La force vient de ne pas avoir de désirs

Un jour, en enseignant ses élèves, Confucius ne put s’empêcher de soupirer : "Je n’ai encore jamais rencontré une personnes vraiment forte. "

Ses jeunes élèves trouvèrent ces propos étranges parce qu’ils pensaient que des élèves comme Zilu et le jeune Shen Cheng avaient une forte volonté. En particulier, Shen Cheng, bien que fort jeune, ne se compromettait jamais facilement. Même parmi ses aînés et les autres élèves, Shen Cheng ne dissimulait pas son attitude dure. Tout le monde lui cédait jusqu’à un certain point.

Alors, quand les élèves entendirent Confucius soupirer de n’avoir jamais vu une personne véritablement forte, tous répondirent spontanément : “Si vous voulez parler de force, Shen Cheng mériterait ce titre.”

Confucius dit : "Shen Cheng a de nombreux désirs. Comment peut-on dire qu’il est fort ?"

Un élève demanda : “Sheng Cheng ne ressemble pas à quelqu’un d’avide. Comment le Maître peut il dire qu’il a de nombreux désirs ?"

Confucius répondit : " Les soi-disant ‘désirs’ ne signifient pas nécessairement courir après l’argent. Pour le dire simplement, une pensée égoïste qui vous fait lutter pour prendre avantage sur les autres est un désir. Bien que Shen Cheng soit droit, il aime obtenir la supériorité, et devient facilement sentimental. C’est en soi une sorte de désir. Comment peut-on appeler forte une personne comme lui ? "

Confucius continua : "la soi-disant force ne signifie pas obtenir la supériorité, mais c’est plutôt la force d’endurer. C’est seulement si on contrôle ses désirs, qu’on ne va jamais contre les voies du ciel, qu’on est cohérent dans son esprit, et qu’on ne change pas facilement ses principes, qu’on est quelqu’un de véritablement fort."

De Lun Yu (2)

(1). Confucius (551 – 479 Av. J.C) était un célèbre Maître spirituel chinois. Ses enseignements sur la moralité ont profondément influencé la vie et la pensée de l’Est pendant deux mille ans.

(2). Lun Yu, ou Les Analectes de Confucius consignent les paroles et les actes du sage et saint Confucius et de ses disciples, ainsi que leurs discussions. Le titre de Lun Yu signifie littéralement « Les dires de Confucius. »

Date de l'article original : 6/17/2006

Version chinoise disponible sur :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/5/30/129170.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.