Histoires de plénitude parfaite de l’école du Tao –IV : Xi Shen

[Voici une des nombreuses anciennes histoires de culture spirituelle transmises à travers l’histoire chinoise que les gens d'aujourd'hui prennent pour des mythes.Bien quelles ne fassent pas partie du Falun Dafa lui-même, nous les publions pour aider à situer Falun Dafa au sein d’une riche tradition historique et culturelle de culture spirituelle.]


Chu – Ming Dynasty Xi Shen naquit dans la province de Wu. Dans ses premières années il apprit à cultiver le Tao dans la province de Sichuan. Ayant atteint la plénitude il commença à traiter les maladies des gens. Il aida aussi les pauvres et les plus faibles. Ses actions justes l’avaient rendu fameux parmi les divinités.


Une fois Shen alla visiter sa belle-fille avec sa femme. Sur leur chemin, ils rencontrèrent un chariot à cerf blanc, un chariot à dragon vert, un chariot à tigre blanc, et des dizaines de soldats célestes en robes rouges. Un soldat céleste approcha Shen et lui demanda : "As-tu vu le Taoiste Shen ? " Shen fut étonné et rétorqua : "Qui est le Taoiste Shen ? " Le soldat céleste dit : " Tu as été diligent en cultivant le Tao et en agissant vertueusement avec les gens. De plus, tu n’as jamais commis quoi que ce soit d’indécent depuis l’enfance. Aujourd’hui le grand Père Taoiste t’a envoyé chercher. " Alors le céleste annonça : "Dorénavant Shen doit prendre le poste pour gouverner la vie et la mort des gens dans la région de Wu Yue. " Le céleste tendit aussi à Shen un livre de jade sur lequel était gravée sa position. Shen s’agenouilla et accepta l’offre. Puis il monta au ciel. De nombreux paysans des alentours assistèrent à l’événement.Après 400 ans Shen retourna dans sa ville et trouva son descendant Xi. Xi était très content de voir Shen et dit : « J’ai entendu qu’un de mes ancêtres avait achevé le Tao. C’est vrai alors. " Xi questionna alors Shen à propos de sa vie aux cieux. Shen répondit " Lorsque je suis juste arrivé dans les cieux, je n'ai pas pu voir l’Empereur Suprême lui-même. Le Père Taoiste était assis face à l’est. Il y avait des messagers qui couraient de ci de là délivrer leurs messages. Je n'ai pas eu la chance d’exprimer ma gratitude. Au lieu de cela, je n'ai pu que rester tranquillement assis à distance. J’ai regardé autour de moi et j’ai découvert d’innombrables temples. Leurs formes et leurs couleurs changeaient de la plus inimaginable façon. Il y avait plusieurs centaines de serviteurs, et la plupart étaient des femmes. Dans le jardin il y avait des arbres de jade et de perle, parmi lesquels une bande de bébé-tigres jouaient. Aux Temples on pouvait entendre un son magnifique. C’était comme le son de plusieurs instruments de métal. Les murs des temples étaient d’un or étincelant, sur lesquels étaient inscrits des caractères et des symboles divins. Le Père Taoiste mesurait environ 9 pieds de haut, ses cheveux retombaient sur ses épaules et sa tête et son cou irradiaient de lumière. Puis une servante céleste apporta un plateau doré, sur lequel était posé un verre de jade. Le Père Taoiste me tendit une potion dans le verre de jade et dit : " Ceci est le Dan céleste. Après l’avoir pris tu vivras pour toujours. Ma femme et moi en reçûmes chacun un. Après avoir pris le Dan, nous remerciâmes le Père Taoiste. Il nous donna alors deux dâtes aussi grosses que des œufs et dit : " Vous devez maintenant retourner dans le monde humain et sauver les gens. Si vous souhaitez revenir aux cieux, tout ce que vous devez faire est d’écrire les symboles sur des drapeaux et les suspendre bien haut. Je viendrais vous prendre. Le Père Taoiste me tendit aussi une prescription céleste. Alors me voici. Je n’ai pas réalisé que 400 ans avaient passés. "


En entendant cela, Xi fut stupéfait. Shen vécut dans cette maison pendant plusieurs jours et partit. Personne ne savait où il était allé. Mais par la suite on le vit dans de nombreux endroits, sauvant les gens de leurs maux par la prescription céleste.


Dans l’École taoïste, l’école bouddhiste, ainsi que d’autres comtes de fées chinois, il y a de nombreuses histoires de plénitude parfaite. " S’élever dans les cieux en plein jour " (Bai Ri Fei Sheng) n’est qu’une des nombreuses formes de plénitude. Cependant à cause des différences d’échelles de temps, un bref moment aux cieux peut signifier quelques centaines d’années dans le monde humain.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.