Démonstration des exercices du Falun Gong dans le cadre d'un forum sur le prélèvement forcé d'organes

Un forum intitulé " Chine – Prélèvement forcé d'organes et le Parti communiste chinois " a eu lieu le 27 octobre 2021 au Press Club Brussels Europe. Les pratiquants de Falun Dafa ont été invités à faire la démonstration des exercices dans un parc local avant l'ouverture du forum.

.Les pratiquants font la démonstration des exercices de Falun Dafa.


Gary Cartwright, rédacteur en chef du média londonien EU Today , et Andy Vermaut, membre de l'Alliance internationale pour la défense des droits et libertés et défenseur des droits humains étaient les organisateurs de l'événement.


Les intervenants qui étaient au nombre de sept, comptaient Edward McMillan-Scott, ancien vice-président du Parlement européen; Hamid Sabi, conseiller pour le China Tribunal et avocat des droits de l'homme; David Matas, avocat canadien spécialisé dans les droits de l'homme internationaux ; Harold King, directeur adjoint de Doctors Against Forced Organ Harvesting (DAFOH); Andy Vermaut; Kayan Wang, porte-parole pour le Falun Gong en Hollande; et Manel Msalmi, président de l'Association européenne pour la défense des minorités.


Annick Ponthier, membre du Parlement fédéral belge, était présente et a écouté les interventions.


.Andy Vermaut, membre de l'Alliance internationale pour la défense des droits et libertés, fait les exercices avec le groupe. Il a suggéré par la suite que tout le monde crie : "Falun Dafa hao !"


Les pratiquants font les exercices chaque semaine au Parc du Cinquantenaire ou Jubelpark. Ce matin-là, Andy Vermaut est venu apprendre les exercices et les a fait pendant une heure et demie. À la fin, il a suggéré à tout le monde de crier : « Falun Dafa est bon ! Il pense que ceux qui pratiquent Falun Dafa ont un état d'esprit paisible et que les principes de Vérité-Bonté-patience peuvent améliorer les normes morales de la société.


.Susanne Guenther a dit que le prélèvement forcé d'organes du PCC sur des pratiquants de Falun Gong est un crime grave.


Susanne Guenther travaille au Parlement européen. Elle est passée par le jardin et s'est arrêtée pour regarder les pratiquants faire les exercices. Elle avait entendu parler de la persécution de la discipline spirituelle pour la première fois en 2010 alors qu'elle enseignait à Shanghai, et a dit : " J'ai lu beaucoup de choses sur la persécution du Falun Dafa sur Internet. Parce que j'ai vécu en Chine pendant neuf ans, je sais ce qu'ils ont fait aux pratiquants. C'est très triste. " S'exprimant à propos du prélèvement forcé d'organes, Mme Guenther a déclaré : " C'est un crime. De toute évidence, c'est une énorme offense et rien ne justifie cette persécution."


Mme Guenther estime que la principale raison pour laquelle les pays occidentaux ne parlent jamais de ce qui arrive aux pratiquants en Chine, ce sont les intérêts économiques. Elle trouve que c'est inacceptable et que les pratiquants de Falun Dafa n'ont rien fait de mal. Elle a dit : " Ce prélèvement d'organes est totalement inacceptable. Lorsqu'elle a appris qu'il y avait un forum sur les prélèvements d'organes au club de la presse ce jour-là, elle a dit que cela permettrait à davantage de gens d'être informés à propos du Falun Dafa. Elle a laissé ses coordonnées et a dit qu'elle espérait être informée de ce qui s'était dit au forum parce qu'elle était préoccupée par la question.

.Un passant s'arrête pour en apprendre davantage à propos du Falun Dafa.


La musique apaisante des exercices a attiré les passants qui ont manifesté leur intérêt à en savoir davantage à propos du Falun Dafa. Beaucoup ont dit qu'ils espéraient revenir et apprendre les exercices.


Qu’est-ce que le Falun Dafa ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public par M. Li Hongzhi, en 1992, à Changchun en Chine. La discipline spirituelle est aujourd'hui pratiquée dans plus de 100 pays et régions. Des millions de gens ont adopté la pratique basée sur le principe de Vérité-Bonté-Tolérance et sur cinq exercices doux et ont constaté une amélioration notable de leur santé et de leur bien-être.


Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis le 20 juillet 1999, un ordre d’interdire la pratique.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution les 22 dernières années. On estime toutefois que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur foi.


Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir en organes l’industrie de la transplantation.


Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le bureau 610, une organisation de sécurité extralégale avec le pouvoir de passer outre les systèmes policiers et judiciaires et dont l’unique fonction est de mener à bien la persécution du Falun Dafa.

Article connexe :

Le Press Club Brussels Europe : : Un forum en ligne préconise un mécanisme mondial pour mettre fin aux prélèvements forcés d'organes par le PCC

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Belgium: Practitioners Demonstrate Exercises at Forum on Forced Organ Harvesting


Version chinoise:
比利时法轮功学员受邀展示功法

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.