Un pratiquant en Ukraine : Mon point de vue sur " l'assimilation aux caractéristiques de l'univers "

Pendant très longtemps, je me demandais toujours : " Dois-je faire cela ? " Je ne faisais une chose que si cela m'était bénéfique.


Les autres pratiquants et moi avons parlé de nos expériences concernant l'exercice de méditation. En avril dernier, mes jambes ont commencé à me faire atrocement souffrir au début et à la fin de l'exercice de méditation. La douleur était si insupportable que j'avais presque l'impression de subir une exécution. C'est devenu si grave que j'avais peur de méditer. Je n'ai pu faire une heure d'exercice de méditation qu'une seule fois en avril et je ne méditais habituellement que pendant une demi-heure. Cela m'a fait réfléchir sérieusement à ma cultivation et j'ai commencé à lire de nombreux articles de partage d'expériences d'autres pratiquants.


En mai, nous avons célébré la Journée mondiale du Falun Dafa. Un jour, alors que je méditais, quelque chose d'inattendu s'est produit. J'ai médité en toute tranquillité sans bouger pendant une heure. Depuis lors, mon état de méditation s'est amélioré. Il m'était relativement facile de méditer pendant une heure sans ressentir de douleur et j'avais hâte de méditer. Je pensais que ce changement était dû au fait que mon état de cultivation s'était amélioré en regardant à l'intérieur, en émettant la pensée droite et en étudiant le Fa.


Certains pratiquants se sont souvenus de quelque chose que le Maître a dit pendant une conférence. Une pratiquante a dit qu'elle avait le sentiment profond que le Maître avait beaucoup souffert pour les pratiquants et les êtres ces deux dernières années.


J'ai été frappé par ses paroles et j'ai soudainement pris conscience du fait que, quelle que soit l'intensité avec laquelle j'émettais la pensée droite ou étudiais le Fa, tout cela était fait au niveau d'une personne ordinaire. La douleur atroce que je ne ressentais plus pendant l'exercice de méditation était en fait supportée par le Maître. Depuis lors, chaque fois que je ressentais une douleur atroce, je me demandais : " Puis-je le supporter pendant cinq minutes pour sauver des êtres ? " La réponse était " Oui ! "


Avec cette pensée en tête, je me suis poussé à prolonger mon exercice de méditation. Je sentais que cette pensée était correcte, mais aujourd'hui, j'ai eu de nouvelles perspectives sur l'exercice de méditation.


J'ai été capable d'entrer dans la tranquillité relativement rapidement ce matin. J'ai commencé à penser à Shi Dakai de la rébellion des Taiping. Après que Shi se soit rendu à l'armée Qing, il a été exécuté par tranchage lent (une forme de torture où un couteau était utilisé pour enlever des parties du corps sur une longue période de temps). Pourquoi n'a-t-il pas hurlé de douleur? Pourquoi n'a-t-il pas réagi et exprimé son indignation après avoir été vaincu ? Il est resté silencieux et a tout enduré. Pourquoi cela ? J'ai toujours pensé qu'il était un héros extraordinaire et qu'il n'avait pas peur de la mort.


Je n'ai cessé de me demander " Pourquoi " et j'ai réalisé que j'avais toujours une arrière-pensée en faisant des choses pour sauver les êtres lorsque je participais à des activités de clarification de la vérité. Pourquoi ne puis-je pas coopérer inconditionnellement et remplir mes responsabilités ? N'est-ce pas cela le mieux ?


J'ai finalement compris que lorsqu'une personne peut être en contact immédiat avec les caractéristiques de l'univers, elle sera capable de tout faire. Ou peut-être que lorsqu'une personne renonce à ses désirs profanes, y compris le corps humain, elle est déjà assimilée aux caractéristiques de l'univers. Les caractéristiques de l'univers lui permettent de briser les liens qui nous attachent à ce monde, en particulier la souffrance. Après m'être éveillé à cette partie de l'histoire, je me suis souvenu d'un extrait du Fa que j'avais mémorisé l'année dernière.


Le Maître a dit :

    " Parce qu’une personne de bonne prédisposition a beaucoup de matière blanche, et cette matière blanche est en harmonie avec notre univers, elle s’harmonise avec la nature Zhen-Shan-Ren, il n’y a pas de séparation. La nature de l’univers va se manifester directement dans votre corps, elle est en contact direct avec votre corps. " (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)


J'étais sous le choc. Je voulais être capable de voir chaque petit détail de ce à quoi je m'étais éveillé et je ne voulais pas revenir à la réalité. Le Fa est tellement sans limites. J'ai fermé les yeux et récité cette section du Fa encore et encore. C'est vraiment merveilleux et tout ce qui m'entourait semblait s'effacer lentement et se figer dans le temps alors que je m'immergeais dans le Fa.


Un jour en méditant, j'ai pu m'éveiller au fait que lorsqu'on s'assimile à l'univers, on peut dépasser toute souffrance humaine et se rectifier. Un pratiquant peut également dépasser toutes les difficultés et tribulations tout en vivant de nombreuses vies dans d'autres dimensions. Lorsque je n'ai plus pensé au "pourquoi ", Dafa m'a révélé sa beauté et sa magnificence, et je me suis vraiment senti merveilleux.


[Note de la rédaction : Le point de vue exprimé dans cet article ne représente que la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : "Comparer l'étude, comparer la cultivation. " (" Cultiver réellement", Hong Yin)]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2021/9/10/195009.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.