Leçons de vie : La vie et la mort sont prédestinées

Les empereurs dans la Chine féodale et les dictateurs dans la Chine contemporaine ont eu des pouvoirs non vérifiés. Les sujets des empereurs chinois les appelaient "ceux qui vivent pendant dix mille ans". La durée de vie d'un homme, cependant, ne dépend pas de sa volonté. Aucun des empereurs n'a vécu plus longtemps que 100 ans. La plupart d'entre eux avaient plutôt de courtes vies. Par contraste, ceux qui vivaient plus longtemps étaient les villageois et les fermiers dans les montagnes et les endroits reculés qui n'avaient ni pouvoir ni forts désirs. Le chinois ancien avait un dicton, "Les projets d'un homme ne peuvent se mesurer aux projets faits par les Cieux." Il y a aussi un autre dicton chinois, "La vie et la mort sont prédestinées; la richesse est arrangée par les cieux."

Mme Wang était mon amie. Elle vivait dans la ville de Tianjin en Chine. Elle avait divorcé alors qu'elle avait atteint l'âge mûr. A 50 ans, elle était arrivée à Singapour afin de commencer une nouvelle vie. Elle était une très bonne cuisinière. Elle possédait des recettes familiales uniques transmises de génération en génération. Elle avait adopté un fils d'un orphelinat. Tous les deux ont ouvert un restaurant. Après plus de dix ans d'un dur labeur, son restaurant devint assez prospère. Bien qu'elle avait le même âge que mon père, elle préférait que je l'appelle Sœur Wang. Un jour après avoir dîné dans son restaurant, nous avons eu une discussion. Nous avons parlé de savoir combien d'argent était nécessaire pour qu'une personne âgée puisse avoir une vie décente à Singapour après sa retraite. J'ai dit, "Avec un style de vie modéré, 80,000 à 100,000 dollars de Singapour devraient être suffisants pour une retraite." Sœur Wang a dit, "Comment cela serait-il suffisant? Je dois 800,000 dollars de Singapour de crédit immobilier pour les deux appartements neufs que je viens d'acquérir. En outre, les coûts médicaux sont assez élevés de nos jours. Je ne suis même pas sûre que deux millions de dollars de Singapour seraient suffisants pour une retraite. J'ai plus de 60 ans et j'ai des problèmes cardiaques, mais je souhaiterais travailler 10 ans de plus avant de penser à la retraite."

Trois jours après notre discussion, son fils m'a appelé de manière inattendue: Soeur Wang était décédée d'une maladie soudaine. Il est vrai que dans la nature, il y a des orages inattendus; dans la vie, il y a des vicissitudes imprévisibles. Je ne pouvais en croire mes oreilles: juste quelques jours auparavant, elle avait parlé de travailler 10 ans de plus. Comment se pouvait-il qu'elle soit morte si rapidement? Son fils a dit qu'elle avait des problèmes cardiaques, et qu'elle avait toujours des médicaments pour le coeur sur elle. Malheureusement, en ce jour particulier elle s'est levée en retard et n'avait plus de médicaments pour le coeur. Elle ne pouvait pas respirer, et elle était trop faible pour ouvrir un placard dans sa maison qui contenait des boîtes neuves de médicaments pour le coeur. Elle a appelé immédiatement son fils. Mais le temps qu'il prenne un taxi pour arriver, elle était décédée.

Soeur Wang a quitté ce monde de manière inattendue, laissant derrière elle des biens d'une valeur d'un million de dollars de Singapour sans aucun testament. Selon la loi de Singapour, son fils hériterait de ses biens. Mais sa famille en Chine n'a pas pu accepté cela et a intenté un procès contre son fils afin de récupérer l'argent. Son fils et sa famille sont maintenant des ennemis, quelque chose que Sœur Wang n'aurait jamais pu imaginer.

Nous, humains, ne pouvons jamais prédire notre durée de vie. Rechercher la richesse aveuglément augmentera uniquement notre fardeau mental. Durant nos courtes vies, nos attitudes devraient être de purifier notre esprit de désirs et d'émotions, faire de bonnes actions, et endurer des épreuves. Alors nous serons capables de vivre avec la grâce et la clarté que nous méritons. Il n'y a qu'une seule voie pour sortir réellement du cycle de naissance-maladie-vieillesse-mort, c'est de cultiver pour retourner à notre être véritable et originel.

Traduit de :
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2004/9/25/29260.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.