4656 morts confirmées

  • Une mère meurt en détention dans des circonstances suspectes, sa fille violentée en prison

    Mme Fu Guihua, de la ville de Changchun, dans la Province de Jilin, a été admise dans la Prison pour Femmes de la Province de Jilin le 27 mai de cette année pour y purger une peine de 7 ans et demi pour avoir maintenu sa foi dans le Falun Gong, une pratique du corps et de l’esprit qui est persécutée par le Parti communiste chinois depuis juillet 1999.Moins de deux mois plus tard, sa famille a été informée le 25 juillet que le pronostic vital de Mme Fu était engagé et qu'elle avait été transportée d'urgence dans un hôpital. Cependant, malgré les demandes répétées de sa famille, les responsables de la prison leur ont interdit de lui rendre visite ...
  • Une femme de Shanghai s’étant vue administrer des médicaments toxiques quelques heures avant sa libération sous caution, meurt deux ans plus tard

    La police l’a détenue au centre de détention de Zhangjiang et interrogée à six reprises pour savoir où elle avait obtenu les billets. “Si vous nous dites où vous les avez obtenus, nous pourrons discuter de quoi faire avec vous. Vous avez déjà 70 ans. Comment allez-vous survivre si vous êtes condamnée à trois ou cinq ans ?” lui ont-ils demandé à chaque fois. Elle n’a pas répondu à la question ...
  • Un homme du Shandong meurt plusieurs mois après avoir été libéré pour raison médicale et harcelé avant sa mort

    Un résident de la ville de Weifang, province du Shandong, est décédé le 1er juillet 2021, moins de cinq mois suite à sa libération conditionnelle pour raisons médicales, peu après avoir été condamné à huit ans pour sa pratique du Falun Gong. Trois mois avant sa mort, la police harcelait encore M. Chu Liwen et son fils, les forçant à vivre loin de chez eux ...
  • Nouvelles tardives : Une femme du Jilin décède six jours après son arrestation, suite à un gavage

    Une habitante de la ville de Dehui, province du Jilin, est décédée le 9 mars 2000 à l'âge de 35 ans, six jours après son arrestation pour sa pratique du Falun Gong, discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Pour protester contre son arrestation arbitraire, Mme Lu a fait une grève de la faim. Le 8 mars, elle a été gavée par les gardiens. Cinq détenus l'ont maintenue au sol et ont inséré une sonde d'alimentation dans son nez ...
  • Un homme du Liaoning meurt après avoir subi, avec sa famille, deux décennies de persécution

    L’épouse de M. Guo Qi était enceinte de neuf mois lorsqu’il a été arrêté en 2001 pour la pratique du Falun Gong. Après des mois d’incarcération, l’habitant de la ville de Dalian dans la province du Liaoning a été torturé jusqu’au seuil de la mort. Bien qu’il ait été libéré, la police a continué à le harceler, le forçant lui et sa femme à vivre loin de chez eux, laissant leur fille nouveau-née avec leurs parents âgés ...
  • Un homme de Mongolie intérieure décède suite à trois peines de travail forcé et des années de harcèlement

    Un habitant de la bannière autonome Morin Dawa Daur en Mongolie intérieure est décédé le 28 mars 2021, après avoir subi deux décennies de persécution pour sa foi dans le Falun Gong.Pour avoir défendu le Falun Gong et déposé une plainte contre Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste qui a ordonné la persécution, M. Liu Guixiang a été condamné à trois peines de camp de travail pour un total de cinq ans, période pendant laquelle il a été constamment battu et torturé ...
  • Un homme du Liaoning meurt quelques mois après son arrestation pour la pratique du Falun Gong, les autorités dissimulent les détails.

    M. Cheng, un mineur à la retraite de la ville de Xingcheng, dans la province du Liaoning, a été arrêté vers 22 heures le 12 mai 2020, alors qu'il distribuait des documents d'information sur le Falun Gong.M. Cheng est décédé plus tard alors qu'il était détenu dans le centre de détention de la ville de Huludao. En raison d'un contrôle strict de l'information, les détails sur sa mort restent flous ...
  • Ayant perdu sa femme dans la persécution de leur foi, un homme du Shandong meurt un jour après son arrestation

    Un résident du canton de Mengyin, province du Shandong, est décédé un jour après avoir été arrêté alors qu'il travaillait dans sa ferme familiale le 17 juin 2021. Des policiers du commissariat du canton de Mengyin ont informé la famille de M. Sun Pijin de sa mort le 18 juin. Ils ont dit que M. Sun avait refusé de se soumettre au test de dépistage du coronavirus à l'hôpital chinois du canton de Mengyin et avait sauté du bâtiment et était mort sur le coup. La police a bouclé les lieux n'autorisant personne à s'approcher. Lorsque la famille a vu le corps de M.Sun à la maison funéraire, ils ont découvert qu'il perdait du liquide cérébral, qu'un de ses globes oculaires manquait et que son abdomen était enfoncé ...
  • Un enseignant meurt 10 jours avant la fin de sa peine d’emprisonnement, la famille soupçonne un prélèvement d’organes

    Le 8 novembre 2020, 10 jours avant la libération prévue de M. Pan de la prison de Hongzehu, sa famille a été convoquée à la prison pour lui "rendre visite." Une fois sur place, ils ont vu son corps à la morgue. Un médecin de la prison a montré un de ses organes à sa famille (détails inconnus), disant qu'ils avaient fait une autopsie et déterminé qu'il était mort d'une attaque.La famille de M. Pan n'a pas accepté l'explication et soupçonne qu'il a été tué pour ses organes ...
  • Un homme du Henan meurt en détention un mois après avoir été arrêté pour sa pratique du Falun Gong

    M. Li, cinquantenaire, tenait un petit magasin et était le soutien de la famille. Le 11 mai 2021, vers 17 heures, il est sorti acheter des brioches à la vapeur pour le dîner et n'est jamais revenu. On rapporte qu'il a été arrêté lorsque la police l'a vu parler du Falun Gong à des gens...Le matin du 13 juin, la famille de M. Li a été brusquement informée qu'il était mort la veille. Selon la famille de M. Li Xianxi qui a vu son corps, il était émacié. Sa tête était enflée. Et il avait des blessures au dos et aux genoux ...
  • Nouvelles tardives : Une mère meurt après des décennies de harcèlement par le PCC et de violence domestique, ses enfants adultes emprisonnés et torturés

    Après que Mme Xiao Jiying soit rentrée chez elle grabataire et frappée d'incapacité après des années d'emprisonnement et de torture pour sa pratique du Falun Gong, elle a dû faire face au harcèlement constant de la police et à la violence domestique venant de son mari. Les violences verbales et physiques ininterrompues ont encore aggravé le déclin de la santé de Mme Xiao, qui est décédée le 1er mai 2017. Elle avait 68 ans ...
  • Nouvelles tardives: Une femme de Jilin meurt en prison où elle purgeait une peine pour sa croyance

    Une habitante de la ville de Changchun, province de Jilin, est décédée le 16 juin 2019 alors qu’elle était emprisonnée pour sa croyance en Falun Gong, une pratique du corps et de l'esprit persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Elle avait 65 ans ...
  • Une femme de 79 ans meurt soudainement après avoir enduré un harcèlement répété

    Le harcèlement est devenu plus fréquent depuis septembre 2019, alors que la police persistait à revenir et essayait de lui demander de renoncer au Falun Gong. Le stress psychologique a eu de grosses répercussions sur la santé de Mme Peng. Elle était terrifiée et vivait sous une énorme pression. Son état émotionnel était très instable. Son fils a dit que c’était le harcèlement non-stop qui avait causé la mort soudaine de sa mère à 79 ans ...
  • Un homme de 69 ans meurt subitement en prison alors qu'il purgeait une peine pour sa foi

    Un habitant de la ville de Daqing, province du Heilongjiang est décédé le 4 avril 2021 alors qu'il purgeait une peine de sept ans pour sa foi dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. La prison de Tailai a affirmé que M. Lu Guanru, 69 ans, était mort d'un accident vasculaire cérébral, sa famille soupçonne qu'il a peut-être été torturé à mort, la prison de Tailai ayant des antécédents de torture des pratiquants détenus refusant de renoncer à leur foi ...
  • Un homme succombe à des années d’emprisonnement et de harcèlement

    Ayant enduré une décennie d’incarcération et une autre décennie de harcèlement permanent, M. Hou Qinghua a succombé à une détresse physique et mentale liée à la persécution de sa croyance en Falun Gong. Cet habitant de la ville de Tonghua, Province du Liaoning est décédé le 4 avril 2021, à l’âge de 68 ans...