Un stand informant à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine suscite intérêt et soutiens à Perpignan

Place de la victoire- le Castillet construit en 1368 autrefois porte de la ville et qui abrite aujourd'hui le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires


Le samedi 12 juin 2021 à Perpignan place de la Victoire en plein centre-ville proche du Castillet, des pratiquants de Falun Dafa du Sud de la France se sont réunis pour informer à propos du Falun Gong et de sa persécution en Chine.


Durant cette journée de nombreuses personnes sont venues au stand d'information, certaines pour en savoir davantage sur la pratique et sur les atrocités de prélèvements forcés d’organes, d'autres pour s'asseoir un moment avec nous et apprendre l'origami de la fleur de lotus, nous amenant naturellement à leur parler de la pratique du Falun Gong et de ses bienfaits tant physiques que mentaux.


Beaucoup d'entre elles ont signé les pétitions avec détermination et conviction.


Le stand de Falun Dafa sur la place de la Victoire le 12 juin


Voici quelques réactions et témoignages recueillis durant cette journée :


Une toute jeune femme s’est approchée du stand et a signé les pétitions. Elle a expliqué : "c’est important de dénoncer ces atrocités, nous les jeunes nous positionnons de plus en plus. C’est moi qui ai informé mes parents pour les Ouïghours. "


Une femme fraîchement à la retraite et pleine d’enthousiasme, s’est assise pour fabriquer une fleur de lotus, et tout en pliant minutieusement les petits morceaux de papiers, a fait part de sa vie : " J’ai vécu au Tchad à Bagdad au moment de la guerre, avec mes deux enfants en bas âge et mon mari, c’était une très chouette expérience. J’ai compris à quel point nous avons cette chance dans le pays qu'est la France de pouvoir être libre de pouvoir nous exprimer ! Je suis touchée par les causes de ces personnes innocentes victimes de ce régime dictatorial."


Une dame âgée anglophone ayant perdu son mari depuis peu a déclaré en voyant le journal Epoch Times: " Je connais ce média, je me tiens informée par une chaîne de télévision du nom de NTD télévision, je sais que je peux avoir confiance dans ses sources !"


Une dame âgée est venue qui n’était pas au courant des prélèvements d’organes. Elle savait que la Chine était gouvernée par une dictature mais ignorait que le régime Chinois pouvait aller jusque-là ! Elle a été émue et a signé la pétition.


Une autre dame d’un certain âge a dit que même si ce n’était pas sa croyance, elle condamnait la persécution du Falun Gong.


Trois jeunes filles qui passaient devant le stand se sont arrêtées quand un de nous leur a tendu un dépliant. Elles avaient appris ce que faisait le régime Chinois grâce aux réseaux sociaux, et étaient motivées pour signer !


Une dame qui travaillait à la caisse du magasin de bricolage derrière le stand a dit qu’elle voulait venir à notre stand une fois son travail terminé et a pris un dépliant pour en savoir plus.


Une infirmière nous a raconté qu’elle ne souhaitait pas être vaccinée contre la covid 19 malgré la pression qu’elle subissait de son employeur, elle avait réussi à le convaincre en exprimant avec authenticité les raisons pour lesquelles elle ne voulait pas faire ce vaccin.


Lors de cette journée, une manifestation de revendication politique s’est déroulée dans l'après-midi, nous avons été informés au téléphone par le policier de la mairie de Perpignan en charge du bon déroulement de cette journée. Ce policier avait pris le temps de s’informer sur le Falun Dafa, il s’est montré prévenant en nous signifiant qu’un rassemblement politique se tiendrait ce jour-là.


Au passage du cortège bien que quelques personnes se soient montrées réticentes à notre égard beaucoup de manifestants ont pris des dépliants d'information sur le Falun Dafa et la persécution D’autres ont pris le temps de discuter, de poser des questions et même de prendre un dépliant dénonçant le parti communiste Chinois.


Avant de conclure cette journée, deux policiers se tenaient proches du stand et tout en discutant, l’un d’entre eux nous a dit qu’il était allé à Toulouse en famille le week-end précédent et qu’il y avait fait la découverte du Falun Gong à un stand d'information.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.