Ne Zha - Le garçon le plus insolite de la mythologie chinoise

Ne Zha

Comme tous les garçons, Ne Zha est né du ventre de sa mère. Mais c'est là que s'arrête la ressemblance de Ne Zha avec la plupart des garçons.


Bien que peu de gens en Occident le connaissent, pour les Chinois, Ne Zha est un nom connu depuis des siècles. Il apparaît partout, de la mythologie aux danses techno, des films populaires aux romans classiques tels que L'Investiture des dieux et Pérégrination vers l'Ouest.


Selon la légende, tout a commencé il y a 3000 à 4 000 ans, sous la dynastie Shang, dans le nord-est de la Chine. Un commandant militaire, Li Jing, attendait avec impatience la naissance de son troisième enfant. Et il était anxieux pour une bonne raison : la grossesse de sa femme avait duré trois ans et six mois.


La nuit précédant le début du travail, sa femme, Lady Yin, rêva qu'elle voyait un immortel taoïste balayer son ventre avec son fouet magique. Il lui demanda d'accepter l'enfant qui lui était conféré et de l'appeler "Ne Zha".


Le lendemain, Lady Yin donna naissance à une grosse boule de chair ronde, en fait une boulette de viande. Choqué et déçu, son mari soupçonna l'anomalie d'être démoniaque et sortit son épée. Il frappa la masse charnue, déchirant la surface et révélant, à sa grande surprise, un enfant adulte et plein de vie, Ne Zha.


Peu de temps après, un immortel taoïste arriva et a proposa de prendre le garçon comme disciple. Les deux parents y consentirent, et le taoïste offrit à Ne Zha un instrument magique, la roue cosmique (qian kun lun).

Ne Zha met en colère un dragon maléfique
L'étendue des pouvoirs extraordinaires de Ne Zha fût bientôt révélée. Un jour de canicule, Ne Zha, désireux de se rafraîchir, se baigna dans une mer voisine. Ignorant encore la puissance de son instrument magique, il prit sa roue cosmique - de la forme d'un hula-hoop de taille moyenne mais plus lourde qu'aucun mortel ne pourrait la soulever - et la fit tournoyer, pour finir par provoquer d'énormes secousses dans les profondeurs de l'eau.


Les secousses provoquées par Ne Zha firent trembler le palais sous-marin du Roi Dragon de la Mer de l'Est. Le Roi Dragon, furieux, ordonna à un de ses éclaireurs de découvrir qui ou quoi était à l'origine de ce chaos.


En découvrant que Ne Zha, un simple garçon, était le coupable de ces pitreries, l'éclaireur s'attendait à le tuer facilement. Mais d'un seul coup de sa roue cosmique, Ne Zha tua l'éclaireur. Apprenant cela, le Roi Dragon envoya son fils préféré pour s'occuper de Ne Zha. Ne Zha le tua également.


Fou de rage, le Roi Dragon jura de dénoncer les crimes de Ne Zha à l'Empereur de Jade, chef suprême des cieux et des royaumes mortels. Ne Zha, cependant, se précipita aux portes du palais de l'Empereur de Jade et y arriva avant le Roi Dragon. Utilisant des charmes d'invisibilité, il prit le Roi Dragon par surprise et lui asséna une série de coups avant qu'il ne puisse voir l'Empereur de Jade.


Ce qui a rendu Ne Zha si attachant, hormis ses pouvoirs improbables, c'est peut-être la personnalité exubérante et enjouée de ce héros populaire qui défie l'âge. En fin de compte, Ne Zha, et les personnages comme lui, nous invitent à prendre part à un monde d'émerveillement, un monde où les horizons des possibilités humaines sont repoussés, toujours pour le mieux.


Source : https://fr.shenyun.org

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.