Une femme saine de corps et d’esprit détenue 27 jours dans un hôpital psychiatrique

Une habitante de la ville de Pengzhou, dans la province du Sichuan, a été détenue dans un hôpital psychiatrique pendant 27 jours, simplement pour avoir défendu sa foi dans le Falun Gong.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Mme Wu Xiuying a été arrêtée chez elle par des agents du comité de village local, du gouvernement de la commune et de la police le 5 octobre 2021. Ils ont confisqué ses livres de Falun Gong et l'ont forcée à apposer ses empreintes digitales sur un document à propos de son cas.


Mme Wu a ensuite été détenue à l'hôpital psychiatrique de la ville de Pengzhou pendant 27 jours. On l’y a forcée à prendre des médicaments psychiatriques à trois reprises pendant son séjour et l’a battue lorsqu’elle a résisté. Les autorités ont continué à la harceler après sa libération.


Selon les informations recueillies par Minghui.org, au 27 décembre 2021, au moins 865 pratiquants de Falun Gong sains de corps et d’esprit de 29 provinces ou villes de niveau provincial avaient été envoyés dans des hôpitaux psychiatriques à un moment ou à un autre pour avoir défendu leur foi.


Parfois, des membres de la famille sont également impliqués. Mme Zhang Caixia, une employée de l'hôpital de la ville de Baoji dans la province du Shaanxi, a été arrêtée alors qu'elle se rendait au travail le 26 août 2021. Après avoir été envoyée au centre de réadaptation de Wangjiaya, un hôpital psychiatrique, elle a été forcée d'écrire des déclarations d’abandon de sa croyance. dans le Falun Gong. Lorsque son mari est allé demander sa libération, il a également subi des pressions pour lui faire écrire des déclarations contre le Falun Gong, sous peine d’être arrêté.


Avec ses violations flagrantes des droits de l'homme en Chine, le régime communiste a également étendu la persécution au grand public. Dans un cas récent, une enseignante enceinte de quatre mois de la province du Hunan a été emmenée dans un hôpital psychiatrique pour avoir exprimé son soutien à un autre enseignant de Shanghai, Song Gengyi, qui avait simplement mis en doute le nombre réel de victimes du massacre de Nanjing.Related report:


Voir également
When Healthy Teachers are Given Psychiatric Treatment Against Their Will


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Healthy Woman Held in Psychiatric Hospital for 27 Days

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.