Des divinités sont vraiment venues sur notre point de pratique au début

J’aimerais partager une chose magique qui s’est passée à notre point de pratique, il y a 20 ans, afin de valider Dafa


En 1998, j’ai eu la chance de rencontrer le Falun Dafa. J'avais alors une vingtaine d’années et j’étais employé de bureau. Tous les soirs je persévérais dans l’étude du Fa mais je pratiquais rarement les exercices. J’allais sur le point de pratique le week-end, avec d’autres pratiquants. Un jour à la fin de l’année, j’ai ouvert un livre de Dafa et j’a vu la photo du Maître. Il me regardait d’un air sévère comme si j’avais fait quelque chose de mal. J’ai compris immédiatement que c’était parce que je n’avais pas fait correctement les exercices depuis longtemps. Ce soir-là, une tante que je connaissais au point de pratique (nous vivons à proximité l’un de l’autre) est soudain venue chez moi et m’a rappelé spécialement de pratiquer les exercices tous les jours. J’ai pensé que le Nouvel An était tout proche et j’ai donc décider de pratiquer les exercices tous les jours à partir du Nouvel An.


Le printemps 1999 était plutôt chaud. J’allais sur le point de pratique qui était au stade provincial et de mon domicile, tous les jours. Il y avait là principalement des pratiquants âgés, avec très peu de jeunes. Les pratiquants commençaient les exercices vers 18 heures. J’étais en retard presque tous les jours. Chaque fois que j’arrivais, tout le monde avait déjà commencé à faire les exercices.


Chaque fois que j’arrivais sur le point de pratique, j’avais toujours l’impression qu’il y avait beaucoup de gens qui faisaient les exercices et la scène était assez impressionnante. Mais après avoir terminé les exercices, je regardais à nouveau et me sentais désorienté. Pourquoi n’y a-t-il pas de nombreuses personnes ici ? J’ai fait cette expérience de nombreuses fois, encore et encore. Ensuite j’ai commencé à me dire que mon impression était peut être le résultat de mon manque de foi en Dafa en pensant de cette façon ? Alors je n’y ai simplement plus pensé.


Un soir je suis allé sur le point de pratique et j’étais bien sûr encore en retard. Comme d’habitude, j’ai vu de nombreuses personnes faire les exercices. Le dos d’un homme âgé au dernier rang m’a profondément marqué. Il portait une chemise à carreaux bleue et blanche rentrée dans son pantalon et un chapeau melon gris sur la tête. Il avait une silhouette élancée et le dos droit. Il était plein de vigueur, avait de très bonnes manières et avait l’air d’un artiste. A ce moment-là j’ai pensé que je voulais parler à cet homme âgé après les exercices. Je me suis placé au fond à côté de cet homme âgé et j’ai pratiqué.


Après avoir terminé les exercices, tout le monde a commencé à partir. Je suis resté immobile regardant cet homme âgé grand et mince. Je me suis dit que s’il tournait la tête, je lui dirais bonjour. J’ai attendu que l’homme âgé tourne la tête. L’homme âgé est resté là le regard porté loin et souriant pendant plus de dix secondes. Soudain j’ai entendu un pratiquant dire nerveusement : “j’ai perdu mes clés.” Plusieurs pratiquants ont aidé à chercher sur le sol a clé perdue. Je voulais dire bonjour à l’homme âgé alors je n’ai pas bougé mais j’ai regardé le sol pendant quelques secondes. Quand j’ai levé les yeux—l’homme âgé était parti. Il n’était pas non plus dans la foule autour de moi. J’ai trouvé cela dommage et en même temps incroyable. Comment avait-il pu disparaître comme ça en un clin d’œil ?”


Later on I read what Master said in “What is a Dafa Disciple” from Collected Fa Teachings, Vol. XI, “In the beginning, many people came to Dafa disciples’ practice sites. But nobody knew who some of them were, as they’d be gone in the blink of an eye after the exercises were over. Many a god truly wants to be a Dafa disciple, but cannot.”


Plus tard, j’ai lu ce que le Maître dit dans : “Qu’est ce qu’un disciple de Dafa” dans “Enseignement du Fa dans la conférences (X1) :

    “Au début sur les points de pratique des disciples de Dafa, il y avait beaucoup de monde qui venait, on ne savait même pas qui étaient certaines personnes, elle disparaissaient aussitôt la pratique terminée. Beaucoup de divinités voudraient vraiment être disciples de Dafa mais ne le peuvent pas.”


Alors j’ai réalisé que ce que j’avais vu était une divinité qui venait au point de pratique.


Version anglaise : Gods Really Came to Our Practice Site in the Beginning

Version chinoise : http://big5.zhengjian.org/node/268537

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.