Une femme détenue sept jours dans un centre de lavage de cerveau, la police ordonne à sa mère de la surveiller après sa libération

Une résidente de la ville de Chenzhou, dans la province du Hunan a été détenue dans un centre de lavage de cerveau pendant sept jours en raison de sa foi dans le Falun Gong. La police a ordonné à sa mère de la surveiller après sa libération.


Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Le calvaire de Mme He Haiyan a commencé au mois d’août 2021, quand elle est rentrée dans sa ville natale, le village de Jiyi, dans le district de Rucheng, à plus de 110 kilomètres de Chenzhou, pour s’occuper de son père gravement malade.


En apprenant son retour, les autorités locales, y compris le chef du village de Jiyi, le secrétaire du Comité des Affaires politiques et judiciaires du village de Jiyi et le chef du Poste de police du village de Jiyi, ont fait une descente en trois groupes, au domicile de ses parents, et ont tenté de la forcer à renoncer au Falun Gong. Ils ont dit que cela faisait partie de la campagne « Plan Zéro », dans laquelle chaque pratiquant du Falun Gong se trouvant sur la liste noire du gouvernement a reçu l’ordre d’abandonner sa foi. Ils ont utilisé l’éducation et les emplois des membres de sa famille comme moyens de pression pour la contraindre. Le chef de la police a menacé de l’arrêter si elle persistait à pratiquer le Falun Gong.


Comme Mme He refusait d’obtempérer, une groupe de policiers en civil a fait irruption à son domicile de Chenzhou le 28 octobre et ils l’ont arrêtée. Ils ont confisqué trois téléphones portables, deux livres du Falun Gong et deux lecteurs multimédias. Tandis que la police prétendait qu’ils l’emmenaient au poste de police de Yanquan à Chenzhou pour interrogatoire, Mme He a remarqué que certains des policiers étaient rattachés au Département de police du district de Rucheng.


Mme He a refusé de les suivre et a dit qu’elle pourrait répondre à leurs questions chez elle, mais ils l’ont embarquée de force dans leur voiture et l’ont emmenée dans le centre de lavage de cerveau de Xiameiqiao de Chenzhou, au lieu du poste de police de Yanquan.


Au centre de lavage de cerveau, Mme He a été forcée de regarder des vidéos calomnieuses contre le Falun Gong. Les trois premiers jours, elle n'a mangé que la nourriture que sa mère lui envoyait. Mais le quatrième jour, sa mère a été trompée par la police pour l'aider à lui faire subir un lavage de cerveau. Elle a entamé une grève de la faim et a été libérée le 4 novembre.


Le 5 novembre, la police lui a rendu les téléphones portables et les lecteurs multimédias, mais pas ses livres du Falun Gong.


Trompée par la propagande salissant le Falun Gong, la mère de He est allée vivre chez elle pour la surveiller sur ordre de la police 24h/24.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise :
Woman Held in a Brainwashing Center for Seven Days, Mother Ordered by Police to Monitor Her After Her Release

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.