Histoires de la Chine ancienne : La vertu de Zhou Wen Wang

Zhou Wen Wang (1) (qui vécut entre 1148 B.C et 1051 B.C) était un duc vertueux à la fin de la Dynastie Shang (de 1600 B.C. – 1046 B.C.) Il avait pour mère Tai Ren une femme noble, respectueuse et pieuse. Suivant les enseignements de ses ancêtres, il gouverna diligemment le royaume de Zhou sans oser s’abandonner à la moindre négligence.


Wen Wang gouvernait plusieurs nobles seigneurs. Même lorsque ses propres frères et cousins dans le clan patriarcal violaient la loi, ils les punissaient quand même selon la loi. En conséquence son royaume était paisible.


Wen wang était pondéré, déférent et prudent. Il traitait les aînés avec respect, politesse et compréhension, et ses frères avec modestie. Durant les cérémonies aux temples, il était modeste, respectueux, solennel et ordonné. Dans les lieux publics, il gardait toujours sa dignité et se montrait amical. Lorsqu’il était seul, il n’oubliait pas de s’examiner lui-même : il regardait en lui en tout temps pour voir si son comportement et sa vertu avaient la moindre omission, et il n’osait pas se relâcher même un peu.


Lorsque Wen Wang entendait des paroles bénéfiques pour le public il les suivait et les mettait en pratique. Lorsqu’il entendait des critiques et des avis justes, il les acceptait sans réserve et suivait le conseil. En conséquence les catastrophes et les situations dangereuses survenant dans son royaume, et les souffrances et les épidémies disparurent.


Il choisissait aussi des gens vertueux pour enseigner ses propres fils et petit-fils. En ces temps, les adultes avaient une moralité élevée, et les adolescents étaient aussi vertueux, ce qui était le résultat de ce que Wen Wang excellait à encourager et éduquer les individus talentueux. Les saints et les personnes vertueuses dans les temps anciens ne disaient ni ne faisaient de choses immorales. De plus, ils choisissaient et encourageaient les gens vertueux et talentueux.


Par conséquent, le royaume de Zhou était paisible, et les gens étaient en sécurité, riches et satisfaits.
Du livre des Odes (2)


Notes :
1. Zhou Wen Wang, dont le nom d’origine était Ji Chang, était Duc du royaume de Zhou à la fin de la Dynastie Shang. Le fis de Ji Chang tua Shang Zhou, le dernier et un des plus dissolus et cruels empereurs de la Dynastie Shang, et établit la Dynastie Zhou (environ 1046 B.C. – 256 B.C.). Il conféra à Ji Chang le titre d’honneur posthume de Zhou Wen Wang, qui signifie Zhou Wen l’Empereur.
2. Le Livre des Odes est la première collection majeure de poèmes chinois. Elle contient 305 poèmes. Certains poèmes peuvent avoir été écrits aux environs de 1000 B.C.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.