L’éveil droit dans la cultivation ( 2ème et dernière partie)

(Suite de L’éveil juste dans la cultivation(1ère de deux parties)

“Suivre le cours naturel”

Shifu a dit : “ Nous, les pratiquants, nous disons qu’il faut laisser les choses se faire naturellement” (“Leçon sept” – Zhuan Falun). Ma compréhension personnelle de cette phrase est qu'en tant que pratiquant, nous devons en toute circonstance chercher à l’intérieur d’après la Loi de “Vérité-Compassion-Tolérance”. Si nous utilisons l’excuse de “suivre le cours naturel” pour satisfaire nos désirs personnels au lieu de saisir la chance de nous cultiver nous-même, nous nous dupons nous-même.

Par exemple, une pratiquante ne pouvait pas supporter une manifestation de karma de maladie et s’est rendue à l’hôpital pour un examen. On lui a diagnostiqué la tuberculose. Sa famille voulait qu'elle prenne sa retraite plus tôt et obtienne sa pension étant donné sa maladie. Cette pratiquante n’a pas rejeté la suggestion de sa famille. Lorsqu’un autre pratiquant a discuté de cela avec elle, elle a dit : “ C’est parce que ma famille veut que je me mette à la retraite. Je ne peux pas aller contre eux et je suis juste le cours naturel. ”

L’autre pratiquant a réalisé qu’elle n’était pas claire sur la Loi et a commencé à lui expliquer les choses patiemment. Après ça, elle a compris les conséquences de prendre sa retraite sur le compte de la “ maladie” et a commencé à regarder à l’intérieur. Elle a découvert son attachement au gain personnel et a dit : “ C'est parce que je suis attachée au gain personnel, que ma famille a fait cette suggestion. Maintenant j’ai l’intention de refuser de me mettre en retraite sur le compte de la maladie. ” Après quelques jours, sa famille a appris qu’elle perdrait une grosse partie de sa pension si elle partait en retraite en raison de la maladie. Donc, personne dans la famille n’en a plus fait mention.

“Bien se cultiver soi-même”

Il y a plusieurs compréhensions à propos de “bien se cultiver”. Certains pratiquants pensent que c’est égoïste, tandis que d’autres disent que nous ne sommes capables d’aider les êtres vivants qu'après nous être bien cultivés. Alors, quel est le standard pour bien nous cultiver ? Sommes-nous capables d’aider les êtres vivants si nous ne nous cultivons pas bien ? Le Maître nous a demandé d’ “arriver en vous cultivant à l’éveil complet sans égoïsme ni ego, autrui d’abord et soi ensuite ” (“La nature de Bouddha sans écoulement” dans Points essentiels pour un avancement assidu) Je pense que la Loi est notre exigence. Cependant, avant que nous atteignons le niveau, devons-nous seulement nous concentrer sur notre propre cultivation ? Je pense que c’est pur égoïsme si les autres ont besoin d’aide et que tout simplement nous les ignorons.

La pratiquante âgée C ne pouvait pas passer la tribulation du karma de maladie. Afin d’aider C, la pratiquante B a toujours parlé de la Loi avec C. Cependant, elles étaient de la même famille et l’attachement au sentiment était mêlé à la discussion. C pensait que B était très ferme et elle était d’accord avec tout ce qu’elle disait. Cependant, C a toujours blâmé B derrière son dos, lui reprochant par exemple une “ fausse compassion”. B était gênée, elle a cherché à l’intérieur et n'a pas pu reconnaître ce que C avait mentionné. Par conséquent, B a pensé qu’elle ne s’était pas bien cultivée et elle a décidé qu'elle aiderait les autres quand elle se serait mieux cultivée elle-même. En fait, B avait un attachement à la réputation. Mais au lieu de saisir l'occasion d’abandonner cet attachement, C a utilisé le fait “de bien se cultiver” pour écarter la situation problématique.

Lorsque j’ai discuté de la Loi avec A, deux autres pratiquantes étaient présentes. L’une était un pratiquante plus âgée qui ne pouvait pas reconnaître un mot avant de pratiquer le Falun Gong. L’autre était une nouvelle pratiquante qui avait juste commencé à pratiquer deux ans auparavant. Lorsque la pratiquante âgée a été capable de lire Zhuan Falun au même rythme que les autres pratiquants, soudainement elle a oublié beaucoup de mots. Elle était très déçue et préférait écouter la Loi. Je n’étais pas d’accord avec elle et je lui ai dit que c’était une tribulation. Elle pouvait lire la plupart du Zhuan Falun -- comment pouvait-elle aller à reculons ? Donc, elle a commencé à participer à l’étude de la Loi en groupe. Afin de rattraper son retard avec les autres pratiquants, elle se réveillait tôt pour lire la Loi chez elle. À présent, elle a rattrapé son retard et se retrouve au même niveau qu’auparavant.

A a dit: “Tu dois être ferme, autrement tu seras éliminée. Les articles du Maître sont publiés régulièrement. Comment se fait-il que la plupart des pratiquants ne les comprennent pas ? Tout ce qu’ils font est basé sur les notions humaines ! ” Après que A et que la nouvelle pratiquante soient partis, la pratiquante plus âgée a dit : “Si nous (pratiquants) sommes éliminés, nous sommes pires que les personnes normales. Ils se seront pas complètement éliminés. Pourquoi les pratiquants étant moins ferme devraient-ils être éliminés ? ” J’ai compris qu'elle avait mal compris le sens d’être “éliminé”. Donc, je lui ai expliqué ma compréhension : “ Après que nous ayons obtenu la Loi, nous devons assister le Maître pendant la période de la rectification de Fa et suivre de près l’évolution de la rectification de Fa. Si nous ne pouvons pas rattraper l'avancée de la rectification de Fa, nous resterons en arrière. Alors, nous resterons à un niveau plus bas que la plupart des autres pratiquants. Cependant, nous ne serons jamais en-dessous des gens ordinaires. ”

Ce jour-là, la nouvelle pratiquante est venue chez moi. Elle m’a dit avec gravité : “Je ne veux plus étudier la Loi. Je n’ai pas étudié la loi de toute une journée ” J’ai demandé : “ Pourquoi ne veux-tu pas étudier la Loi ? Etudions la Loi maintenant. ” Elle a dit : “ Tout ce que l’on fait est basé sur les notions humaines. Il est inutile d’étudier la Loi. Pourquoi devrais-je continuer à étudier la Loi ? ” J’ai compris qu’elle n’était pas satisfaite et je lui ai lu ce passage de la Loi :

    “Donc j’ai dit dans le passé que les disciples de Dafa, en tant que pratiquants, doivent voir les problèmes et les personnes avec une attitude à l’opposé de celle des gens ordinaires. Certaines personnes deviennent mécontentes lorsqu’elles rencontrent des choses désagréables. Dans ce cas, n’êtes-vous pas juste un être humain ? Où est la différence ? Lorsque vous rencontrez des choses désagréables, c’est justement le moment où vous pouvez vous cultiver vous-mêmes, cultiver votre cœur. ” “ Donc si un pratiquant adopte une telle attitude pour voir les problèmes, qu'il utilise les principes droits pour se cultiver, les choses désagréables que vous rencontrez parmi les gens ordinaires ne sont-elles pas de bonnes choses ? Si vous voulez cultiver et pratiquer, si vous voulez sortir des Trois Mondes, si vous voulez retourner à votre place originelle, si vous voulez apporter le salut aux êtres de votre monde, si vous voulez vraiment aider Shifu pour Zhengfa, cela ne vous facilite-t-il pas les choses, cela ne vous permet-il pas de vous cultiver véritablement ? Les choses désagréables que vous rencontrez ne sont-elles pas là pour vous paver le chemin ? Pourquoi êtes-vous mécontents ? ”( “Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier la Loi”- Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington DC 2011)

Toutes deux la plus âgée et la nouvelle pratiquante étaient heureuses après avoir entendu la Loi. Elles ont dit ensemble : “Etudions la Loi ” donc nous avons lu une leçon de Zhuan Falun ensemble. Après ça, la nouvelle pratiquante est rentrée chez elle avec un numéro de Minghui hebdo.

En fait, “bien se cultiver” veut dire s’évaluer selon la Loi et s'en tenir au standard de la Loi. Lorsque nous sommes bienveillants, les autres pratiquants suivront. Si nous avons l’état d’esprit de tolérer les autres pratiquants, nous pouvons voir leurs qualités positives. Si nous n'arrivons pas à comprendre ce que nous devons améliorer, nous ne pouvons le résoudre qu'en étudiant la Loi avec un esprit serein.

“Il faut transformer de façon de voir des gens ordinaires.” (“Lunyu” – Zhuan Falun)

Je vous prierai d’indiquer s’il vous plait ce que mes propos peuvent comporter d'incorrect.

Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/1/交流--修炼中要正悟(二)-248561.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.