Appels pacifiques, Evénements locaux

  • Belgique : Les pratiquants manifestent contre l’assassinat des pratiquants du Falun Gong par le PCC

    Le 20 mars les pratiquants de Falun Gong de Belgique ont manifesté contre les atrocités commises par le Parti communiste chinois (PCC) dans le camp de concentration de Sujiatun et le prélèvement illégale d’organes sur des pratiquants vivants. Ils ont aussi exhorté le gouvernement belge et l’Union Européenne d’y prêter attention et d’enquêter sur les crimes commis dans le camp de concentration de Sujiatun et d’aider à mettre fin à la persécution inhumaine du PCC.
  • Italie : Les résidents de Padova condamnent les atrocités commises par le PCC

    Tout au long du mois de mars, les pratiquants de Padova ont exposé les faits sur le Falun Gong les week-ends, au centre ville de Padova. Les gens ont été choqués en apprenant l’existence de la persécution des pratiquants du Falun Gong en Chine. Après avoir lu les panneaux d’information, beaucoup ont signé une pétition demandant la fin de la persécution
  • Allemagne : "C’est trop barbare--- c’est comme à l’époque d’Hitler! C’est vraiment horrible"

    Les pratiquants de Falun Gong ont fait appel auprès du public allemand sur la Romerberg pour aider à secourir les pratiquants en Chine. Ils ont fait les cinq séries d’exercices de Falun Gong, ont distribué des prospectus et collecté des signatures sur les pétitions. Ils ont dénoncé les atrocités commises par le régime communiste chinois dans le camp de concentration de Sujiatun de Shenyang en Chine, où des pratiquants de Falun Gong sont illégalement détenus, leurs organes prélevés et leurs corps brûlés en secret.
  • Italie : Dénoncer la persécution du régime communiste chinois contre les pratiquants de Falun Gong à un forum de femmes immigrées.

    Le 15 mars 2006, une pratiquante de Falun Gong italienne a été invitée à participer à un forum des femmes immigrées tenu par la plus prestigieuse organisation sociale du sud de l'Italie. En tant qu'oratrice du discours d'ouverture du forum, la pratiquante a dénoncé les différentes formes brutales de persécution que le régime communiste chinois inflige aux pratiquantes de Falun Gong, en les forçant à abandonner leur croyance en « Vérité, Compassion, Tolérance ». L'hôte du forum, qui est aussi une célèbre avocate, a dit que les crimes barbares et inhumains du régime communiste chinois devaient être dénoncés et stoppés par les gens du monde entier.
  • Hollande : Les pratiquants exposent les crimes commis par le PCC dans le camp de concentration du PCC

    Le matin du 22 mars, les pratiquants de Hollande se sont rassemblés à l’Ambassade de Chine et ont manifesté contre l’assassinat des pratiquants du Falun Gong par le PCC dans le camp de concentration de Sujiatun afin de prélever leurs organes pour le profit. Les gens qui entraient et sortaient de l’ambassade ont accepté les dépliants particulièrement conçus sur le camp de concentration de Sujiatun. Tous les gens bienveillants ont été choqués.
  • Un MP danois demande une enquête sur le massacre de Sujiatun

    “J’aimerais savoir si le Premier Ministre demanderait à la Chine de permettre à un observateur de la Croix Rouge ou des NU à mener une investigation dans le camp de concentration de Sujiatun de la ville de Shenyang située dans la province de Liaoning ; et si le Ministre continuera à mettre la pression sur le régime chinois pour qu’il ouvre les camps de concentration et les prisons afin que la Croix Rouge et les représentants des NU puissent mener leurs enquêtes ?"
  • Royaume-Uni : Collecter des signatures à Londres et condamner vivement le camp de concentration secret du PCC

    Le 18 mars, les pratiquants de Falun Gong du Royaume-Uni sont allés sur la Place St Martin dans le centre de Londres pour y tenir une activité afin de dénoncer l'existence d'un camp de concentration secret dans la région de Sujiatun de la ville de Shenyang. L'activité a débuté à midi et s'est achevée à 19 heures. Les pratiquants ont installé une bannière où on pouvait lire "L'Auschwitz chinois – Prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants"
  • Bulgarie : Les pratiquants de Falun Gong protestent par une grève de la faim contre le Camp d’extermination de Sujiatun

    Le 18 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés au Palais national dela culture, dans le centre de Sofia, pour une protestation pacifique accompagnée d’une grève de la faim de 24 heures suivant les récentes révélations des prélèvements d’organes au camp d’extermination de Sujiatun. La protestation a duré six heures avec l’autorisation officielle de la municipalité.
  • Turquie : les pratiquants de Falun Gong introduisent Falun Dafa aux présidents d’associations de femmes (Photos)

    Presque tous les présidents des associations de femmes actives à Mersin ont rendu visite à l’association de Falun Dafa le 2 mars 2006. Après avoir appris les faits sur le Falun Gong et ayant personnellement expérimenté les exercices du Falun Gong, les participantes ont été choquées de la persécution sévissant en Chine et elles ont demandé de quelle manière elles pouvaient aider y à mettre fin.
  • Autriche : Les gens soutiennent les pratiquants du Falun Gong après avoir appris les atrocités commises dans le camp de concentration de Sujiatun

    Le 16 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong d’Autriche ont organisé une activité dans le célèbre centre de Salzburg et exposé aux résidents et aux touristes les crimes barbares de prélèvements d’organes sur les pratiquants du Falun Gong pour le profit et la crémation des corps, dans le camp de concentration de Sujiatun établi par le Parti communiste chinois (PCC).
  • Suède : Protester devant le consulat chinois pour condamner les crimes du PCC à Sujiatun

    Au matin du 15 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong à Stockholm ont continué à protester devant le consulat de Chine pour condamner fortement les crimes commis par le Parti communiste chinois ( PCC) à Sujiatun, où opère un camp de concentration de type Nazi créé pour prélever secrètement les organes internes des pratiquants de Falun Gong, les vendre pour de juteux profits puis brûler les corps.
  • Irlande : Les pratiquants de Falun Gong condamnent fortement les atrocités du camp de concentration de Sujiatun.

    Ayant récemment découvert comment le camp de Sujiatun préleve les organes internes de pratiquants de Falun Gong vivants et les vend pour le profit avant d'incinérer les corps pour détruire toutes preuves, les pratiquants d'Irlande, sous le choc, se sont rendus à l'ambassade de Chine le 16 mars 2006, et ils ont fortement condamné les atrocités perpétrées par le parti communiste chinois.
  • Russie : Manifester contre les atrocités commises par le PCC dans le camp de concentration de Sujiatun

    Le 18 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong de Moscou, de Kaluga et de Rybinsk se sont rendus à Moscou afin de protester vivement contre les crimes du Parti communiste chinois (PCC) consistant à tuer des pratiquants de Falun Gong, à prélever leurs organes internes pour le profit et à incinérer les restes des corps afin de détruire les preuves des crimes commis dans le camp de concentration de Sujiatun.
  • Suisse : Les gens sont choqués par les atrocités commises dans le camp de concentration de Sujiatun

    Le 18 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong suisses à Zurich. ont révélé aux passants les crimes commis par le régime communiste chinois dans un camp de concentration secret, qui rappelle ceux des nazis, dans le district Sujiatun de la ville de Shanyang. Au moins six milles pratiquants de Falun Gong y ont été illégalement emprisonnés. Leurs organes sont prélevés pour d’extravagants profits. Les corps des pratiquants assassinés sont incinérés afin de détruire les preuves.
  • Norvège : Les pratiquants de Falun Gong protestent contre la barbarie du PCC face à l’ambassade de Chine

    Le 18 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant l’Ambassade de Chine en Norvège. Ils ont protesté contre le camp de concentration de Sujiatun, où les organes des pratiquants sont prélevés pour le profit. Les corps étant ensuite incinérés pour détruire les preuves. Ils espéraient aussi que les fonctionnaires du Parti communiste chinois s'éveillent, en démissionnent et cessent la persécution.