Étudier le Voyage à l’Ouest (4)

(4) Guanyin cherchait des gens pour apporter les écritures du Bouddha en Chine

Pourquoi la Loi de Bouddha devait-elle être propagée en Chine ? Tathagata l’a expliqué de cette façon : " Jambudvipa (Une des quatre îles d’après le Bouddhisme, allusion à la Chine) est remplie de gens avides, se réjouissant du malheur des autres, tuant et agressifs. Elle est connue comme un lieu féroce et de querelles et comme la mer des péchés. J’ai à présent les sutras Sanskrits et cela encouragera les gens à faire de bonnes actions. " Par conséquent, les religions orthodoxes dans la société devraient avoir cette fonction. Elles aident à maintenir les standards de la morale humaine et persuadent les gens d' être bons. C’est également le critère fondamental dans la société pour juger si une croyance est juste ou pas. Ce qu’a dit Tathagata est vrai.


Les principaux personnages dans Voyage à l'Ouest que Guanyin a rencontré, Sun Wukong, Zhu Bajie, Sha Wujing et le Cheval du dragon blanc, n’étaient pas des gens ordinaires. Ils avaient commis des crimes au paradis et été envoyés dans le monde humain comme punition. Cela implique un dessein divin .


Prenez l’histoire des huit immortels par exemple. Lorsque le corps physique de Tieguai Li, un des huit immortels qui boîtait avec une canne en fer, fut brûlé, sa conscience principale alla dans le corps d’un moine mort. C’est pourquoi les formes humaines et les corps des dieux sont deux choses complètement différentes. Qu'ils soient des humains ou des dieux au cours de nombreuses générations de samsara, leurs corps n'étaient que des formes. Lorsque Sakyamuni est mort, il abandonna son corps de chair et emmena sa conscience principale avec lui.


La véritable personne est la conscience principale. Alors d’où viennent les esprits humains ? Il sont venus du ciel. Quand les gens disent que les êtres humains sont pêcheurs cela veut dire qu’ils ont commis des crimes et donc qu' ils sont descendus dans ce monde pour naître en tant qu’être humain. Les religions orthodoxes disent aux gens de retourner à leur véritable origine et de retourner au ciel, leurs vrais maisons.


“Voyage à l’Ouest” est un roman classique de la mythologie chinoise. Le moine bouddhiste Tang Xuanzang et ses trois disciples sont allés en Inde pour obtenir les écritures bouddhistes. En surface, c’est un roman à propos des aventures d'un singe avec des capacités supra normales inégalables combattant des démons de tous genres. Plus en profondeur, c’est une histoire concernant la cultivation et qui décrit les attachements que les pratiquants doivent surmonter les uns après les autres.


Traduit de:
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2007/8/19/47800.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.