CIPFG : Une lettre ouverte aux dirigeants de la Chine propose un calendrier pour mettre fin à la persécution (Photo)

La Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG) a écrit au Président Hu Jintao et au premier ministre Wen Jiabao, pour exiger la fin de la persécution du Falun Gong et la fin de la persécution de M. Gao Zhisheng, emblématique avocat des droits de l'homme chinois, dans les deux prochains mois. La lettre précise que ce serait une honte pour la Chine si les Jeux Olympiques devaient avoir lieu alors que les crimes de la Chine contre l'humanité continuent d'exister.


Photos des membres de la CIPFG : (en haut) L’Honorable David Kilgour, ancien secrétaire d'état du Canada et co-auteur du rapport « Prélèvements Meurtriers » qui détaille les atrocités de prélèvements d'organes en cours en Chine ; le Rabbin Dr. Reuven Bulka, chef religieux et universitaire, président du Comité des dons d’organes de la Fondation canadienne du rein pour l’est de l’Ontario au Canada, et président de la branche de la CIPFG Etats-Unis - Canada ; Lai Ching-te, président de la CIPFG Asie, également membre du Yuan législatif de Taiwan ; (dessous) la baronne Caroline Cox, membre de la House of Lords (Royaume-Uni), présidente de la branche de la CIPFG Europe ; et Andrew Bartlett, sénateur démocrate australien, vice-président de la branche de la CIPFG Australie

La lettre ouverte a proposé un calendrier pour arrêter la persécution. Elle exige que le régime du PCC mette fin à la persécution au plus tard le 8 août 2007, un an avant le début des Jeux Olympiques 2008 à Pékin. Ils ont averti que si la persécution continue, les appels à boycotter les Jeux Olympiques de Pékin pourraient bien augmenter.

Ce qui suit est la lettre :

Lettre ouverte de la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG) au Président Hu Jintao et au premier ministre Wen Jiabao

Monsieur le Président Hu Jintao et Monsieur le Premier ministre Wen Jiabao,

Nous faisons partie de la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG), qui compte plus de trois cent législateurs, fonctionnaires de gouvernements, chefs religieux, avocats, médecins et avocats des droits de l'homme d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Nord et de l’Océanie. Nous invitons respectueusement votre gouvernement à cesser la persécution des pratiquants de Falun Gong et de leurs défenseurs et de permettre une enquête internationale indépendante sur les allégations de prélèvements d'organes sanctionnés par l’état.

Nous sommes des personnes et des organisations soucieuses de la justice sociale et des droits fondamentaux de l'homme. La persécution endurée par les pratiquants de Falun Gong en Chine au cours des huit dernières années est tellement insupportable que nous avons l’impression de faire la même expérience. En nous basant sur les rapports des Nations Unies et d'autres organisations renommées des droits de l'homme, ainsi que sur les reportages approfondis des médias un peu partout dans le monde, nous savons que des milliers de pratiquants innocents de Falun Gong sont morts en raison de cette persécution. Nous sommes choqués par les méthodes de torture auxquelles sont soumis les pratiquants et par les dommages infligés à leurs vies. De plus, nous sommes particulièrement troublés par les rapports de prélèvements d’organes sanctionnés par l’état sur les pratiquants du Falun Gong. Sachant que des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong sont encore emprisonnés à travers toute la Chine et font face à la torture et aux prélèvements d'organes, nous ne pouvons pas rester silencieux plus longtemps.

Nous avons appris que ni l'un ni l'autre n'avez incité ce crime contre l'humanité. Nous savons que vous avez également l'un comme l'autre essayé de mettre un terme à cette campagne de génocide à laquelle a participé presque tout le peuple de Chine. Nous voyons en vous des qualités humanitaires et un sens des responsabilités en tant que chefs d'état. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de vous écrire.

Nous ne sommes pas hostiles à la Chine. En fait, nous aimons les Chinois. Nous respectons les cinq milles ans de civilisation chinoise. Veuillez vous rappeler qu'un jour l’histoire écrira son verdict sur ce que vous choisissez de faire, tout comme cela a été le cas pour tous les précédents dirigeants de la Chine. Heureusement, vous avez encore une occasion de choisir la bonté plutôt que la haine.

Les Jeux Olympiques 2008 sont une occasion pour le peuple de Chine. Quand la communauté internationale a attribué les Jeux Olympiques 2008 à la Chine, ils s’attendaient à ce que le peuple chinois en bénéficie de plusieurs façons, y compris en ce qui concerne leurs droits de l'homme fondamentaux.
Néanmoins, nous regrettons de noter que depuis 2001 les conditions des droits de l'homme en Chine se sont détériorées jusqu'à ces crimes affreux que sont les prélèvements d'organes qui continuent à se produire .

Nous estimons que ce serait une honte pour l'humanité dans son ensemble si les Jeux Olympiques et les crimes contre l'humanité devaient avoir lieu simultanément en Chine. Par conséquent, nous demandons que vous arrêtiez la persécution des pratiquants de Falun Gong et des « prisonniers de conscience » tel que l'avocat des droits de l'homme, Gao Zhisheng.

Qu'il y ait ou non davantage d'appels à un boycott international des Jeux Olympiques 2008 de Pékin dépend de vos décisions sur ces questions importantes au cours des deux prochains mois.
Sincèrement,

La Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG)

Rabbin Dr. Reuven Bulka, chef religieux et universitaire, président du Comité des dons d’organes de la Fondation canadienne du rein pour l’est de l’Ontario au Canada, et président de la branche de la CIPFG Etats-Unis – Canada
Andrew Bartlett, sénateur démocrate australien, vice-président de la branche de la CIPFG Australie
Lai Ching-te, président de la CIPFG Asie, également membre du Yuan législatif à Taiwan
La baronne Caroline Cox, membre de la House of Lords (Royaume-Uni), présidente de la branche de la CIPFG Europe
L'Honnorable David Kilgour, ancien secrétaire d'état du Canada et co-auteur du rapport « Prélèvements Meurtriers » – Un rapport d’enquête

Le 8 juin 2007

CC:
Membres du Comité International Olympique
Ambassades chinoises aux Etats-Unis, Canada, Europe, Asie et Australie

Traduit de l’anglais au Canada le 16 juin 2007
Version anglaise disponible à: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/6/16/86825p.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.