La cultivation pendant l'étude de la Loi (Fa)

Dans les temps anciens, les gens lisaient souvent avec l'état d'esprit : "Lire le livre cent fois et vous en comprendrez naturellement le sens" et sans en vouloir une compréhension détaillée. J'ai réalisé que j'ai parfois eu le même état d'esprit pendant l'étude de la Loi (Fa). Cependant, je ne pense pas que cela soit convenable d'étudier la Loi (Fa) de cette manière, parce que le karma de la pensée, les conceptions humaines, et les pensées distrayantes peuvent prendre le dessus.

Les gens, dans la société d'autrefois, avaient des valeurs morales plus élevées que les gens de nos jours. Leur esprit était plus simple et leur coeur plus tranquille. Ils donnaient de l'importance à avoir une apparence soignée et une conduite droite lors de la lecture de livres.

Nous, pratiquants de Dafa, vivons dans une société moderne. Nous avons plus d'interférences provenant du karma de la pensée, des conceptions humaines, et des pensées distrayantes. Par conséquent, une étape supplémentaire est nécessaire. Nous devrions éliminer toutes les interférences lors de l'étude de la Loi (Fa). Nous devrions étudier avec plus d'attention, et nous devrions vraiment étudier. De cette façon, nous pouvons étudier la Loi (Fa) et obtenir des compréhensions de la Loi. C'est pourquoi beaucoup d'entre nous ont ressenti une grande amélioration suite au fait de mémoriser la Loi (Fa).

Étudier avec un esprit concentré est la méthode de base pour éliminer les interférences. C'est également le résultat de notre cultivation pendant l'étude de la Loi (Fa). Parfois, les conceptions humaines interfèrent, et nous ne le remarquons même pas.

Un jour, en 2004, je lisais une des conférences du Maître. Après la lecture de quelques paragraphes, j'ai fermé le livre et j'ai essayé de me rappeler ce que j'avais lu. À ma grande surprise, mon esprit était totalement vide, et je ne pouvais me souvenir de quoi que ce soit. J'ai été alarmé et j'ai décidé de le lire une fois de plus. Cette fois, j'ai lu un seul paragraphe. J'ai fermé le livre et je ne pouvais toujours pas me souvenir de ce que j'avais lu. J'ai répété cela à plusieurs reprises, et puis, j'ai pu me rappeler de tout, sauf d'une seule phrase. J'ai ouvert le livre et j'ai trouvé que cette phrase parlait des deux buts de la religion. Je l'ai lu une fois de plus et fermé le livre mais ne pouvais toujours pas me souvenir de ce que les deux buts étaient. J'ai répété le processus jusqu'à ce que je me souvienne de tout dans ce paragraphe. Même s'il m'a fallu plus d'une heure, cela a laissé en moi une profonde empreinte. Je me souviens des deux buts de la religion, même à ce jour.

De par cet incident, j'ai découvert que j'avais la notion de "Lire le livre cent fois et vous en comprendrez naturellement le sens ." Avec cette notion, je n'étais pas vraiment entrain de me concentrer sur l'étude de la Loi (Fa). Mon étude de la Loi (Fa) était généralement une formalité et n'était pas très efficace.

Lors de la lecture des Neuf commentaires sur le Parti communiste pour la première fois, certaines choses dites dans certains paragraphes me semblaient compétitives. Toutefois, après avoir relu les mêmes paragraphes avec un esprit calme, j'ai réalisé que j'étais celui qui avait l'esprit de compétition. J'ai aussi réalisé que, lors de ma première lecture, certains éléments de la culture du Parti communiste chinois (PCC) étaient dans mon esprit à la lecture des Neuf Commentaires. Lorsque j'avais lu les mots utilisés par le PCC, les éléments de lutte et de haine de cette culture du Parti avaient surgi dans mon esprit. Si je n'avais pas eu ces éléments appartenant à la culture du Parti, alors je n'aurais pas ressenti des émotions remplies de lutte et de haine en lisant ces mots utilisés par le PCC référencé par les Neuf Commentaires.

A travers cela, j'ai aussi réalisé que j'avais parfois de mauvaises conceptions en étudiant la Loi (Fa). A cause de mes pensées humaines et de mes conceptions, j'avais l'impression que certaines phrases dans les conférences étaient formulées avec un certain ton ou une certaine attitude. Cependant, cette perception était en réalité un reflet déformé de mes propres pensées humaines et de mes conceptions. Nous devrions non seulement accroître notre attention, mais aussi garder un esprit calme durant l'étude de la Loi (Fa). Sinon, on pourrait comprendre la Loi (Fa) de façon déformée.

Une pratiquante de notre groupe d'étude de la Loi (Fa) lit vite et fort. D'autres pratiquants se sentaient mal à l'aise en l'écoutant et ne voulaient pas étudier la Loi (Fa) avec elle. Il est certain que ces pratiquants devraient regarder en eux. Mais la pratiquante qui lit vite et fort devrait également regarder en elle, quelque chose en elle étant à l'origine des réactions des compagnons de pratique.

Je me suis sentais très à l'aise en écoutant une des autres pratiquants lire la Loi (Fa). L'écouter lire a calmé mon esprit. Elle croisait les jambes en position de lotus et lisait d'une voix douce. Sa voix n'était pas forte, mais claire. Elle maintenait un ton calme tout au long l'étude de la Loi (Fa).

Je crois aussi que nous devrions avoir une apparence soignée et une conduite droite lors de la lecture de la Loi (Fa). D'après mon expérience, si je maintiens une position assise droite, plus je lis, plus mon esprit devient clair. Si ma position assise est aléatoire et n'est pas droite, je me sens toujours un peu endormi et ne peux pas recevoir la Loi (Fa) de tout coeur. Quelques fois, quand j'ai étudié la Loi (Fa) pendant une longue période alors que j'étais assis en position de lotus, j'ai senti une forte énergie purifier tous les éléments négatifs restants dans mon champ, que ce soit pendant ou après l'étude de la Loi (Fa). Ma conscience principale était claire et alerte, aussi.

De plus en plus de pratiquants ont créé des groupes d'étude de la Loi (Fa) récemment. Pendant le processus, nous ne devrions pas étudier la Loi (Fa) comme une simple formalité. Nous devrions vraiment étudier la Loi (Fa) et nous cultiver dans un environnement de groupe. Si nous n'éliminons pas nos propres pensées humaines et nos conceptions, nous pourrions interférer les uns avec les autres et avoir un impact négatif sur le groupe d'étude. Cela pourrait être la raison pour laquelle nous étudions parfois mieux la Loi (Fa) tout seul et ne voulons pas participer à un groupe d'étude de la Loi (Fa).


Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2007/11/6/165993.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.