Province du Shanxi : inondations, rupture de berges de rivière et glissements de terrain en montagne

Capture d'écran NTD


La province du Shanxi, autrefois connue sous le nom de Jin, est réputée pour ses riches ressources minérales et son agriculture florissante. Dans cette province, cependant, les pratiquants de Falun Gong sont persécutés pour leur foi.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique du corps et de l’esprit qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis juillet 1999.


Selon un rapport de synthèse publié par Minghui en août, rien qu'entre 2018 et 2020, cinq pratiquants du Shanxi ont perdu la vie en raison de la persécution, 48 ont été emprisonnés, au moins 398 ont été arrêtés et 249 ont été harcelés pour leur croyance dans les principes de Vérité-Bonté-Patience.


La culture traditionnelle chinoise croit en l'harmonie du ciel, de la terre et de l'humanité. Lorsque des élus et/ou des citoyens ordinaires commettent des actes répréhensibles majeurs, de graves conséquences peuvent s'ensuivre.


Depuis début octobre, 51 cantons du Shanxi ont été frappés par des pluies torrentielles incessantes, entraînant des niveaux d'eau anormalement élevés dans la rivière Qin, la rivière Zhuozhang, la rivière Fen et ailleurs. Les niveaux d'eau de 27 réservoirs ont dépassé le stade de la crue, notamment ceux de Wanjiazhai et de Zhangze.


En particulier, les niveaux d'eau en aval de la rivière Fe du canton de Xinjiang ont été les plus élevés de ces 40 dernières années. À 17 heures, le 7 octobre, 20 mètres de la rive nord de la rivière Fen dans le canton de Xinjiang ont cédé, inondant les terres agricoles voisines.


De nombreux glissements de terrain se sont produits dans les villes de Jinzhong, Luliang et Linfen, faisant de nombreux blessés et morts. Le soir du 5 octobre, un glissement de terrain a enseveli cinq personnes, tuant quatre d'entre elles, tous des agents de la circulation en service. Certaines routes du canton de Pu ont également été endommagées.


Les berges de la rivière Wuma ont cédé à plusieurs endroits dans la ville de Houma, le canton de Qingxu et le canton de Qi. De nombreux villages ont été inondés, obligeant 15 000 habitants de huit villages à évacuer du jour au lendemain.


Le matin du 6 octobre, neuf sections de la voie rapide G5 Beijing-Kunming se sont effondrées. La section Taichang de la voie rapide G55 Erenhot-Guangzhou s'est également effondrée. Le même jour, un parking du canton de Hongdong s'est effondré dans une fosse profonde. De nombreux véhicules sont tombés et la fosse a continué de s'étendre. L'eau de pluie a rempli la fosse d'eau, et les résidents des environs ont commencé à évacuer.


Le 6 octobre le pont Yuanhe a également été endommagé, laissant des rails et des traverses de chemin de fer suspendus dans les airs. Dix trains ont été contraints de s'arrêter.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Shanxi Province: Flooding, Burst River Banks, and Mountain Slides

Version chinoise:
山西暴雨成灾-汾河决堤-多地山体滑坡道路坍塌

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.