Des outils utilisés pour fabriquer des vêtements il y a 120 000 ans ont été découverts

« Un assemblage d'os travaillé provenant de dépôts vieux de 120 000-90 000 ans à la grotte des Contrebandiers, côte atlantique, Maroc ».


Au cours du siècle dernier, de nombreux fossiles de créatures préhistoriques et des vestiges de civilisations humaines préhistoriques dotées d'une intelligence supérieure ont été découverts dans le monde entier, remettant en question le cadre temporel de la théorie de l'évolution.


Récemment, des preuves d'ossements utilisés pour fabriquer des vêtements il y a 120 000 ans ont été découvertes au Maroc.


Selon un reportage publié dans la revue Science du 16 septembre 2021, des scientifiques ont trouvé les outils dans la grotte des Contrebandiers sur la côte atlantique du Maroc.


L'article, intitulé « Un assemblage d'os travaillé provenant de dépôts vieux de 120 000-90 000 ans à la grotte des Contrebandiers, côte atlantique, Maroc ». indique que certains de ces outils mis au jour étaient des racloirs larges et arrondis fabriqués à partir de côtes de bovins, qui enlevaient le tissu conjonctif à l'intérieur de la fourrure sans la percer. Parmi les 12 000 fragments d'os mis au jour dans la grotte, 62 ont été façonnés par l'homme pour servir d'outils de confection de vêtements.


Les racloirs sont des outils encore utilisés dans le traitement moderne du cuir brut. On trouve également dans la grotte de nombreux restes de carnivores qui présentent des marques de coupure correspondant à celles laissées par les techniques modernes d'enlèvement de la fourrure, comme des coupures sur les griffes et les mandibules de renards des sables, de chacals dorés et de chats sauvages.


Avant cette découverte, d’autres découvertes archéologiques ont indiqué des civilisations anciennes avancées.


Le 26 août 2012, Paola Villa, archéologue à l'Université du Colorado à Boulder, et ses collègues ont publié un article dans la revue PLOS ONE, annonçant la découverte d'une variété d'outils fabriqués par des humains à partir d'os d'éléphants il y a 400 000 ans en Italie.


Selon un article publié dans la revue Science le 23 septembre 2021, des scientifiques ont découvert des empreintes de pas fossilisées datant de 23 000 ans dans le parc national de White Sands, au Nouveau-Mexique (États-Unis).


Dans un article publié le 22 février 2021 dans la revue Nature Human Behaviour, des scientifiques ont découvert des peintures rupestres de kangourous dans la région de Kimberley, au nord-est de l'Australie occidentale. Les pétroglyphes sont situés sur le plafond incliné d'un bunker rocheux. La peinture mesure environ deux mètres de long, est de couleur brun-rouge et ressemble à la taille réelle d'un kangourou. L'image du kangourou dans la peinture est plus vraie que nature. Les experts ont estimé que cette peinture datait d'il y a 17 300 ans.


Le magazine Science Advances a publié un rapport en janvier 2021, décrivant des peintures murales de trois cochons et plusieurs moules faits à la main découverts à Sulawesi, en Indonésie. Chaque cochon, peint à la peinture rouge, mesurait plus d'un mètre de long. Son histoire peut être retracée jusqu'à il y a 45 000 ans.


Dans un autre article publié par Science Advances en septembre 2020, des archéologues ont découvert d'anciennes traces humaines et animales vieilles de 120 000 ans dans la région de Taibuk, dans le nord de l'Arabie saoudite, les plus anciennes preuves de vie humaine jamais découvertes dans la péninsule arabique.

Version chinoise :
12万年前制衣工具出土 新证据不断挑战进化论

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.