Clarifier les faits s'agissant du Falun Gong à des travailleurs chinois à Tel Aviv – Juillet 2022

De nombreux pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés sur la place de l’ancienne gare routière centrale de Tel Aviv, le samedi 16 juillet 2022 au matin. C’est un endroit bondé et animé, rempli de boutiques de vêtements à prix cassés, de marchands de fruits et légumes, de changeurs d’argent sur des tabourets au milieu du trottoir, d’articles ménagers à vendre, de poissonneries et de stands d’électronique. De la musique rock forte est diffusée et une foule de résidents chinois achètent de l’épicerie et autres produits.


Au milieu de tout ce chaos il y avait un “ilot” de silence et de beauté ce matin-là – les pratiquants de Falun Dafa faisant les exercices au son de leur paisible musique. Les pratiquants viennent au marché une fois par mois pour faire les exercices ensemble et partager la beauté du Falun Dafa.


En 2001, les pratiquants israéliens ont décidé qu’il était important de clarifier la vérité à propos du Falun Dafa et de la persécution, en particulier aux Chinois résidant en Israël, dont la plupart travaillent dans le secteur manuel, principalement dans la construction. Les pratiquants israéliens veulent qu’ils voient que la pratique du Falun Dafa est autorisée en Israël, qu’elle est sure, qu’ils ne seront pas menacés et que personne ne pense que c’est une mauvaise chose ou qu’il y a quelque chose de mal à cela. Il est important pour les pratiquants de s’assurer que les Chinois voient qui sont vraiment les pratiquants :des gens de tous âges et de tous milieux, des hommes, des femmes et des enfants.


Les pratiquants venus de tout le pays, ont pratiqué au son de la paisible musique des exercices. Malgré le bruit, ils ont pu fermer les yeux et méditer. Certains ont distribué des brochures et des fleurs de lotus et d’autres tenaient des pancartes portant des informations sur le Falun Dafa et la persécution en Chine.




Les pratiquants de Falun Dafa font la démonstration des exercices à l’ancienne gare routière centrale de Tel Aviv.


Une pratiquante qui vient régulièrement distribuer des documents de clarification de la vérité a déclaré : "Cette activité est le temps fort de mon mois tout entier. Je la considère comme un grand privilège. Je me promène toujours avec un grand sourire sur le visage, que les Chinois acceptent le dépliant ou le refusent. Je comprends que ces gens ont été bombardés depuis la maternelle de fausses informations, afin qu'ils deviennent reconnaissants envers le régime chinois, et qu'ils croient que c'est lui qui subvient à leurs besoins. Ils ont du mal à croire que les choses ne sont pas comme on le leur a dit en Chine. Mais ici, ils sont exposés au fait que le Falun Gong est légitime, ce qui signifie que les pratiquants ne sont pas dangereux pour eux-mêmes ou pour le public, comme la propagande chinoise le leur avait dit. D'après mon expérience, après quelques semaines ou mois de refus d'accepter le matériel, ils se radoucissent... certains font un geste de la main pour dire "non", mais ils finissent par prendre le dépliant. Certains me sourient, et je me rends compte qu'ils connaissent déjà la vérité. Je pense que nous faisons fondre leur cœur par notre compassion et notre persévérance."

Les pratiquants ont installé un grand écran de télévision à côté d’un groupe de Chinois faisant la queue à un bureau de change local. La file avançait lentement et les personnes debout regardaient les vidéos qui étaient diffusées sur l’écran – ces vidéos en chinois, relatant les faits concernant le Falun Gong et la persécution, elles réfutent les mensonges de la propagande du PCC, elles montrent qu’avant le début de la persécution, le Falun Dafa était une pratique très populaire en Chine et que le régime la soutenait. Ces vidéos incluent des rapports originaux de médias chinois faisant l’éloge du Falun Gong et décrivant la beauté de la pratique et les bénéfices importants qu’elle apporte aux gens et à la société. Elles couvrent également la manière dont le PCC vise à détruire la culture traditionnelle chinoise, la mise en scène de l'auto-immolation sur la place Tiananmen et un aperçu général de la persécution, en mettant l'accent sur les atrocités de prélèvement forcé d'organes. Elles couvrent également le mouvement Tuidang - le retrait des Chinois du parti communiste et de ses organisations affiliées.



Des passants chinois regardent les vidéos de clarification de la vérité
.

L’un des pratiquants à l’origine de l’idée d’installer l’écran de télévision a déclaré : “J’ai remarqué que les Chinois sont peu disposés à prendre des documents de clarification de la vérité. J’ai compris qu’ici en Israël nous ne parlons pas chinois et qu’il nous est difficile de communiquer avec les Chinois et de discuter avec eux. C’est ainsi que l’idée d’installer un écran est née, afin de leur permettre de regarder des programmes de clarification de la vérité en chinois, ce qui leur donnera l’occasion d’apprendre la vérité à propos du Falun Gong et également plus tard de prendre des documents imprimés de clarification de la vérité et démissionner du PCC. J'ai également remarqué qu'il y avait des surveillants parmi eux. Par exemple, si quelqu'un tendait la main pour prendre un exemplaire du livre "Neuf commentaires sur le Parti communiste" ou un dépliant de clarification de la vérité, un autre Chinois apparaissait et le repoussait ou écartait sa main, surtout s'il était sur le point de signer son nom pour renoncer au PCC. Apparemment, il y a aussi des Chinois qui pratiquent l'autocensure.".


Tous les contenus initialement publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur...


Version anglaise : Clarifying the Truth to Chinese Workers in Tel Aviv – July 2022

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.