Comment Falun Dafa m’a changé, d’être perdu à me trouver

J’ai commencé la cultivation du Falun Dafa lorsque j’avais 24 ans. On m’avait diagnostiqué une schizophrénie à l’âge de 22 ans et, alors que la plupart du temps je répondais bien aux médicaments, j’ai eu des symptômes négatifs importants (une manifestation commune de la schizophrénie). Cela voulait dire que je ne communiquais pas beaucoup, que j’étais déprimé, très silencieux et renfermé, et que j’étais peu motivé et apathique.


Même si vous pouviez dire qu’il m’a fallu un certain temps pour que je puisse pleinement saisir et comprendre l’essence de la méditation et de la cultivation, j’ai rapidement commencé à réaliser que la cause principale de mes symptômes négatifs était de vivre une vie à cent à l’heure et de ne pas être conscient de moi-même ni pleinement conscient de mes pensées et de mes sentiments.


Cultiver et pratiquer le Falun Dafa m’a rapidement changé, je suis devenu un être humain plus engagé, plus présent et plus éloquent, au lieu d’être un bourreau de travail à l’esprit éparpillé qui ne savait pas comment ralentir et réfléchir aux questions personnelles et la vie elle-même.


J’ai aussi progressivement commencé à apprécier la beauté de la culture traditionnelle chinoise. Ce qui m’a intrigué le plus concernant cette culture particulière, c’est comment chaque élément constitutif – que ce soit la complexité du langage, la nourriture ou la façon dont elle est consommée et célébrée lors des fêtes spéciales – rassemble fondamentalement les gens et leur permet de ralentir et d’être complètement présents. J’ai trouvé que la culture traditionnelle chinoise était beaucoup plus profonde et allait plus loin comparée à la nature très superficielle et largement tournée vers l’extérieur de la culture occidentale. La culture traditionnelle chinoise semble se concentrer sur les significations et beautés intérieures.


Lorsque j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, ma famille n’était pas très réceptive et semblait assez confuse quant à la raison pour laquelle je pratiquais quelque chose qui était fondamentalement chinois plutôt que de m’en tenir à mes racines catholiques, conformément à la façon dont j’ai été élevé.


Cependant, à cause du fait que j’ai des parents proches qui ont aussi une schizophrénie, les membres de ma famille immédiate ont constaté par eux-mêmes à quel point j’allais mieux, comparé à eux, en termes d’indépendance, d’activités sociales et de capacités intellectuelles, depuis que j’ai commencé la pratique du Falun Dafa. Je ne suis plus perdu. Ils ont aussi été témoins de mon parcours personnel, passant d’être largement en retrait de la vie à y être maintenant pleinement engagé.

Fait remarquable, tous les membres de ma famille apprécient maintenant pleinement le Falun Dafa et la beauté de la culture traditionnelle chinoise qui leur ont été présentés à travers les spectacles de Shen Yun.


Traduit de l’anglais

Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/4/26/200057.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.