Conférence de Suisse alémanique 2022- Cultiver le 'Ren" et clarifier la vérité au travail

Vénérable Maître,
Chers compagnons de cultivation,


Le Jingwen " Ce qu’est le Ren " m’a beaucoup aidé dans ma cultivation et m’a guidé dans la rédaction de ce témoignage. J’aimerais partager cette expérience avec vous.


Le Maître a dit :

    " Le Ren est le point crucial pour élever le xinxing. Le Ren avec au cœur la colère et la haine, avec au cœur le sentiment de l'injustice, avec des larmes retenues, c'est le Ren des gens ordinaires avec l'attachement à leurs craintes, n'éprouver aucune colère et aucune haine, n'avoir aucun sentiment d'injustice c'est le Ren du pratiquant. " (" Ce qu’est le Ren", Points essentiels pour avancer avec diligence)"


Le Ren est la clé pour élever mon xinxing

Je peux le confirmer à 100 % à travers ce témoignage. Mon travail actuel crée un environnement où il m’est possible de reconnaître mes attachements et mes mauvais facteurs et de les éliminer couche par couche. Je ressens clairement une élévation de mon niveau de cultivation. Je fais l’expérience de l’influence positive de Zhen-Shan-Ren, ainsi que de la puissance de l’émission de la pensée droite. En même temps, j’ai saisi une clé importante pour élever mon niveau : c’est le Ren. Que ce soit en traitant avec des collègues de travail, mes supérieurs ou les décisions de l’entreprise, j’ai régulièrement l’occasion de cultiver le Ren.


Voici un exemple typique de ma vie professionnelle quotidienne : un jour, j’ai reçu un ordre de travail mentionnant que c’était urgent. Mon cœur est resté calme. J’ai réorganisé ma journée et j’ai fait les choses telle que demandée. Puis j’ai appris que ce n’était plus urgent. Mon cœur est resté calme. Quelques jours plus tard, j’ai reçu l’information que cette affaire avait été reportée parce qu’une autre personne était en vacances. En d’autres termes, j’aurais pu reporter cette tâche urgente d’une semaine et m’épargner la réorganisation. Mon équipe et moi n’aurions pas eu à nous plier en quatre. Mon cœur a explosé, créant de violentes vagues d’émotions qui ont déferlé dans mon corps.


Les jours où ma tolérance était grande, la puissance des vagues d’émotions diminuait brusquement et la mer d’émotions était calme et silencieuse. Je pouvais maintenir mon xinxing. Les jours où cela allait moins bien, j’ai remarqué que les gens autour de moi se laissaient contaminer par mes émotions, de sorte que mon inconduite faisait du mal aux autres. De tels événements se sont produits à plusieurs reprises et m’ont indiqué que je devais cultiver le Ren. C’est la clé pour élever mon xinxing.


Le Ren d’une personne ordinaire

Au cours des dix-huit derniers mois, j’ai observé de nombreux conflits internes au sein de mon entreprise. Je me suis souvent retrouvé dans des situations où mes collègues se plaignaient de leur travail ou d’injustices apparentes. Cela allait de débordements émotionnels à des propos malveillants tenus dans le dos des autres, de discussions houleuses jusqu’à de subites démissions. Au milieu de ce tumulte, j’essayais, en tant que pratiquant, de ne pas me laisser émouvoir. Franchement, c’était et c’est toujours extrêmement difficile pour moi de repousser cette grande cuve de teinture. Je me surprends souvent à alimenter les discussions avec un fort désir de me faire valoir, des sentiments et des émotions afin de plaire à mes collègues de travail ou de prendre leur défense.

Le Maître dit dans le Zhuan Falun :

    « […] la colère est une émotion, la joie est une émotion, l’amour est une émotion, la haine est aussi une émotion, le plaisir de faire quelque chose est aussi une émotion, le déplaisir de faire quelque chose est encore une émotion, porter un jugement positif ou négatif sur quelqu’un, aimer faire ceci ou ne pas aimer faire cela, tout est affaire d’émotion et les gens ordinaires ne vivent que pour leurs émotions. » (Sixième Leçon, Zhuan Falun)


En raison du qing, souvent je n’ai pas réussi à repousser cette grande cuve de teinture, de sorte que j’ai été submergé par les émotions et que je ne me suis pas du tout comporté comme un pratiquant. C’est sûr que j’ai chuté à ces moments-là.


Je voudrais vous présenter un exemple concret, qui, selon ma compréhension, est expliqué dans la section suivante du Zhuan Falun, Septième Leçon, " La jalousie ".


Le Maître y explique :

    "[…] ils pensent toujours qu’ils doivent faire ce qui correspond selon eux à leurs compétences. C’est pourquoi ils se battent et se disputent toute leur vie, le cœur écorché vif ; ils se sentent très amers et à bout, ils pensent que c’est injuste. Ils ne peuvent ni bien manger ni bien dormir et sombrent dans le désespoir." (Septième Leçon, Zhuan Falun)


J’ai travaillé avec une personne de ce genre pendant une courte période. J’ai rapidement réalisé que cette personne m’offrait un environnement de cultivation. Pourquoi ? Il était démotivé et insatisfait de beaucoup de choses au travail et dans sa vie privée. Il refusait donc certaines tâches, prenait de longues pauses ou était distrait par des affaires privées. Il en résultait de nombreuses lacunes dans son travail que je devais sans cesse combler. À mesure que sa motivation diminuait, la qualité de son travail se dégradait, si bien que je devais également contrôler les tâches qu'il accomplissait. Intérieurement, j’étais épuisé, agacé et en colère. Dans les faits, je travaillais pour deux. Il faisait sentir sa négativité et son mécontentement à tout son entourage. J’ai réalisé qu’il ressemblait à la personne que j’étais avant de commencer à cultiver. Bon nombre de conceptions, d’addictions, d’aspirations et d’attachements de cette personne correspondaient à mes anciens traits de caractère ; comme si nous avions été sculptés dans le même bois. Je rencontrais quotidiennement de nombreux tests de xinxing, en particulier des épreuves liées à l’envie et à la jalousie. Il m’arrivait de pleurer de colère et d'injustice à cause de cette personne.


Ce n’est que par la cultivation du Falun Dafa et l’étude du Fa que j’ai réalisé que c’était un chemin qui avait été arrangé pour moi. Sans Dafa, j’aurai depuis longtemps pris mes distances avec cette personne, ou me serais disputée avec elle, ou j’aurais dit de mauvaises choses à son sujet, de sorte que j’aurais engendré beaucoup de karma, et en plus de cela, j’aurais perdu du De, de la vertu. En surface, je faisais preuve de tolérance envers cette personne ; mais intérieurement, j’étais toujours tendu. J’ai réalisé que c’était simplement la tolérance d’une personne ordinaire. Comment pouvais-je répondre aux critères d’un pratiquant ?


Le Ren d’un pratiquant

Les paroles du Maître dans le Zhuan Falun me revenaient sans cesse à l'esprit :


    « Vous constatez qu’un tel est un incapable, mais il a beaucoup de De, il devient un haut fonctionnaire et fait fortune. Les gens ordinaires ne peuvent pas voir cela. » (Septième Leçon, Zhuan Falun)


Ce n’est qu’en répétant ces paroles du Maître que j’ai pu élever mon critère moral et me rapprocher du Ren d’un pratiquant. Je suis un pratiquant. Peu à peu, j’ai compris que je devais apprendre à garder mon cœur calme et à ne pas être ému par ces choses. Mes pensées devaient être sincères envers mon collègue. Plus je comprenais ce principe et plus je le mettais en pratique, plus il était facile pour moi de combler ses lacunes en silence. Il m’était également plus facile de faire le travail pour deux et de m’acquitter de toutes les tâches supplémentaires qui atterrissaient sur mon bureau à l’improviste. Mais ma plus grande surprise a été de constater que mon collègue de travail a lui aussi changé. L’intensité de son mécontentement et de sa négativité a sensiblement diminué.


Ce fut une percée et un soulagement pour moi de pouvoir mettre en pratique cette compréhension du Fa. Concrètement, je suis maintenant beaucoup plus bienveillant et détendu avec mon collègue et j’arrive aussi mieux à faire face aux turbulences qui arrivent au travail. Ainsi, j’ai repris le contrôle de mes émotions et de mes pensées, de sorte que les explosions émotionnelles intérieures sont devenues moins nombreuses. La situation s'est améliorée grâce au Fa, c’était comme le Maître le dit dans Zhuan Falun :


    " Dans notre méthode, c’est la Loi qui forge l’homme. » (Septième Leçon, Zhuan Falun)


Voici un autre exemple concernant le contrôle de ma pensée et de ma parole. Un matin, mon collègue est venu au travail tout agité. Il était agacé à cause d’un train en retard, il se plaignait en même temps des mauvaises conditions de travail et de problèmes d’argent. Les mesures liées à la COVID lui faisaient également perdre ses nerfs. Je suis resté calme et je l’ai écouté. Silencieusement, j’ai émis la pensée droite et je n’ai pas commenté ses histoires contrairement à ce que je faisais auparavant. Étonnamment, il s’est calmé plus vite que d’habitude et m’a soudain dit : " Je dois tout lâcher. Je ne devrais pas m’énerver autant et rester Zen. " Je lui ai alors dit : " Oui, sois comme une feuille de lotus sur laquelle tout ruisselle. " De telles expériences positives se sont multipliées, mais uniquement lorsque ma pensée était droite et conforme au Fa. J’ai été extrêmement étonné de la puissance de Dafa.


Comment puis-je clarifier la vérité à mes collègues de travail ?

Cette question m’a beaucoup préoccupé, car cela fait partie des tâches d’un disciple de Dafa. Je fais confiance au cours naturel des choses. Chaque fois que j’avais l’intention d’expliquer à mes collègues les faits sur la persécution du Falun Gong, des circonstances favorables se sont créées, ce qui ne cessait de m’émerveiller. Je suis très reconnaissant au Maître pour ces arrangements. Chaque fois que des questions ont surgi, comme par exemple : comment s’est passé ton week-end ? Que fais-tu de ton temps libre ? Comment fais-tu pour être aussi détendu ? Comment arrives-tu à avoir tant d’énergie ? Qu'est-ce qui te permet de compenser tout le stress du travail ? Quel genre de musique écoutes-tu ? J’ai pu alors leur parler des exercices de Falun Dafa, du principe de Zhen-Shan-Ren, des événements clarifiant la vérité, de Shen Yun, etc. J’ai recommandé le Conte du Lotus à des collègues ayant des enfants. Il y a tellement d’opportunités pour rediriger les conversations vers le Falun Dafa, la persécution et les prélèvements forcés d’organes.


Une fois, en fin d’après-midi, alors que j’étais assis seul au travail à écouter la musique de Dafa 'Pudu', la collègue A d’un autre département est entrée. Elle a écouté la musique Pudu et voulait en savoir plus à ce sujet, car la musique était vraiment relaxante. Je lui ai expliqué que la musique m’aidait à mieux me concentrer. Le lendemain matin, elle m’a appelé et m’a posé des questions sur 'Pudu'. Je suis allé à son poste de travail, je lui ai montré le site web du Falun Dafa, je lui ai parlé des exercices et pour finir je lui ai expliqué la persécution des pratiquants de Falun Gong et les prélèvements forcés d’organes en Chine. Puis, je lui ai montré où elle pouvait télécharger Pudu et Jishi. Le lendemain matin, sa collègue B est venue me voir et m’a remercié pour la playlist. J’ai été brièvement déconcerté : quelle playlist ? Je n’avais pas fait de playlist pour elle. Il s’est avéré en fin de compte que la collègue A avait passé la musique du Falun Dafa Pudu et Jishi dans son département durant la moitié de la matinée, créant une atmosphère de travail détendue. La collègue B m’a donc remercié pour cette atmosphère détendue. En même temps, j’ai remercié le Maître pour la musique de Dafa. Quelque temps plus tard, j’ai appris que la collègue A avait appris les exercices de Falun Dafa et avait lu le livre Zhuan Falun.


Grâce aux nombreux tests de xinxing et aux merveilleux moments de clarification de la vérité sur mon lieu de travail, je me suis élevé dans ma cultivation. Je me suis rendu compte que le Falun Dafa m’enseigne les valeurs fondamentales pour rester ferme face aux turbulences émotionnelles. Après ces faux pas émotionnels, j’ai appris encore et encore à garder mon cœur calme et à me préparer lorsque la tempête émotionnelle se profile à l'horizon.


Une autre constatation est qu’à tout moment et en tout lieu, des occasions de clarifier la vérité sur le Falun Dafa peuvent se présenter. Celles-ci n’apparaissent souvent que pendant un bref instant. Si j’hésite ou suis distrait par des pensées humaines, je peux passer à côté de ces moments précieux.

Merci vénérable Maître !
Merci, compagnons de cultivation !

Heshi

(Présenté à la conférence de partage d’expériences de Suisse alémanique 2022)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.