Présentation de la discipline Falun Gong et de ses bienfaits dans le cadre de la Semaine de la Santé mentale en Guadeloupe

[Clearharmony.net] La semaine de la santé mentale s’est déroulée du 14 au 23 octobre 2022 en Guadeloupe, elle était organisée par l'EPSM (Établissement Public de Santé Mentale) et le Centre hospitalier de Montéran.


L'association Fleur de Jade Caraïbes a été invitée à présenter la méthode Falun Gong et ses bienfaits aux personnels soignants, administratifs et aux parents venus accompagner et déposer leurs proches au Centre Médico-psychologique de la commune de Bouillante, le 14 octobre dernier.


Les pratiquants ont pu expliquer les bienfaits de la méthode, rendre compte des atrocités perpétrées sous la persécution du Parti communiste chinois étant allées jusqu’à la saisie d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Un certain nombre personnes avaient déjà appris l’existence de ces pratiques non éthiques.


La directrice organisatrice a demandé à un des pratiquants : " Cette méthode ne serait-elle pas bénéfique aux patients ? "


Ce dernier a répondu: " La personne qui veut apprendre doit être en pleine capacité de comprendre ce qu'on lui dit et ce qu'elle fait… Par contre, pour le personnel médical et les encadrants, là, il n'y a aucun problème ". Elle a très bien compris.


Un atelier de fleur de lotus a été très apprécié par tous, patients, soignants et accompagnants.


Tous ont été heureux de voir le visage des patients s'éclairer quand leur fleur était terminée, satisfaction d'avoir pu surmonter tout le minutieux processus du pliage puis de l’assemblage et d’avoir été initié à cet art de l’origami.


L'atelier de fleurs de lotus.


Une personne de l'encadrement s'est initiée au pliage de la fleur, elle nous a dit qu'elle était nerveuse et très " speed ", et avait du mal à dormir.Après avoir fini sa fleur, elle a dit ressentir une bonne fatigue et l’envie de dormir.


Après le déjeuner, une démonstration des exercices accompagnée d’explications a suscité des applaudissements chaleureux de la part de tous les participants.


Une infirmière qui avait fait du yoga dans le passé, a voulu apprendre les exercices. L'initiation lui a beaucoup plu, elle a pu ressentir de la chaleur dans le corps et manifesté son souhait de continuer en se rendant sur le point de pratique de Rivière-Sens.


Une soignante s’initie à la pratique du Falun Dafa.

Suite à cette journée enrichissante pour tous, le pratiquant organisateur a reçu un message de remerciement de la part d'une des collaboratrices de l’événement. Elle a noté : " Vous avez pu faire passer un message de Sagesse et Authenticité qui n'est pas passé inaperçu ".


Le dimanche 23 octobre, les pratiquants se sont rendus sur l’esplanade du Port maritime de Basse-Terre, le chef-lieu de la Guadeloupe. Un village artisanal sur la Santé mentale y était organisé, venant clôturer cette semaine de la Santé Mentale en Guadeloupe.


Idéalement situés derrière le podium, face au volcan de la Soufrière et avec la Mer des Caraïbes à quelques mètres, les pratiquants ont pu présenter la méthode et révéler la persécution en Chine aux passants ainsi qu’aux exposants présents sur le Village.


Des exposants viennent découvrir le Falun Dafa.


Une passante s'arrête sur le stand et s'informe à propos du Falun Dafa.


L’animateur du Village, qui est aussi animateur d’émissions sur la télévision locale Guadeloupe La 1ère et musicien reconnu dans le milieu artistique, est passé interviewer les exposants sur leurs stands. Arrivé sur le stand des pratiquants, il a répété plusieurs fois : "Il y a de la sérénité sur ce stand ".


Les pratiquants interviewés par l’animateur du Village, qui est aussi animateur télé et musicien.


Des soignants accompagnant de patients en situation de handicap mental ont aussi été informés. Les pratiquants ont observé que c’était souvent les patients qui tiraient leurs soignants vers le stand de Falun Dafa semblant vivement attirés par l’atmosphère qui y régnait Plusieurs de ces soignants ont alors émis le souhait d’essayer la pratique.


A la fin du Village, André Atallah, le maire de Basse-Terre, a demandé aux pratiquants en s’arrêtant au stand du Falun Dafa : " Et vous n’avez pas de site de pratique à Basse-Terre ? "


Présenter la méthode au maire de Basse-Terre, André Atallah.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.