Canada" Meurtres pour le profit ‘made in China’" : Discours de Brian McAdam sur la Colline parlementaire (Photo)

Le 26 septembre 2006, des sympatisants du Falun Gong et plusieurs députés ont tenu un rassemblement devant la colline du Parlement, invitant le gouvernement et les Canadiens à agir pour arrêter les prélèvements d’organes du parti communiste sur les pratiquants du Falun Gong vivants. Brian McAdam, un diplomate canadien bien connu, a prononcé un discours au cours du rassemblement. Ce qui suit est une transcription de son discours.

Le régime communiste de la Chine a ébloui le monde avec sa croissance économique spectaculaire au cours de la dernière décennie.

Cependant, parmi les nombreux secrets obscurs et cachés, il en est un où depuis des décennies la Chine prospère grâce aux prélèvements des organes des prisonniers exécutés et vend ces organes pour des greffes.

Le Congrès des Etats-Unis a tenu des auditions à ce sujet, auditions qui ont fait grande sensation. Mais la sensation s’est calmée comme les sensations tendent à le faire. Les prélèvements d’organes continuent, sans conséquences négatives pour le gouvernement chinois. »

Parce que la Chine fait miroiter des milliards de dollars de transactions commerciales, séduit de nombreux pays jusqu’à leur faire ignorer les droits de l'homme en Chine, on lui a permis de rejoindre l'Organisation mondiale pour le commerce (OMC) et elle a été choisie pour organiser les Jeux Olympiques 2008, qui respectent des valeurs morales universelles.

La Chine a brisé son silence en décembre 2005 et a admis pour la première fois que la majorité des organes pour les greffes proviennent des prisonniers exécutés.

Maintenant le monde a appris d'un rapport par l'ancien député canadien, David Kilgour, et l’avocat des droits de l'homme, David Matas, qu’ « il y a eu et que se poursuivent encore aujourd'hui des saisies d'organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong non consentants. »

M. Matas a dit « Le massacre répandu de pratiquants de Falun Gong pour le profit en fournissant des organes pour les greffes est 'tellement choquant qu’il représente une nouvelle forme monstrueuse de mal encore jamais vu sur cette planète. » [Traduction non officielle]

Cette dépravation ressemble à quelque chose tiré d’un film de science-fiction ou d'horreur et nous rappelle les camps nazis de la mort.

Ce rapport donne au monde un aperçu du vrai visage diabolique du régime communiste en Chine.

Naturellement, la Chine comme d’habitude a nié que de telles dépravations aient lieu.

Etant donné l’inclinaison des communistes à assassiner, mentir et tromper, il ne devrait y avoir aucun doute sur la véracité de ce qui a été révélé à ce jour.

La Chine emploie le démenti et la tromperie comme élément de leur politique étrangère, puisqu’elle sait qu’il y a rarement des conséquences.

Dana Rohrabacher, Membre du Congrès des Etats-Unis, a dit :

Il y a tant de personnes qui pensent à la Chine seulement comme à un bon endroit pour faire des affaires et pour faire de l'argent, mais ils ne veulent pas reconnaitre que les personnes à la tête de la Chine sont impliquées dans des crimes monstrueux auxquels aucune personne civilisée ne s'associerait. Maintenant, il y a tant de choses commises par les communistes chinois que nous ignorons qu’ils s'attendent aussi ç ce que nous ignorons celles-ci . Cela ne signifie pas que le reste de notre pays a oublié ces valeurs.

Je crois que lorsqu’un pays ne soutient pas certains principes moraux et ferme les yeux face à l'oppression, cette décision finit par blesser le pays qui ferme les yeux et choisit de ne pas identifier le mal. Dans ce cas, la Chine, le pays communiste chinois manifeste un mal qui mérite la condamnation du monde civilisé tout entier.

Le monde civilisé doit se joindre à la condamnation des dons forcés d'organes en Chine et demander une enquête ouverte et indépendante urgente.

Et le monde devrait suivre les 17 recommandations de David Matas et de David Kilgour dans leur rapport.

Traduit de l’anglais au Canada le 2 octobre 2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/9/29/138924.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.