Une pratiquante européenne : les miracles se manifestent dans les détails

Je vis en Europe et j’ai 45 ans. Lorsque j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en juin 2010, je ne réalisais pas avoir trouvé un trésor si précieux.


Depuis l’enfance, j’avais de nombreuses questions sur la vie. Je me demandais pourquoi nous étions nés et où nous allions. Je me suis rendue compte que je ne savais pas vraiment ce que je cherchais. Pendant mon adolescence, j’ai commencé à étudier divers sujets mais mes questions restaient sans réponse. Après avoir découvert le Falun Dafa j’ai su immédiatement que je n’avais plus besoin de chercher parce que j’avais trouvé toutes les réponses. Je savais que j’étais sur le bon chemin et que j’avais juste besoin d’avancer. J’étais très heureuse.


Même lorsque je n’étais pas dans un état satisfaisant, je sentais quand même qu’il y avait un lien invisible me reliant à Dafa. À mesure que j’étudiais davantage les enseignements et que ma compréhension du Fa s’approfondissait, j’ai senti de plus en plus que mon niveau de cultivation n’était pas à la hauteur. Je me sentais découragée. J’avais l’impression également que je n’avais rien à partager avec les autres pratiquants lorsque nous discutions de nos compréhensions et que mon niveau de cultivation n’était pas bon. J’avais l’impression que mes expériences de cultivation n’aideraient pas les autres pratiquants.


Mais maintenant je réalise que je devrais exprimer ma gratitude au Maître parce que le Maître m’a tendu la main afin que je puisse avancer sur le chemin qu’il a préparé pour moi. Par diverses indications revenir à mon moi originel et véritable tant que j'avais de la détermination et des pensées droites


Les encouragements du Maître

J’ai toujours pensé que je n’avais jamais connu de miracles. Mais quand je regarde en arrière mon chemin de cultivation, ce n’est pas vrai. Même les choses les plus petites et les plus insignifiantes étaient en fait des indices et des encouragements pour avancer sur mon chemin de cultivation.


Par exemple, le jour où j’ai entendu parler du Falun Dafa, j’étudiais dans une école de naturopathie. L’un des enseignants pratiquait les exercices de Falun Dafa, tous les matins avant la classe. Tout le monde était le bienvenu pour se joindre à lui. J’avais l’habitude de pratiquer plusieurs formes d’exercices. J’ai décidé d’essayer le Falun Dafa mais je ne m’attendais pas à ce que quelque chose de spécial arrive. Je suis arrivée au parc en avance. Pendant que j’attendais, j’ai cherché un trèfle à quatre feuilles—symbole de chance. Dès que j’ai regardé parterre, j’en ai trouvé un. Je n’avais pas compris jusqu’à récemment que c’était un symbole de chance indiquant que j’allais obtenir quelque chose de précieux—le Falun Dafa.


Après avoir appris les exercices, je ne savais pas comment télécharger la musique des exercices sur Internet. J’ai essayé de pratiquer les quatre premiers exercices sans musique et de faire les mouvements dont je pouvais me souvenir les deux ou trois jours suivants. A ma grande surprise, lorsque j’ai regardé l’heure j’avais passé environ une heure à faire les exercices. Il est étonnant que j'aie pu terminer les quatre séries d'exercices dans un temps presque identique, alors que je n'avais pas de musique et que je ne me souvenais pas des mouvements exacts.


J'ai ensuite pu télécharger la musique des exercices. À quelques reprises, lorsque j'ai essayé de faire le cinquième exercice, la méditation, j'ai ressenti une forte douleur à la tête. À deux de ces occasions, j'ai senti quelque chose tourner vigoureusement dans mon abdomen, et mon mal de tête a rapidement disparu.


Au début de ma cultivation, lorsque j'ai fait le deuxième exercice les yeux fermés, j'ai vu plusieurs fois des choses noires et blanches qui tournaient devant moi. Il y en avait beaucoup, et elles étaient toutes de tailles différentes. Certaines tournaient dans le sens des aiguilles d'une montre, puis s'inversaient et tournaient dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.


Je n’ai pas trop réfléchi à ces indications mais plus tard j’ai réalisé que le Maître m’encourageait à continuer ma cultivation.


Lire Zhuan Falun

Après un certain temps, j'ai décidé de télécharger le livre principal du Falun Dafa, le Zhuan Falun, depuis le site Falundafa.org et de l'imprimer. J'ai commencé à le lire mais j'ai trouvé qu'il était difficile à comprendre. J'ai lu plusieurs fois certaines phrases mais je n'en comprenais pas le sens. J'ai passé plusieurs mois à lire le Zhuan Falun mais je n'ai pas compris grand-chose.


J'avais l'impression d'avoir lu un livre écrit dans une langue inconnue. Dans le passé, je n'aurais pas fini de lire un livre que je ne comprenais pas. Mais j'ai été étonnée de persister et de lire le Zhuan Falun plusieurs fois. C'était remarquable. Ce qui m'a le plus surpris, c'est que chaque fois que je terminais le livre, je recommençais à le lire depuis le début (à l'époque, je ne connaissais pas l'importance de lire le Zhuan Falun à plusieurs reprises). La deuxième fois que j'ai lu, j'ai compris beaucoup plus de choses. J'avais du mal à croire que je l'avais lu une fois mais que je ne l'avais pas compris la première fois.


Après avoir terminé de lire Zhuan Falun pour la deuxième fois, j’ai décidé de contacter d’autres pratiquants de mon pays. J’ai obtenu les coordonnées sur le site Web. On m’a dit qu’il y aurait une conférence nationale de partage d’expériences et j’ai décidé d’y assister. C’est ainsi que j’ai commencé mon chemin de cultivation
.

Comprendre ce que signifie cultiver

Je vivais avec mon partenaire lorsque j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, et nous avions une fille de quatre ans. Mais notre relation était en crise. Bien que nous vivions ensemble pour le bien de notre fille, nous étions en fait séparés sur le plan émotionnel, tout en vivant sous le même toit. J'ai lu les conférences du Maître dans différents pays. J'ai compris que je devais me comporter correctement en commençant par ma propre maison. Nous nous sommes inscrits pour nous marier, même si ce n'était pas une décision facile. Nous nous sommes mariés en 2017.


Une période difficile

Je pensais avoir mis fin à une de mes grandes lacunes en me mariant et que je n’aurai aucun problème à l’avenir sur mon chemin de cultivation. Je ne savais pas que nous sommes confrontés à de plus grandes épreuves à mesure que nos niveaux s’élèvent.


J'ai eu un accident deux semaines après notre mariage. Une porte m'a heurtée et m'a presque tranché le tendon d'Achille. C'était très douloureux, mais je ne voulais pas voir le médecin parce que je pensais pouvoir m'en sortir. Mon mari n'était pas d'accord, mais il m'a laissé la décision.


Je ne pouvais pas me lever mais je voulais faire les exercices. Quand j’ai commencé à les faire ma jambe était brûlante. J’ai supporté la souffrance et je me suis sentie légère après avoir terminé. D’autres tests étaient à venir. J’ai essayé de conduire ma voiture, de travailler et de faire les tâches ménagères comme d’habitude¬—mais je ne pouvais pas marcher. Mon mollet est devenu aussi dur que du marbre et ma jambe a enflé. Parfois j’avais l’impression que rien de grave n’arriverait parce que j’étais une pratiquante. Parfois j’avais peur de ne plus pouvoir marcher et je pleurais.


Après avoir lutté physiquement et mentalement pendant une semaine, j’ai décidé de voir un médecin. L’orthopédiste a dit que j’aurais dû voir un médecin immédiatement et que je n’avais pas besoin d’opération maintenant parce que la plaie s’était refermée. J’ai passé un examen NMR (résonance magnétique nucléaire) et je l’ai montré à plusieurs médecins. Certains ont dit que j’avais besoin d’une opération, tandis que d’autres disaient que non. Je n’ai pas subi d’opération. J’ai senti que j’avais échoué à ce test parce que je ne croyais pas fermement dans le Maître et le Falun Dafa. Maintenant, je n’ai aucun problème pour marcher. Mais parfois j’ai mal à la jambe.


Le plus grand test

Ma vie était paisible et je n’avais pas à me soucier de l’argent. Lorsque nous nous sommes mariés, mon mari a monté sa propre entreprise. Les choses allaient bien, mais j’étais rarement impliquée dans des projets de validation de Dafa. Je pensais que tout allait bien pour moi et que je pouvais continuer comme cela et participer à d’autres projets. Au printemps 2020, mon mari s’est vu diagnostiquer un cancer incurable.


Mon monde s’est soudainement effondré. Je devais m’occuper de lui jour et nuit. Je faisais de mon mieux pour gérer son entreprise à distance et élever notre fille toute seule. J’ai dû payer deux prêts et une hypothèque.


Je ressentais une énorme pression. Ma situation était semblable à celle décrite dans Zhuan Falun. La personne avait perdu son travail. Ses parents étaient tombés malades. Sa femme avait une liaison. Il avait aussi à faire face au problème que son enfant avait causé à l’école. La première fois que j’ai lu cela j’ai pensé : “Comment est-ce que quelqu’un peut endurer tout cela ? Même un pratiquant ne pourrait pas endurer cela !”


Mon mari est décédé l’année dernière. En regardant ce qui m’était arrivé, je dois dire que j’ai senti véritablement que le Maître était avec moi tout le temps. Mon état était parfois bon et parfois mauvais. Je ne savais pas comment faire face aux tribulations. Mon plus gros attachement a également été exposé. Mais maintenant en regardant en arrière, je peux dire que j’ai tout géré calmement et très rationnellement.


Je sais que j’ai de nombreux attachements que je dois éliminer. Je dois faire mieux sur mon chemin de cultivation. Je vais cultiver avec diligence et retourner à la maison avec le Maître.
En célébrant le 30e anniversaire de la transmission du Falun Dafa au monde, j’aimerais témoigné, en partageant cet article. Merci Maître de me donner la grande opportunité de cultiver afin que je puisse accomplir le vœu que j’ai fait au Maître avant de descendre dans ce monde de sauver les êtres et de leur faire connaître la beauté du Falun Dafa.


Merci Maître !


Note de l'éditeur : Les points de vue exprimés dans cet article ne représentent que la compréhension actuelle de l'auteur, destinée à être partagée avec les pratiquants afin que nous puissions " Comparer l'étude, comparer la cultivation" (" Cultiver réellement" Hong Yin).


Traduit de la version anglaise :
European Practitioner: Miracles Manifest in the Details

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.