Mon mari et mon fils sont morts l’un après l’autre à cause de la persécution

J’ai 56 ans cette année. Auparavant, mon mari souffrait d’épilepsie idiopathique, d’arthrite rhumatismale, de maladie au cœur, de gastrite et de pneumonie. Au mois d’octobre 1997, suite à un accident de voiture, mon fils est devenu paraplégique et cela nous a coûté 110 000 "Yuans " de dépenses médicales. Ma belle-fille ne pouvait plus faire face à cette situation et l’a quitté. J’étais alors dans un état si angoissé que je pouvais à peine faire face à ma vie.

C’est alors que ma soeur est venue me rendre visite et m’a parlé du Falun Gong. Après avoir lu les enseignements de Maître Li, j’ai commencé à comprendre pourquoi j’avais tant souffert pendant la première moitié de ma vie. Je me suis décidée à être une bonne personne et à persister dans la cultivation et à me purifier avec l’aide de Dafa.

Alors, j’ai commencé à étudier "Fa" et à pratiquer les exercices du Falun Gong à la maison avec plus d’une douzaine d’autres personnes de mon village. Lorsque nous étudions la Loi ( Fa) et pratiquions les exercices, nous sentions tous que le Falun Dafa était merveilleux et plusieurs de nos maladies ont alors disparu sans laisser de trace.

Après avoir cultivé pendant un certain temps, la condition de mon fils s’est graduellement améliorée. Ses escarres sont devenues de plus en plus petites et finalement elles se sont complètement guéries. Toutes les maladies de mon mari se sont guéries pendant sa cultivation. Il n’avait plus besoin de prendre toutes les quantités de médicaments qui avaient fait partie intégrale de sa vie pendant des années et sa santé est devenue meilleure que jamais. Pendant une année entière il n’a pas eu besoin d’avoir recours à aucune médication et a aussi repris du poids. Les maladies que j’avais eu auparavant, mal de tête, hygroma des épaules, arthrite, bronchite et colite ont également disparu. J’ai aussi repris du poids. Nous ne pouvions trouver les mots pour exprimer notre gratitude pour la grande compassion de Maître Li. Ces changements m’ont redonné de l’espoir.

Le 20 juillet 1999, le régime communiste de Jiang Zemin a banni le Falun Gong. J’ai pleuré du plus profond de mon cœur parce qu’une telle pratique si merveilleuse faisait à présent face à la répression sans raisons. Mon cœur était également peiné pour le peuple chinois, qui avait été assailli par tant d’adversité et par la persécution politique. Mon cœur pleurait pour la perte de même ce peu de droit des citoyens ordinaires à cultiver pour être de bonnes gens. Depuis, nous avons perdu l’environnement paisible que Maître Li avait créé pour notre cultivation.

Peu après, les policiers sont venus pour fouiller ma demeure et ont pris la photo de Maître Li. Ils ont aussi tenté de me forcer à écrire une déclaration de ne plus jamais pratiquer le Falun Gong, mais j’ai refusé. Par la suite ils sont venus régulièrement tous les quelques jours pour nous menacer. Je leur ai demandé, « Nous sommes tous de bonnes gens. Notre Maître nous demande de suivre « Authenticité-Bienveillance-Patience. » Y a t’il un seul de ces mots qui soit faux? Que s’est-il passé avec notre gouvernement? Ne peut-il pas différencier le bon du mauvais? » Mon mari est devenu très craintif parce qu’il avait traversé trop de campagnes politiques. Il a vu plusieurs pratiquants de Dafa être battus et envoyés dans des camps de travaux forcés et il a eu peur que je sois enlevée également, alors il est tombé malade à cause de la peur. Le bureau 610, les policiers du comté et le gouvernement de la commune venaient régulièrement chez nous pour nous harceler. Ils n’ont jamais cessé, même lorsqu’ils ont vu que mon fils était handicapé et dans un fauteuil roulant et que mon mari était malade au lit.

Le 26 janvier 2001, une voiture remplie de personnes est venue du commissariat de police pour nous harceler à nouveau. Aussitôt qu’ils sont partis, des fonctionnaires du gouvernement de la commune sont venus, exigeant que nous dénoncions le Falun Gong. Ils ont menacé de venir chaque jour si nous ne nous pliions pas à leur demande. Mon mari a échangé quelques mots avec eux et ils sont partis. Ils sont revenus de nouveau avec un mini van contenant 8 personnes qui désiraient nous parler. Je leur ai dit que je n’avais pas le temps. Il y avait deux malades à la maison dont je devais m’occuper et je devais prendre soin de mon petit-fils également. Ils m’ont poursuivie avec acharnement pendant un certain temps puis sont partis. Mon mari ne pouvait plus endurer les harcèlements continus et est décédé le jour suivant. Même alors, ils n’ont pas cessé leur jeu.

C’est alors qu’un jeune pratiquant de Dafa est venu nous voir. Il était docteur alors, avec son aide, la santé de mon fils a recommencé à s’améliorer. Mais peu après, ce pratiquant a également été arrêté et sa situation actuelle reste inconnue. Peu après cet incident mon fils est également mort.

À présent, il ne reste plus que mon petit-fils et moi. Je dois persister dans ma cultivation et je veux également dire à tout le monde que le Falun Dafa est bon! Ce que le parti communiste a fait est pervers et la propagande qu’il diffuse sur les ondes de télévision est remplie de mensonges. Ce que j’ai dû affronter est un témoignage véridique et je crois qu’un jour la vérité fera surface.

Traduit de l’anglais au Canada le 19 mars 2005


Version anglaise disponible à http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/3/17/58530p.html

Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2005/3/1/96377.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.