Regarder en soi-même c’est aussi éliminer les forces anciennes

Depuis que la perversité a débuté sa persécution du Falun Dafa et de ses pratiquants, j’ai émis des pensées droites pour complètement nier les arrangements des forces anciennes. Dans ma cultivation pratique quotidienne, j’émets également des pensées droites pour éliminer les forces anciennes. Cependant, je n’ai pas attentivement réfléchi à ce que sont réellement les forces anciennes, comment les nier, que sont les principes de l’ancien univers, et que sont les éléments qui interfèrent. Par conséquent, « nier les forces anciennes » était devenu pour moi juste un slogan. Bien qu’à chaque fois qu’une tribulation arrivait j’émettais des pensées droites pour éliminer toutes les mains noires et les diables pourris qui persécutent les pratiquants du Falun Dafa, je pensais rarement à ce que sont les éléments pervers derrière cette persécution.

Ce n’est que le jour où un compagnon de pratique m’a rappelé que je ne pouvais pas abandonner l’ego que j’ai commencé à examiner mes lacunes en regardant en moi-même.

Après avoir découvert mes lacunes et amélioré ma compréhension de la Loi, j’ai soudainement vu comme en plein jour. J’en suis venu à comprendre que dans la cultivation pratique, que ce n’est que quand quelqu’un découvre les éléments que les forces anciennes ont utilisé pour le persécuter qu’il peut complètement les nier. A mon humble avis, lorsque nous émettons les pensées droites, si nous oublions de regarder à l’intérieur, alors nous ne pourrons éliminer la perversité qu’en surface. Alors en fait, les éléments des forces anciennes qui interfèrent seront encore vivants dans les pensées des pratiquants de Dafa, et donc ils pourront encore interférer avec les pratiquants et les persécuter. Par analogie, ce serait comme essayer de soigner une maladie uniquement en traitant les symptômes et en ne touchant pas à la racine du mal.

Dans le passé, aussitôt qu’un pratiquant était illégalement arrêté, mes notions déformées me faisaient tout d’abord me demander quel type d’omission avait eu cette personne, comment elle s’était faite arrêter, est-ce que la police avait ou non trouvé des documents de clarification de la vérité dans son appartement, ou encore avait elle trouvé des ordinateurs ou des imprimantes. Comme si tout ce que faisaient les pratiquants pour sauver les être violaient les lois édictées par le PCC ! Par essence j’étais restreint par la culture du PCC pervers : « Dès que la police trouvera à votre domicile des documents de Dafa vous souffrirez de la persécution, et il va sans dire que vous serez condamnés aux travaux forcés ou à l’emprisonnement. » J’avais donné là une autre excuse à la perversité pour persécuter les pratiquants. J’avais une certaine confiance si les pratiquants étaient détenus dans des centres de détention, mais pour ceux détenus dans les camps de travaux forcés, je ne pouvais m’empêcher d’avoir une attitude passive et impuissante. Je pensais que « tout était fini » si la personne était condamnée à la prison, par contre si elle était envoyée dans un camp de travaux forcés, cela pourrait être encore considéré comme un conflit « entre personnes » et le pratiquant aurait encore un travail quand il ou elle serait relâchée (Dans le système du PCC, un employeur contrôle tous les aspects de la vie de son employé, incluant mariage, logement et nombre d’enfants -note du traducteur). Les pratiquants envoyés en prison perdent leurs emplois et après leur libération n’ont aucun espoir de retrouver un autre travail. En pensant ainsi, j’en venais même à réduire la fréquence de l’émission des pensées droites. Je suivais alors les arrangements des forces anciennes pas à pas sans le savoir.

J’ai maintenant réalisé que, dans le processus de nier les forces anciennes, je n’avais pas regardé tout ce que j’avais fait pour sauver les êtres- tels que la distribution des documents de clarification de la vérité, parler aux gens des trois-retraits, et mettre en place des sites de production de documents- comme étant les choses les plus droites et les plus sacrées dans l’univers tout entier. L’ayant compris maintenant, puisqu’il n’y a rien de mal à cultiver « Authenticité-Compassion-Tolérance », donc il n’y a rien de mal à ce que tous les pratiquants de Dafa fassent ce qu’ils font pour sauver les êtres. Même si certains efforts ne sont pas parfaits à 100% durant le processus, au moins nous devrions avoir foi à 100% en Maître et Dafa. Maître est le plus droit et Dafa est le plus droit. Tout ce que la perversité a fait à Dafa et aux pratiquants de Dafa est mauvais et illégal. J’ai entendu dans le processus de dévoiler cette persécution perverse, certains compagnons de pratique voir cela comme une affaire humaine impliquant des humains. Selon moi, lorsque les pratiquants dévoilent la perversité, c’est pour que cesse la persécution et sauver les êtres avec pour cible d’éliminer les mains noires et les diables pourris dans les autres dimensions. Nous ne nous soucions pas des luttes entre humains.

Les mots étiquettes calomnieuses que le PCC a imposées au Falun Gong n’ont aucune base légale. Il n’est pas illégal d’inciter les gens à démissionner du Parti, de la Ligue et des Jeunes Pionniers. ça ne viole pas non plus l’Article 9 de la « Constitution du parti communiste Chinois » qui stipule « que tous les membres peuvent rejoindre ou se retirer du parti librement ». Comment ceci pourrait-il être la preuve d’une infraction ? Persécuter les pratiquants parce qu’ils conseillent aux gens de démissionner du parti n’est-ce pas une preuve de plus que le PCC obtient son renom en trompant et en nuisant aux gens ? Le PCC dévoile lui-même la perversité de sa véritable nature. Qu’y a-t-il là qui puisse nous effrayer ?

Durant la rectification de la Loi, nous devrions complètement nier les arrangements des forces anciennes, ainsi qu’elles-mêmes, qui pour commencer ne devraient pas exister. A mon humble avis, sur le chemin de la cultivation pratique, on ne peut nier les forces anciennes qu’en dépassant l’enclos délimité par elles et alors seulement elles cesseront d’exister. Nous devons nous purifier nous-mêmes et clarifier la vérité pour sauver les êtres.

Voici certaines de mes compréhensions lors de ma cultivation pratique. S’il vous plait indiquez toutes choses incorrectes.


Date de l’article original: 25/07/2006

Version Chinoise disponible sur :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/6/30/131686.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.