Histoires de l’ancienne Chine : l’Empereur Taizong conversant avec ses fonctionnaires de haut rang.

Wu Jiang, historien de la dynastie Tang, a rapporté les points de vue de l’Empereur Tang Taizong et de ses fonctionnaires de haut rang sur l’apogée et la chute des dynasties passées dans le ‘’Diagnostic de l’apogée et de la chute’’, chapitre 34 du Programme du Gouvernement de Zhenguan.

Durant la première année de Zhenguan (note du traducteur: La règle de Zhengguan se réfère à l’administration de l’Empereur Taizong de la Dynastie Tang, dont le règne a duré de 627 à 649 après J.C), l’Empereur Taizong demanda à ses hauts fonctionnaires:’’ L’Empereur Zhou Wuwang a établi son royaume après avoir renversé l’Empereur Shang Zhou et a mis fin au règne chaotique de la Dynastie Shang. Qin Shihuang a défait les Six Royaumes après que la Dynastie Zhou se soit affaiblie. La façon dont les deux empereurs ont unifié le pays et sont montés sur le trône n’est pas très différente. Mais pourquoi est-ce que les gens perçoivent les deux empereurs de façon si différente ?’’ Un haut fonctionnaire, Xiao Yu, croyait que c’était à cause de la différence dans l’opinion publique. Mais l’Empereur Taizong n’était pas d’accord. Il a dit :’’ Après que la dynastie Zhou a remplacé la dynastie Shang, l’Empereur Zhou Wuwang a fait de grands efforts pour promouvoir la bienveillance et la droiture ; mais lorsque Qin Shihuang a atteint son but, il a usé de violence. Ils différaient non seulement sur la façon dont ils ont obtenu le trône du pays, mais aussi sur la façon dont ils ont maintenu le pays. C’est pourquoi le trône s’est effondré.’’

Dans la seconde année de Zhenguan, l’Empereur Taizong dît à Wang Gui, un fonctionnaire de haut rang: ’’Quatorze ans après que l’Empereur Siu Wendi ait accédé au trône, il y eut une famine et le peuple fut appauvri. Le grenier du gouvernement était plein de grains, mais le gouvernement n’a pas distribué le grain pour aider les gens dans les régions accablées. En conséquence, les gens ont du fuir d’endroits où la famine sévissait vers d’autres endroits pour chercher de la nourriture. L’Empereur Sui Wendi n’a pas chéri son peuple et se préoccupait seulement de son grain. Vers la fin de sa vie, le grain accumulé dans le grenier du gouvernement était suffisant pour nourrir les gens du pays pour cinquante ou soixante ans. Comptant sur sa richesse, son successeur l’Empereur Sui Yangdi, était extravagant et tyrannique et son régime fut renversé en conséquence. Les gens qui gouvernent le pays doivent économiser le grain pour les gens et ne doivent pas seulement remplir leurs entrepôts. Nos aïeux ont dit : ‘’Si les gens du commun sont affamés et ont froid, comment un empereur peut-il manger et se vêtir largement ? Si le grain est suffisant dans les entrepôts pour aider la population à survivre durant une année maigre, pourquoi s’inquiéter alors de garder le grain ? Ce n’est que lorsque les empereurs qui se succèdent sont sages et capables, que la dynastie peut être maintenue. S’ils sont indignes, le stockage excessif de grain peut mener à l’extravagance et faire périr un régime.

Lors de la cinquième année de Zhenguan, l’Empereur Taizong demanda à ses fonctionnaires de haut rang:’’ La volonté du ciel est de récompenser les bonnes personnes avec des bénédictions et les mauvaises par des rétributions. C’est tout comme une ombre suivant le peuple. Si un évènement se déroule, il devra y avoir une conséquence correspondante. Lorsqu’une rébellion éclata, le Seigneur Qimin fut forcé de fuir vers Sui. L’Empereur Sui Wendi lui fournit des grains et des vêtements, et envoya aussi des troupes pour mater la rébellion. Lorsque le pays de Qimin devint de nouveau fort et prospère, ses descendants auraient du s’acquitter en retour de la générosité de Sui. Au lieu de cela, son successeur, le Seigneur Shibi, entama une action militaire contre Sui et entoura l’Empereur Sui dans la Passe Yanmen. Alors que la dynastie Sui était dans la tourmente, ils attaquèrent Sui et pénétrèrent profondément son territoire puis ils tuèrent les descendants de leur bienfaiteur. Maintenant, leur pays a été défait et renversé, n’est ce pas la rétribution pour leur ingratitude ?’’ Tous les officiers furent d’accord avec le point de vue de l’Empereur.

La neuvième année de Zhenguan, l’Empereur Taizong dît à son Premier Ministre Wei Zheng:’’ J’ai lu les histoires des dynasties Zhou du Nord et du Sud. Les mauvaises actions d’un monarque despotique semblent finir toujours de la même façon. L’Empereur de la dynastie Qi du Nord, Gao Wei, était entiché d’extravagance. Lorsque ses biens nationaux furent presque utilisés, il fit imposer des taxes plus élevées. J’aime souvent utiliser une analogie : ce qu’il faisait était comme manger sa propre chair. Une personne serait morte avant d’avoir mangé toute sa chair. Si un empereur continue à taxer de façon incessante, les personnes communes seront pressurées, le pays s’effondrera. L’Empereur de la dynastie Qi du Nord fit précisément la même chose. Mais comment pouvez vous comparer les deux empereurs ? Lequel est meilleur ?’’ Wei Zheng répondit :’’ Même si les deux ont perdu leur pays, il y a une différence. Gao Wei, empereur de la Qi du Nord, était si faible qu’il a permis à ses fonctionnaires de haut rang de diriger son gouvernement. Parce que son pays n’avait pas l’ordre politique nécessaire, le pays fut détruit. D’un autre coté, Tian Yuan, empereur de la Zhou du Nord, était brutal et violent. Il gouverna son pays par sa propre volonté. Il fut responsable du fait que son propre pays soit détruit. De ce point de vue, Gao Wei était inférieur.’’

L’apogée et la chute des dynasties sont survenues d’innombrables fois dans l’histoire de la Chine et ont laissé beaucoup d’expériences et de leçons. Pour régénérer un pays, on doit promouvoir la bienveillance et la droiture. Promouvoir la bienveillance et la droiture recevra la protection du ciel. En conséquence, le pays durera longtemps. D’un autre coté, la violence et la corruption amèneront la destruction d’un pays. Le Parti communiste Cchinois (PCC) a non seulement trompé son peuple, mais a aussi utilisé des moyens violents et brutaux pour réprimer ses citoyens, particulièrement les pratiquants de Falun Gong, qui croient en ‘’authenticité, compassion et tolérance.’’ Le PCC a mis à exécution l’extermination des pratiquants de Falun Gong, dont le prélèvement de leurs organes pour des greffes, alors qu’ils étaient encore en vie. Ses actions ne peuvent être oubliées et rencontreront leur rétribution. Ses jours sont comptés, et il n’est pas loin de la destruction totale. Bien que l’actuel président du PCC, Hu Jintao, ne soit pas personnellement impliqué dans la persécution des pratiquants de Falun Gong, s’il continue à être faible et pas assez courageux pour prendre un nouveau chemin, son sort ne sera pas très différent de celui de l’Empereur de Zhou du Nord. Les leçons de l’histoire ne servent-elles pas d’avertissements aux gens ?


Minghui.ca

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.