Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Divers

  • Expérimenter le merveilleux de Falun Dafa lors d’une grande tribulation

    Ma soeur pratique Falun Dafa mais pas moi. C’est à cause de la persécution du régime communiste chinois et de sa propagande de haine, particulièrement l’incident d'auto-immolation, que j’ai développé des malentendus envers ma sœur et les autres pratiquants. Le 11 août 2005, je devais aller dans la région de Qianxi, province du Hebei, pour affaires. À cause de la chaleur intense et de la fatigue, je me suis endormi au volant. Ma voiture a percuté un arbre au bord de la route, est tombée dans une tranchée, a rebondi puis dévalé jusque dans un champ ...
  • Avertissement du Ciel – La Prison pour Femmes de Shandong frappée par la foudre et d’autres histoires de rétribution

    Le 10 août 2007, vers 7 heures 30 du matin, le septième étage de la Prison pour Femmes de Shandong a été frappé par la foudre, déclenchant un incendie. Les objets en verre ont explosé partout en morceaux. Les marques laissées aux endroits où la foudre est tombée ressemblaient à des trous faits pas des balles de révolver. Certains luminaires en aluminium ont fondu et les étagères ont été brûlées. Le sol était complètement carbonisé. Cet étage était celui où la Huitième Division de la Prison pour Femmes de Shandong avait son soi- disant centre de persécution "transformant" les pratiquants du Falun Gong.
  • Le sort regrettable de douze individus du canton de Mengyin dans la province du Shandong, qui ont persécuté le Falun Gong

    Wang Zaiheng, était secrétaire du Parti du village de Dazhan, municipalité de Taoxu. Il a activement collaboré avec le Bureau 610 de la municipalité, a dénoncé des pratiquants, et détruit des bannières de Dafa et les matériaux de clarification des faits . On lui a diagnostiqué un cancer peu de temps après et il s’est suicidé par pendaison...
  • J’ai été témoin de ce que Falun Gong a de merveilleux d’après l’expérience de mon père

    Après avoir clarifié à plusieurs reprises la vérité à mon père, il a finalement été touché. Du fond du cœur, il voulait pratiquer le Falun Gong. Donc il fit un vœu au Maître. Il fit le vœu qu’il se cultiverait sincèrement et il a demandé au Maître de l’aider. En un instant, il a senti juste sous la peau au niveau de sa poitrine un Falun qui tournait. Le Falun a dissous doucement la congestion à la poitrine. Il s’est senti instantanément à l’aise. Sa respiration est devenue régulière et il a senti une légéreté sans précédant.
  • Avertissements compatissants à ceux qui persécutent le Falun Gong - Quelques cas de rétribution karmique

    Un jour lors de l'été 2003, M. Sun s'est tout à coup écroulé par terre. Ses lèvres ont été blessées et fendues et il s'est évanoui. Il a été emmené à l'hôpital de la ville, et ses lèvres ont été recousues avec plusieurs points de suture. Il est resté à l'hôpital quelques jours. Des pratiquants de Dafa de son village lui ont clarifié les faits et lui ont rappelé : "Tu es tombé par terre et tu as été blessé à la bouche mais nulle part ailleurs. Tu dois réfléchir au pourquoi de cela. N'était-ce pas pour t'avertir que tu ne devrais plus dire de choses diffamantes ?" M. Sun a rejeté leurs propos en riant : "Je ne le crois pas ! Je dis ce que je veux et je fais ce que je veux. Qui peut faire quoi que ce soit à ce propos ?" ...
  • ‘’C’est miraculeux ! Nous voulons tous apprendre Falun Gong !’’

    Dans l’agglomération de Laizhou, province du Shandong, un ouvrier quadragénaire a découvert de façon fortuite un prospectus qui parlait de l’importance de quitter le PCC. Curieux, il a composé le numéro de téléphone inscrit sur le tract et obtenu la Section du Centre de Service Mondial pour Quitter le PCC en Californie. Dès qu'on a décroché l'homme a demandé est : ‘’ Que signifie quitter le PCC ? Je n’ai pas encore lu les Neuf Commentaires sur le Parti Communiste.’’ L’homme a écouté attentivement et ne cessait de dire: ‘’Oh…, Oh…, Oh…’’ Après avoir appris les faits il a dit qu’il était lui-même membre du PCC et de la Ligue de Jeunesse. Il a dit : ‘’ S’il vous plait, annoncez ma démission du PCC en utilisant mon vrai nom.’’
  • Une plaque en acier dans le bas du dos disparaît et un autre miracle dans le Comté de Binchuan, Dali, Province du Yunnan

    Un des ses parents, qui est un pratiquant du Falun Gong, a dit à la famille : "Seul le Falun Gong peut le sauver." Ensuite le pratiquant est allé à l’hôpital pour lui parler. Il lui a demandé s’il souhaitait lire Zhuan Falun. A ce moment là, cet homme ne pouvait à peine parler, il s’étouffait avec des secrétions chaque fois qu’il essayait de parler . Il ne pouvait même plus répondre au téléphone, donc il n'a puque faire signe de la tête pour indiquer qu’il souhaitait lire le livre. Contre toute attente, il a été capable de parler et de sourire après avoir lu juste quelques pages...
  • Deux secrétaires du Parti face à la rétribution karmique – L’un meurt, l’autre se voit diagnostiquer un cancer

    Liu Peijun, le secrétaire du Parti de Xianghuang-Ertun de ville de Niujia, ville de Wuchang, province de Heilongjiang a appliqué les ordres du Parti communiste et persécuté Liu Wenjuan et d'autres pratiquants de Falun Dafa. Les pratiquants ont essayé à lui clarifier la vérité par téléphone, mais il a refusé d'écouter et a déclaré qu'on pouvait obtenir une récompense de 5.000 yuans en dénonçant un pratiquant. Début juin 2007, Liu Peijun a eu soudainement une rupture d’ un vaisseau sanguin du cœur alors qu' il buvait à la maison d'un ami. Cela lui a coûté plus 300.000 yuans d'hospitalisation dans la ville de Harbin. Les médecins n’ont pas pu suturer l'incise chirurgicale dans sa poitrine, et à cause du sang répandu dans sa cavité pectorale, il est mort en juin.
  • Faits de rétribution frappant des fonctionnaires de la ville de Panshi dans la province de Jilin

    Sous la direction de Li Xiangku, beaucoup de pratiquants de la ville de Panshi ont été détenus, interrogés ou condamnés au travail forcé. En octobre 2002, plus de trente pratiquants ont été arrêtés et envoyés dans des classes de lavage de cerveau tenues à l'Université de diffusion et de télévision de la ville de Panshi. Cette même année, Li et sa famille ont éprouvé la rétribution pour ses actions. Il est tombé malade et a été admis à l’hôpital plusieurs fois. Il a plus tard réalisé les conséquences de ses actions et a démissionné de son poste de directeur du bureau 610. Cependant, sa démission n'était pas suffisante pour compenser tous ses méfaits. Le 29 juillet 2007, Li a été heurté et tué par une voiture. Les témoins ont dit que la voiture se déplaçait à une vitesse très rapide et elle a viré, frappant Li et ses amis. Li a été projeté à trois mètres en l'air . Il est mort sur le coup
  • Des fonctionnaires de la communauté et des membres du bureau "610" local font le bon choix

    Beaucoup de pratiquants de Falun Dafa ont été illégalement détenus dans une prison de la province de Hebei. Leurs propos et leurs actions pures ont touché de nombreux détenus inculpés de crimes. Après avoir appris la vérité, tous savent que « Falun Dafa est grand. » Parfois, quand les gardes de prison les incitent à persécuter des pratiquants, ils résistent tranquillement. Un détenu, après avoir appris la vérité, a crié "Falun Dafa est grand" quand quatre cents personnes étaient présentes à une réunion.
  • Pour l’argent et le pouvoir ils ont persécuté le Falun Gong, pour finir par faire face à la rétribution karmique

    Il y avait un directeur de centre de détention dans l’agglomération de Langfang, province du Hebei, qui a participé à la persécution de pratiquants de Falun Dafa durant les quelques dernières années. Début 2006, il a brutalement battu des pratiquants de Dafa détenus dans le centre de détention. Les pratiquants lui ont dit que ces crimes lui vaudraient une rétribution karmique. Il a dit qu’il ne croyait pas à la rétribution karmique. Peu après, sa carrière a périclité. Non seulement son travail a rencontré des problèmes mais se collègues sont entrés en compétition avec lui. Par la suite, son poste a été supprimé et il a été transféré à un poste de police local. C’est alors qu’il s’est souvenu de ce que les pratiquants lui disaient et il a réalisé que la rétribution karmique existe bel et bien. Il a commencé à éprouver des regrets pour ses mauvaises actions en persécutant les pratiquants de Dafa.
  • Des gens de conscience résistent à la persécution du Falun Gong

    Un jour j'étais dans la maison d’un pratiquant et nous avons rencontré une de ses parentes qui est dans la police . Après avoir entendu nos histoires, elle a dit : les « pratiquants sont si remarquables. Vous avez tellement souffert et avez été soumis à une pression insupportable par le gouvernement, mais vous êtes toujours aussi déterminés dans votre croyance. Vous avez clarifié les faits et avez résisté à la persécution pendant tant d'années ! Vous n'êtes pas des personnes ordinaires."
  • Une mère et son fils de la province du Liaoning sont arrêtés après avoir déployé des banderoles sur la Place Tiananemn le 20 juillet 2007

    Le 20 juillet 2007, les pratiquants de Falun Dafa Mme Xu Hui et son fils, M. Cai Chao, de l'agglomération de Jinzhou, dans la province du Liaoning, sont allés ensemble à Pékin déployer des banderoles sur la Place Tiananmen. Ils ont été arrêtés par les services de police de Tiananmen et sont actuellement détenus dans le Centre de détention du district de Dongcheng. On a pu lire sur leurs banderoles : "Le ciel va détruire le PCC" et "Arrêtez les atrocités de collecte d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants !"
  • Petites histoires de gens en Chine qui ont compris la vérité à propos de Falun Dafa

    Wang Jiehui (pseudonyme) est un fonctionnaire de police d'un certain Bureau de la Sécurité Publique dans la Province du Shandong. À la demande du gouvernement, il a enquêté sur les activités des pratiquants de Falun Gong dans son secteur local en 1998. N'ayant rien trouvé de mauvais, il a soumis un rapport positif de ce qu'il a découvert à ses supérieurs...
  • Le chef d’un département de la police protége des pratiquants et un autre fait circuler les neuf commentaires après avoir appris les faits

    En novembre 2006, une pratiquante de Falun Gong septuagénaire de la province de Hubei est allée dans un département de la police local pour distribuer des documents de Falun Gong. Un policier l’a saisi et l’a remis au chef associé. Il lui a demandé d’où elle venait et d’où les documents provenaient. Elle a répliqué : « Vous connaissez la réponse. » Il a répondu : « Je ne pense pas que vous soyez une mauvaise personne. Vous pouvez partir. » Le chef associé du poste de police était en fait la personne responsable du bureau 610, dont le rôle était de persécuter le Falun Gong. Pourtant, il a traité des pratiquants avec gentillesse après avoir appris les faits.