Maintenir l’intégrité et la vertu préserve la paix

Sous la dynastie Xijin (265-316), un général nommé Yang Gu était connu pour sa grande intégrité, qui gagna la faveur de la population de son Etat rival, Dongwu. S'il devait s’engager dans une bataille avec Dongwu, il décidat d’une date avec Dongwu et ne trahissait jamais cette date, ni ne préparait d' attaque surprise. Si ses assistants essayaientt de fournir des plans de bataille sournois, il leur donnait toujours du vin fort et les saoulait pour qu'ils ne puissent pas mener à bien leur supercherie.

Si l’armée du Général Yang Gu récoltait des graines dans les limites de Dongwu, ils en enregistraient la quantité et plus tard ils envoyaient une valeur équivalente de soie et de tissus de coton pour les rembourser. Lorsque Yang Gu et son armée chassaient dans les environs de Changjiang et des rivières de Gaishui, ils ne traversaient jamais la frontière. Si Yang Gu voyait le gibier blessé échapper aux chasseurs de Dongwu sur la terre de Jin, il ordonnait à ses soldats de le renvoyer. De tels actes aidèrent le Général Yang Gu à gagner le respect du peuple de Dongwu qui vivait près des frontières.

L'homologue du Général Yang Gu était Lu Kang de Dongwu. Ils s'envoyaient souvent mutuellement des ambassadeurs. Lorsque Lu Kang envoyait du vin à Yang Gu, il le buvait immédiatement sans aucune hésitation. Si Lu Kang était malade, Yang Gu faisait envoyait des tisanes et Lu Kang les buvait immédiatement sans hésitation. Le serviteur de Lu Kang essayait de l’arrêter mais il disait : " Il ne s’est pas méfié de mon vin, pourquoi douterais-je de ses tisanes ? "

Lu Kang enseignait souvent à ses soldats : “Si les autres accomplissent toujours de bonnes actions mais que nous nous en faisons toujours de mauvaises ce serait la même chose que désintégrer notre armée avant d’aller au champ de bataille.”

Un fonctionnaire nommé Sun Hao de l’état de Dongwu entendit que Lu Kang maintenait une bonne relation avec Yang Gu et il envoya quelqu’un critiquer Lu Kang. Lu Kang répliqua : " Même les interactions parmi les individus devraient être basées sur l’intégrité, sans parler d’entre les états ! " Les armées de Xijin et de Dongwu surveillaient chacune leurs propres frontières et elles maintenaient une relation pacifique.


(Histoire de Zizhitongjian- "The Comprehensive Mirror for Aid in Government," compilé par Sima Guang entre les années 1067 et 1084 pendant la dynastie Song et imprimé pour la première fois dans la ville de Hangzhou en 1086. L'oeuvre complète comprend 294 chapitres et couvre la période de 403 av J.C à 959 apr.J.C.)

date de l''article original : 2/22/2006

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/2/12/120462.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.