Résumé d’autres articles et nouvelles – 28 février 2005

Faits de la persécution

1. La persécution de la pratiquante de Falun Dafa Mme Wu Xiaoqin de la ville de Chongqing, il y a quatre ans.

Je m’appelle Wu Xiaoqin, j’ai 40 ans. Auparavant, je travaillais à l’usine Sichuan No.7 d’appareils pour mesurer, dans la paroisse de Shuitu, district de Beipei, ville de Chongqing. Parce que je crois fermement en « Authenticité, Bienveillance, Patience, » j’ai perdu mon emploi, j’ai été forcée de divorcer et j’ai dû renoncer à mon enregistrement de résidence permanente. À plusieurs reprises, on m’a détenue de force. Au début du mois de septembre 2000, j’ai été envoyée au camp de travaux forcés pour femmes Maojiashan de la ville de Chongqing pour une année de camp de travail. Au camp de travaux forcés pour femmes Maojiashan, deux personnes surveillaient chacun des pratiquants du Falun Dafa. Chaque fois que nous récitions Lunyu, pratiquions les exercices du Falun Gong ou faisions une protestation contre la persécution, ils nous battaient cruellement, nous menottaient, maintenaient notre bouche fermée à l’aide de collant adhésif jaune et nous forçaient à nous accroupir avec les deux pieds joints ensemble. Si nous changions de posture, même légèrement, nous étions battues.

Version chinoise disponible : http://minghui.org/mh/articles/2005/2/28/96325.html

2. Les fonctionnaires du bureau 610 du conté de Hongan, province de Hubei persécutent les pratiquants du Falun Dafa

Depuis le 20 juillet 1999, date à laquelle le régime de Jiang a débuté la persécution contre le Falun Dafa et ceux qui le pratiquent, le bureau 610 du comté de Hongan, province de Hubei n’a omis aucun effort pour persécuter les pratiquants du Falun Dafa dans le conté de Hongan. Plusieurs familles heureuses et harmonieuses ont été brisées, plusieurs pratiquants du Falun Dafa ont enduré des souffrances mentales énormes et certains ont été forcés de quitter leur demeure pour éviter d’être arrêtés et torturés. Le 26 décembre 2004, Wang Yalin du bureau 610 a comploté avec les policiers de la station de police No.3 du comté de Hongan pour fouiller la demeure de la pratiquante Mme Li Yanrong. Yao Xuejun, également du bureau 610, a dirigé les policiers de la station de police Huahe et de la section de police Zhaohe pour fouiller la demeure du pratiquant Yu Yonghua. Avant que cela ne se produise, ils ont confisqué deux ordinateurs des demeures de deux autres pratiquants et ne les ont toujours pas retournés. Les propriétés personnelles d’un autre pratiquant, notamment des appareils électriques ont également été confisqués.

Version chinoise disponible à http://minghui.org/mh/articles/2005/2/28/96316.html

3. La police du comté de Faku, province de Liaoning détient des gens innocents

Un jour de novembre 2004, dans le village de Tucheng, paroisse de Baojiatun, comté de Faku, province de Liaoning, les policiers de la station de police Baojiatun sont arrivés à la demeure de M. Zhang Yonghai. Ils ont prétendu qu’ils y avaient plusieurs dépliants de clarification de la vérité
dans la rue et ils suspectaient un membre de famille de Zhang, qui pratiquait le Falun Gong, d’en être responsable. Ils croyaient que M. Zhang cachait ce pratiquant ainsi, sans aucune procédure légale, la police a amené M. Zhang, un homme âgé de 60 ans, à la station de police où il fut détenu pendant une journée.

Version chinoise disponible : http://www.minghui.org/mh/articles/2005/2/28/96306.html

4. De bonnes personnes sont arrêtées dans le comté de Dawa, ville de Panjin, province de Liaoning

Selon des sources sûres, vers 9h00, le matin du 1er mars 2005, la cours du comté de Dawa, ville de Panjin, province de Liaoning a tenu une audience illégale dans le cas de la pratiquante du Falun Dafa Mme Wang Lihua. Mme Wang est une pratiquante âgée de 60 ans du comté de Dawa. Le 22 décembre 2004, alors qu’elle distribuait des documents de clarification de la vérité sur le Falun Gong dans la région de Jinrong, paroisse de Dawa, elle fut reportée, arrêtée et détenue au centre de détention du comté de Dawa. À 17h00, le même jour, la station de police de Xingshun a envoyé sept ou huit policiers fouiller sa demeure et ils ont arrêté son mari, Yuan Shumao qui n’est par pratiquant du Falun Gong. Ils l’ont amené au centre de détention du comté de Dawa. Mme Wang a par la suite été transférée au centre de détention de la ville de Panjin pour y être persécutée davantage. Auparavant, vers le mois d’avril 2001, Wang Lihua avait une fois été forcée de quitter sa demeure pour éviter d’être arrêtée et torturée.

Version chinoise disponible : http://www.minghui.org/mh/articles/2005/2/28/96311.html

5. Les fonctionnaires de la ville de Nanjing ont cruellement persécuté les pratiquants du Falun Dafa

Ce qui suit est une description des méthodes de torture qui ont été utilisées au département de police du district de Qixia et au bureau 610 de la ville de Nanjing pour persécuter les pratiquants du Falun Gong entre l’année 2000 et 2001. Tout d’abord, les policiers menottent les mains d’un pratiquant derrière son dos; ils forcent ensuite le pratiquant à se tenir debout pendant longtemps faisant face à un mur en lui interdisant de dormir. Une fois que le pratiquant est fatigué, les policiers insèrent deux baguettes dans le nez du pratiquant. Lorsque le pratiquant commence à s’assoupir et tombe par en avant, les baguettes frappent le mur et sont alors poussées plus profondément dans le nez, faisant saigner les narines abondamment.

Ils ont torturé la pratiquante du Falun Dafa Mme Wu Rongduo dans le camp de travaux forcés Judong, province de Jiangsu de la façon suivante : Ils ont retiré les vêtements de Mme Wu; ensuite ils l’ont embarrée et l’ont forcée à se tenir debout dans une petite salle. C’était l’hiver, alors ils ont versé de l’eau froide sur le sol et ont placé une chaudière d’eau derrière elle (pour qu’elle ressente encore plus le froid.)

Tang Guofang de la section éducative du bureau de rééducation à l’aide des travaux forcés de la ville de Nanjin a comploté avec Zhang Yan et d’autres du camp de travaux forcés Judong pour créer une cassette d’enregistrement dans le but de diffamer le Falun Dafa. Elle était remplie de sons horribles, de pleurs et de cris de peur. Ils ont embarré les pratiquants de Dafa dans une salle vide et ont fait joué cet enregistrement très fort.

La pratiquante du Falun Dafa Mme Yu Jianshe est une résidente de l’édifice No.14, du district Gulou, ville de Nanjin. Pendant plus d’une demie année, Mme Yu a été détenue dans le centre de lavage de cerveau organisé par le bureau 610 local du district de Gulou. Ils l’ont privée de sommeil pendant dix jours et dix nuits et à ce jour, ils la détiennent encore en détention.

En 2002, la pratiquante du Falun Dafa Zhang Yulong également de l’édifice No.14 a été envoyée à l’hôpital par son lieu de travail. Depuis, Zhang y souffre de la persécution.

Version chinoise disponible http://minghui.org/mh/articles/2005/2/28/96307.html

Traduit de l’anglais au Canada le 16 mars 2005
Version anglaise disponible : http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/3/15/58456p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.