Confucius : Pour devenir un homme de bien il faut comprendre la vertu

Confucius, nommé Qiu et également Zhong Ni, était un résident du royaume de Lu (aujourd’hui le comté de Qufu dans la province de Shangdong). C’était un grand enseignant, homme d’état et penseur. Il a fondé le confucianisme afin d’administrer le monde des affaires et enrichir la vie des gens. Il considérait comme sa mission de promouvoir la moralité et une gouvernance bienveillante et ses aspirations avouées étaient sans faille tout en traversant de nombreuses tribulations. Sa quête de la vérité, et un idéal et un caractère entier, sa droiture, sa gentillesse, sa modestie et sa bienséance, sa loyauté envers son pays et son souci de la population ont profondément touché ses élèves et les générations futures. Ci-dessous quelques histoires sur la façon dont Confucius guidait ses élèves à devenir des hommes de bien.


Les hommes de bien considèrent la vertu comme du jade

Un jour Zi Gong chercha conseil auprès de Confucius: “Maître, puis je prendre la liberté de vous demander pourquoi un homme de bien considère le jade comme la plus précieuse des pierres ? Est-ce que parce que le jade est rare? "


Confucius répondit : “Le jade est précieux non pas parce qu’il est rare mais parce que la qualité du jade correspond à la vertu d’un homme de bien. Il correspond à des vertus telles que la bienveillance, la sagesse, la droiture, la bienséance, la loyauté et la fidélité et il correspond aussi aux principes de la terre et des cieux. Le jade est doux et agréable, exactement comme la bienveillance d’un gentleman. Le jade a une texture fine tout en étant solide, comme la sagesse d’un homme de bien, sa façon méticuleuse, minutieuse de mener les choses. Bien que le jade ait des bords et des coins, il n’est pas pointu et ne peut blesser les autres rappelant en cela le sens de la justice et la droiture d’un homme de bien. Quand on le frappe il dégage un son clair et vif semblable à la nature de la musique. Bien que le jade soit beau, il a des taches évidentes, mais elles ne pourront jamais masquer le fond exactement comme la loyauté d’un homme de bien, sans parti pris et sans qu’il soit nécessaire de dissimuler. En outre, la couleur du jade peut être vue sous tous les angles, comme la fiabilité d’un gentleman dont le comportement est fidèle à ses paroles. Même dans une pièce sombre, il est digne de confiance et ne trompera pas les autres. Le jade est comme le Cristal, étincelant et translucide comme un arc en ciel blanc, les nuages blancs dans le ciel, qui harmonisent les cieux et correspondent aux principes célestes. L’esprit du jade peut se voir dans le paysage comme quand « le jade se trouve dans un étang profond rend la rivière enchanteresse. Quand le jade se trouve dans la montagne, l’herbe devient luxuriante ». Là où il se trouve, il a obligatoirement un effet, comme l’attitude noble d’un homme de bien peut harmoniser une multitude de choses et bénéficier à l’environnement tout entier. Nulle part on ne trouve des gens qui ne chérissent pas le jade et ce parce que les gens respectent et admirent la vertu d’un homme de bien. Les vertus nobles sont les manifestations des principes des cieux. "


Les hommes de bien comprennent les principes

Zi Lu approcha Confucius pour un conseil: " Maître, est ce que les hommes de bien ont eux aussi des inquiétudes ? " Confucius répondit : " Non, un homme de bien se cultive et comprend la vertu. Au cours de son apprentissage, il se concentre sur la Voie (Dao) et s’éveille souvent à des principes dans ce domaine. Quand il valide personnellement les enseignements des saints et des sages, il a des compréhensions encore plus profondes des principes et les applique avec bienveillance et judicieusement dans sa vie comme il le juge bon. Par conséquent, un homme de bien est quelqu’un qui comprend le véritable sens de la vie et bénéficie à vie du bonheur. Il n’aura pas ses intérêts personnels à l’esprit. Les inquiétudes d’un homme de bien ne sont pas des craintes pour le renom et le gain, mais plutôt des inquiétudes pour l’ensemble du monde. Ce qu'il endosse est la responsabilité et la considération pour autrui, une manifestation d’abnégation et d’altruisme. Ceux qui ne cultivent pas la moralité ne sont pas comme ça. Quand ils n’obtiennent pas les intérêts personnels qu’ils recherchent ils s’inquiètent. Une fois qu’ils les obtiennent, ils s’inquiètent de les perdre. Ils s’inquiètent de gagner ou de perdre toute chose. De ce fait ils vivent constamment dans l’inquiétude et la peur et n’ont pas une journée de tranquillité et de bonheur.


La culture traditionnelle chinoise a toujours mis l’accent sur la moralité. C’est seulement quand les gens respectent la moralité qu’ils peuvent élever leur idéologie. Les hommes de bien suivent les principes des cieux et dans leur conduite ils suivent l’enseignement des saints et les sages. Les hommes de bien maintiennent la moralité à chaque instant et ne se laissent pas embourber dans les forces obscures de la société. Les hommes de bien acceptent les autres grâce à leur magnanime largesse d’esprit, ils peuvent éveiller des pensées bienveillantes dans l’esprit d'autrui et affecter les gens partout grâce à leur cœur pur et compatissant.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.