La peur latente conduit à de grandes tribulation

Commencer à pratiquer avec de fortes peurs et de mauvaises notions

Je viens d’un ancien pays communiste d’Europe, et je travaille en tant que fonctionnaire. J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a quelques années. Au début c’était très dur pour moi d’aller de l’avant- d’aller au parc faire les exercices, et de participer à des activités pour promouvoir la pratique et Clarifier la vérité .


Il m’a fallu un certain temps pour développer des pensées droites et éliminer la plupart de mes peurs et de mes mauvaises notions, mais même ainsi, la petite partie de me peur que l’on puisse me trouver à faire quelque chose de “mal” (selon les autorités) est restée au plus profond de moi.


Shifu a dit :

    “La peur peut conduire l’homme à faire des erreurs, la peur peut aussi faire que l’homme perde l’occasion prédestinée, la peur est une passe mortelle sur le chemin d’un être humain vers la divinité.”(“Points essentiels pour un avancement diligent (III),Sortir d’une passe mortelle )


La peur latente conduit à des tribulations
Un jour au travail, un de mes patrons m’a demandé de venir dans son bureau et a commencé à parler du fait qe je pratiquais le Falun Dafa. Il a dit qu’un agent des services secrets avait informé mon lieu de travail de ce que je faisais. Il m’a ensuite demandé d’écrire une déclaration disant que je ne pratiquerais pas le Falun Dafa ou que je ne rencontrerais pas d’autres pratiquants à l’avenir. Quand j’ai entendu cela, j’ai perdu mon calme et me suis énervé car je ne pouvais pas croire ce qu’il me demandait de faire. De nos jours, tandis que de nombreux pays prennent des mesures pour reconnaître la persécution en Chine, mon pays était sur le point de la commencer.


J’ai fait de mon mieux pour lui clarifier les faits, mais il n’arrêtait pas de me dire de penser à mon avenir. À la fin, il a compris que ce que je faisais était quelque chose de bon, mais après il a pris conscience que je ne rédigerais pas ce qu’il m’avait demandé, il a dit que je devrais en parler à son supérieur.


Il m’a fallu un certain temps pour me calmer et prendre conscience que j’avais des failles et des peurs qu’il me fallait éliminer rapidement. Les jours suivants ont été difficiles, mais j’ai compris que la meilleure chose que je pouvais faire était de faire passer les autres en premier, clarifier la vérité, et rapidement éliminer mes attachements, y compris ma peur d’être accusé de mauvaise choses, ma peur de perdre mon travail, et ma confiance insuffisante en Dafa et en Maître Li, le fondateur du Falun Dafa.


Shifu a dit :

    “Je veux encore vous dire, en fait votre nature du passé était fondée sur la base de l’égo et de l’égoïsme. Désormais, quoi que vous fassiez vous devez penser d’abord aux autres, arriver en vous cultivant à l’éveil complet sans égoïsme ni égo, autrui d’abord et soi ensuite, ainsi dès maintenant, quoi que vous fassiez ou disiez, vous devez penser aux autres, et même penser aux générations futures ! Et aussi à l’invariabilité éternelle du Dafa (
    Points essentiels pour avancer avec diligence
    “La nature de bouddha sans écoulement” )


Mes peurs avaient de profondes racines, et elles étaient difficiles à enlever. Dans le processus, je me suis senti comme si j’avais été brisé en morceaux et devais me reconstruire selon Dafa.


Lorsque mon second patron m'a convoqué dans son bureau, je suis devenu nerveux même si j'ai fait de mon mieux pour rester calme. J'avais l'impression de ne pas pouvoir bouger mes pieds et que ma prochaine décision serait soit de fuir dans la peur, soit d'avoir le courage de Clarifier la vérité et de ne pas abandonner la pratique du Falun Dafa.


Après avoir choisi de ne pas abandonner ma foi, je suis entré dans le bureau de mon patron. Il a essayé de m'intimider et a fait des remarques sournoises, essayant de me dire ce qui se passait et de me faire écrire que j'arrêterais de pratiquer le Falun Dafa et de voir d'autres pratiquants.


Comment pouvais-je expliquer pourquoi je ne pouvait pas écrire ce qu’il me demandait ? Sachant qu’il était quelque peu croyant, je lui ai donné un exemple dans la religion chrétienne de quelqu’un qui a trahi son maître (Judas). Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il a compris ce qu’il me demandait. Après avoir compris que je pratiquais quelque chose de bon, il a exigé des réponses sur les accusations faites par les services secrets. A la fin il s’est calmé, a arrêté de me questionner, et a renoncé à me faire écrire une déclaration pour arrêter de pratiquer le Falun Dafa. Mais je ne savais pas si c’était la fin de la tribulation.


Shifu a dit :

    “Il y a aussi des personnes qui pensent, je suis un ancien pratiquant, il n’y a pas de problème si je n’étudie pas le Fa pendant un certain temps. Il y en a un, aussi ancien que tu sois ça ne va pas, car la partie qui a réussi la cultivation a déjà été séparée, le gong qui a été propulsé à sa place originelle ne prend effet que si l’on y ajoute la pensée droite obtenue dans le Fa, il n’y a aucun moyen de la commander sans étudier le Fa ou en s’éloignant du Fa, parce que c’est la force du Fa qui agit. (Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016)


Ceux qui étaient impliqués dans le fait de me demander d’arrêter la pratique du Falun Dafa ont eu rapidement de la malchance peu après- en manquant une promotion, en étant obligés de déménager ou en perdant leur emploi.


Un rêve lié à une tribulation
Quelques semaines après ces évènements, j’ai fait un rêve qui, je crois, était en lien avec ma tribulation. J’étais sur une montagne avec de vastes prairies en-dessous de moi. Le ciel était clair et le soleil brillait, tout était magnifique. Mais de sombres nuages se sont soudain rassemblés, assombrissant tout. Je suis resté calme et j’ai attendu de voir ce qui allait se passer.


Très vite après le ciel est devenu noir, j’ai entendu un coup de tonnerre très sonore qui a fait disparaître les nuages. Le ciel était maintenant plus beau, et je pouvais sentir une présence divine.


Je pense que les nuages noirs représentaient ma tribulation au travail et que le Maître me montrait que tout était effacé.


Je veux remercier le Maître de m’avoir éveillé tandis que je clarifiais la vérité à mes patrons et de prendre soin de moi.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/9/27/195922.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.