Un évènement pacifique organisé à Nazareth le jour de Noêl appelle à la fin de la persécution en Chine

Les pratiquants de Falun Dafa (Falun Gong) d’ Israël se sont rassemblés à Nazareth et ont organisé une manifestation pacifique le jour de Noël, le 25 décembre, afin de sensibiliser à la persécution continue des pratiquants de Falun Gong en Chine.


L'événement s'est déroulé du début de la matinée jusqu'à midi. Les pratiquants ont parlé aux passants des bienfaits du Falun Dafa, distribué des dépliants sur la pratique et la persécution, et aidé les gens à signer une pétition condamnant la persécution perpétrée par le régime communiste contre les pratiquants en Chine depuis 1999.


Le Falun Gong est une pratique raffinant le corps et l'esprit, et dont les pratiquants mènent leur vie selon le principe de Vérité - Bonté - Tolérance. Ils font de plus des exercices de méditation. La pratique est enseignée gratuitement dans le monde entier et tout le matériel d'étude est disponible en ligne, également gratuitement.


Les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés sur la place devant l'église orthodoxe, à côté d'un grand arbre de Noël décoré, apportant l'énergie harmonieuse de Dafa à Nazareth. Nazareth est une ville ancienne située dans le nord d'Israël, et la plus grande ville arabe d'Israël aujourd'hui. Dans le Nouveau Testament, la ville est décrite comme le lieu d'enfance de Jésus. C'est une destination populaire pour les personnes de toutes confessions (musulmans, chrétiens et juifs), en particulier à Noël.


Deux pratiquants tenaient une grande bannière sur laquelle on pouvait lire : "Le monde a besoin de Vérité - Bonté - Tolérance" en hébreu, anglais et arabe. Un pratiquant, invitait au moyen d’un micro en hébreu, en russe et en arabe les gens à venir s'informer sur la pratique et ses principes fondamentaux, et à signer la pétition demandant la fin de la persécution.

Des pratiquants de Falun Dafa israéliens tenant une bannière sur laquelle on peut lire "Le monde a besoin de Vérité - Bonté - Tolérance".


Pendant qu'un groupe de pratiquants faisait la démonstration des exercices, de nombreux passants se sont arrêtés et ont exprimé leur intérêt pour la pratique. Certains ont pris des dépliants, reçu des fleurs de lotus en papier coloré fabriquées à la main par les pratiquants, et se sont informés sur la pratique, ses bienfaits, et la persécution brutale dont les pratiquants font l'objet en Chine depuis 22 ans. Les gens ont appris que les pratiquants en Chine sont détenus comme "banque d'organes" vivants, tués à la demande pour la florissante industrie chinoise de la transplantation. C'est un horrible crime contre l'humanité, et les pratiquants de Dafa d’Israël sont allés à Nazareth pour informer les gens à ce sujet.


Les pratiquants font les exercices devant l'église orthodoxe de Nazareth..
Les gens viennent chercher des documents de clarification de la vérité.


Certains n'avaient jamais entendu parler du Falun Gong auparavant, et c'était une bonne occasion pour eux de s'informer sur la pratique et la persécution en Chine. Beaucoup ont signé la pétition.



Des gens signent une pétition appelant à mettre fin à la persécution du Falun Gong en Chine
Les pratiquants se mêlent et communiquent avec le public


Pnina, une retraitée de la ville de Rishon Lezion, dans le centre d'Israël, a déclaré que les gens se précipitent pour recevoir des greffes d'organes, sans rien savoir de l’origine des organes, et que c'est dangereux. Elle a ajouté que cela revient à échanger une vie contre une autre, car les organes ne sont pas donnés volontairement, et les "donneurs" perdent leur vie dans le processus.


Pnina de Rishon a condamné le prélèvement forcé d'organes en Chine.


Eitan, un vendeur de la ville de Rosh HaAyin, dans le centre d'Israël, a déclaré : "Le principe de Vérité - Bonté - Tolérance est également le principe qui me guide dans la vie. Il n'y a qu'une seule vérité, et notre société s'en éloigne. Se rapprocher de la vérité, de la bonté et de la tolérance est notre mission en tant qu'êtres humains, ou âmes, ou êtres spirituels vivant des expériences humaines. C'est ce que je pense depuis 13 ans déjà, à la suite d’un éveil spirituel qui m'est arrivé après avoir vécu une crise majeure en perdant un ami cher. Mais au lieu de la mort, j'ai vu la lumière. J'ai réalisé que l'humanité est polluée par le shopping, la publicité, la nourriture que nous mangeons, et la musique que nous écoutons. Tout cela nous sépare de notre amour et de l'amour des autres, et nous déconnecte au lieu de nous unir."

Eitan, un vendeur de la ville de Rosh HaAyin, a déclaré : "Le principe de vérité, de bonté et de tolérance est également le principe qui me guide dans la vie."

Daniel, un professeur de yoga, et Guy, qui travaille dans l'industrie alimentaire, tous deux originaires de la ville d'Ariel, au centre de la Cisjordanie, ont déclaré : "C'est la première fois que nous entendons parler des terribles atrocités qui se déroulent en Chine. Nous sommes fermement opposés à cela et nous défendons le fait que chaque personne a le droit de vivre selon sa propre foi, partout dans le monde."

Daniel et Guy ont entendu parler pour la première fois de la persécution du Falun Gong en Chine et ont été consternés.


Gilad, enseigne la pensée juive et est originaire de la ville de Harish, près de Haïfa, dans le nord d'Israël, a déclaré : "J'ai entendu parler du prélèvement forcé d'organes en Chine, et je pensais que cela ne concernait que les condamnés à mort. Mais quoi qu'il en soit, c'est horrible, car un prisonnier devrait également avoir droit à certains droits. Le prélèvement d'organes est un meurtre, et c'est horrible. Le caractère sacré de la vie humaine est un thème central de la pensée juive, et je l'enseigne dans mes cours. Nous soulevons des questions en classe, comme celle de savoir quand il est acceptable de renoncer à d'autres valeurs pour préserver et sauver des vies humaines. Mais le meurtre et le prélèvement forcé d'organes constituent une abolition du caractère sacré de la vie, même s'ils sont commis dans le but de sauver la vie d'une autre personne. C'est immoral. Les personnes qui achètent ces organes sont prêtes à sacrifier la vie d'une personne en Chine pour sauver leur propre vie. C'est un énorme problème, et c'est inhumain. C'est un crime contre l'humanité."


Gilad de Harish a dit : "Le prélèvement d'organes est un meurtre, et c'est horrible."


Un pratiquant a parlé d'une personne qui a refusé d'être interviewée parce qu'elle est un célèbre producteur de musique. Dès qu'il a entendu parler de la persécution en Chine, il a compris l'importance et la gravité de la question et a signé la pétition sur-le-champ. Il a dit à l'un de ses amis : "Tu es contre la maltraitance des animaux, et ici les organes des gens sont prélevés de force, comment peux-tu ne pas signer ?" Ses amis ont également signé la pétition à la suite de ses remarques.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/1/12/198108.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.