La raison pour laquelle le procès de Wang Lijun n’aurait pas été rendu public

Récemment plusieurs médias à Hong Kong ont mentionné une source selon laquelle le crime de trahison de Wang Lijung aurait été jugé à la Cour intermédiaire du Peuple de la ville de Chengdu le 13 août. L'affaire impliquant des secrets d’état, l’audition n’aurait pas été ouverte au public. Toutefois, le personnel de la Cour intermédiaire du Peuple de Chengdu l’a nié et a dit aux médias que le cas n’avait pas encore été entendue. Etant donné que les cas de Wang Lijun et de Gu Kailai ont à voir avec le prélèvement d’organes sur personnes vivantes, qu’il y ait ou non un développement plus dramatique que la défection de Wang, les gens de tous milieux suivent la situation de près.


selon une information exclusive du journal Epoch Times :


" Une fois sorti des bonnes grâces de Bo, Wang s’est échappé au consulat des Etats-Unis afin de sauver sa vie. Dans l’information qu’il a fournie aux hauts fonctionnaires des Etats-Unis, était inclus la corruption au sein des hautes autorités du PCC, le coup monté de Bo Xilai, et quantité d’informations internes sur la répression du Falun Gong, y compris le prélèvement des organes de pratiquants de leur vivant. "


Le professeur Zhang Zanning de l’Université du Sud-est en Chine continentale pense que la principale raison pour laquelle procès n’a pas été rendu public, est qu’il implique le prélèvement des organes de personnes vivantes.


[Zhang Zanning de l’Université du Sud-est]:

"Prélever des organes sur personnes vivantes est certainement un secret d’état, ce n’est pas quelque chose qu’ils vont rendre public, donc cette affaire a été jugée secrètement. C’est ce que je pense."


Le commentateur de l'actualité Heng He pense quant à lui, que même si le cas de Wang Lijun a été jugé, ça ne peut pas être un procès ouvert, et la cour ne l’accusera pas d’avoir participé à prélever les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Parce qu’une fois cela révélé, le PCC s’effondrera.


[Heng He, Commentateur ]:


"Ce ne sera pas traité comme un crime au sein du PCC, sans quoi tous les fonctionnaires des systèmes médical et judiciaire qui ont été impliqués dans la persécution du Falun Gong seront jugés. L’entier système du PCC s’effondrera, le PCC s’effondrera. »

Le journal Ming Pao a cité une source selon laquelle Wang Lijun était impliqué dans plus qu’un seul crime, non seulement atteinte à la sécurité de l’état, mais aussi divulgation de secrets d’état, et qu'il était passible d’emprisonnement à vie.

http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2012-08-14/618067803732.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.