prélèvement forcé d’organes. Cela pourrait aussi expliquer pourquoi certains pratiquants ont soudain disparu ...
  • Taiwan: Le jour de la Journée des droits de l’homme, élus et professionnels médicaux réclament la fin du prélèvement forcé d’organes

    Une conférence de presse appelant à la fin immédiate du prélèvement forcé d’organes par le Parti communiste chinois (PCC), a eu lieu le jour de la Journée des Droits de l’Homme, au Yuan Législatif de Taiwan, organisée par l’Association Internationale de Soin des Transplantations d’organes et des législateurs. L’événement s’est déroulé, alors que l’ONG, Médecins contre le Prélèvement forcé d’Organes, DAFOH, remettait près d’1,5 millions de signatures collectées dans 53 pays et régions sur quatre continents, au bureau du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme des Nations Unies ...