LGE- Les droits de l’Homme sur grand écran

27-03-2008

La 3e édition du Festival de films sur les droits de la personne de Montréal (FFDPM) aura lieu à compter de jeudi 27 mars jusqu’au 3 avril dans le cadre de la 9e Semaine d’actions contre le racisme. Au cinéma du Parc et à l’ONF, seront projetées une soixantaine d’œuvres provenant de 21 pays. La programmation est composée de fictions, de documentaires, de films d’animation, de courts, moyens et longs métrages. La Grande Époque a visionné pour vous quelques-uns des films présentés lors de cet évènement qui traite différents aspects des droits de l’Homme.

[…]

Beyond the Red Wall

(Gracieuseté du FFDPM)

Le 6 novembre dernier, la CBC, le service anglophone de Radio-Canada, a retiré de ses ondes, cinq heures avant la diffusion prévue, Beyond the Red Wall, un documentaire sur la persécution des pratiquants du Falun Gong en Chine. La CBC a admis avoir été contactée par des officiels de l’ambassade et du consulat chinois peu de temps avant d’avoir pris cette décision.

Ce cas a déclenché un tollé médiatique. La CBC, diffuseur officiel des Jeux olympiques de Pékin 2008, s’est vue critiquée par l’Association canadienne des journalistes ainsi que par des organisations de défense des droits de l’Homme.

Suite à ces pressions médiatiques, le documentaire a été présenté sur les ondes de la CBC le 20 novembre, mais «diluée» et écourtée de 10 % de sa longueur originale, selon Peter Rowe, réalisateur du reportage.

Dans le cadre du FFDPM, c’est la version intégrale qui sera présentée le mercredi 2 avril au cinéma du Parc à compter de 18 h. Le film de 48 minutes présenté en version originale anglaise illustre l’histoire de cette persécution, qui sévit en Chine depuis 1999 jusqu’à aujourd’hui, par le témoignage de l’artiste chinois Kunlun Zhang. M. Zhang, qui a enseigné à l’université McGill à Montréal, a été libéré des camps de travail forcé chinois suite, entre autres, aux pressions d’Ottawa.

Le choix des intervenants dans ce documentaire est très judicieux : M. Zhang qui utilise son art comme moyen pacifique de faire changer les choses (le rapprochement avec Gandhi et Martin Luther King est indéniable) et d’autres spécialistes qui analysent la situation. Le propos est percutant et combien d’actualité à l’arrivée des Jeux olympiques.

Le documentaire brosse un tableau assez complet d’un sujet très peu traité à la télévision.
Il est à croire que les médias n’osent pas aborder la chose de peur de recevoir les foudres de Pékin. Et rien qu’en constatant les pressions sur la CBC, cela ne semble pas relever de la paranoïa.

*Mercredi 2 avril, à 18 h - Cinéma du Parc - 3575, avenue du Parc - Montréal - Entrée : 7 $*

Source :
http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/3825/105/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.