La bonté et la vertu sont le meilleur Feng Shui


Il était une fois un homme qui voulait construire une maison et qui demanda conseil à un spécialiste du feng shui. Alors qu’ils se dirigeaient tous les deux vers le terrain que l’homme avait choisi, ils ont vu de loin des oiseaux qui volaient à cet endroit comme s’ils étaient dérangés.


""Je pense que nous ferions mieux de vérifier cela un autre jour" a dit l'homme. "Il y a un pêcher et je crois que des enfants y grimpent pour cueillir des pêches. Si nous nous approchons trop près, ils pourraient avoir peur et tomber de l'arbre en se blessant."


"En fait, nous n'avons pas besoin de revenir", a répondu le spécialiste du feng shui avec un sourire, " Votre gentillesse est le meilleur feng shui. L'endroit où vous construisez votre maison n'a pas d'importance. Vous et votre famille serez bénis de toutes façons."


Cette histoire en dit long. De nombreuses personnes réfléchissent aux moyens de rechercher la chance ou le feng shui. En fait, le plus grand facteur de bénédiction pourrait résider en nous-mêmes - lorsque nous faisons toujours de notre mieux pour être une bonne personne, le divin le verra et prendra les meilleures dispositions pour nous.


Donner des terres pour une école
Fan Zhongyan, homme politique et érudit de la Dynastie Song, a laissé des phrases célèbres dans son ouvrage de la Tour de Yueyang telles que :
"Ne pas se réjouir d’un gain matériel, et ne pas s’attrister d’une perte personnelle", "Toujours penser aux autres avant soi-même, et ne pas cesser les efforts jusqu’à ce que les autres soient tous heureux de ce qu’ils ont."


Ces pensées venaient de sa croyance profonde dans le Bouddhisme. En conséquence, il est devenu un fonctionnaire intègre qui se souciait des gens et prêtait attention à l'éducation.


Un jour, Fan a acheté une maison. Un spécialiste du feng shui en a fait l'éloge, affirmant que ceux qui y résidaient et leur progéniture bénéficieraient de la richesse et de la prospérité.


Après avoir entendu ces mots, Fan a fait don de la maison pour en faire une école pour que les enfants de la région y étudient. "Ne serait-ce pas une bonne chose si plus de gens que ma seule famille pouvaient jouir de la richesse?" a-t-il expliqué.


Les bonnes actions de Fan ont également apporté des bénédictions à sa propre famille. Ses quatre fils étaient tous talentueux et sont devenus des fonctionnaires de haut rang. On dit que sa famille a prospéré pendant 800 ans.


Retourner des objets de valeur a changé le destin
Ce que Fan avait fait n’était pas inhabituel à l’époque. Les gens des temps anciens avaient tendance à se concentrer sur l’amélioration du caractère et sur le fait d’agir de façon noble. Ils traitaient les autres avec bonté et aidaient ceux qui étaient dans le besoin. Ils traitaient les autres avec gentillesse et aidaient ceux qui étaient dans le besoin. Cela permettait d'accumuler de la vertu et d'éliminer les mauvais présages..


Le Taiping Guandji (Registres détaillés sur l’Ère de Taiping) relatait une histoire de Pei Du, un officiel de haut rang sous la Dynastie Tang. Lorsque Pei était jeune, une voyante l’a examiné et a dit qu’il allait devenir mendiant et mourrait de faim.


Un jour, en visitant un temple, Pei a vu une femme venir avec un sac, qui s’est mise à prier pendant un moment, et qui est partie en laissant son sac. Sachant que la femme l’avait oublié, Pei a attendu qu’elle revienne. Elle n’est pas revenue, alors Pei est retourné à son hôtel. Il s’est rendu au temple tôt le lendemain matin et a vu aussitôt la femme revenir. Elle avait l’air très inquiète. Pai lui a demandé ce qui lui était arrivé. Elle lui a répondu qu’elle avait perdu son sac qui contenait deux ceintures, dont l’une d’entre elles était décorée avec du jade et valait beaucoup d’argent.


Après avoir confirmé la couleur et les autres caractéristiques des ceintures, Pei a rendu le sac à la femme, qui l'a remercié et lui a proposé de garder l'une des ceintures. Pei a refusé et est parti.


Lors d'une rencontre ultérieure avec la voyante, Pei s'est entendu dire que son destin s'était transformé en un avenir prometteur. Il est ensuite devenu chancelier et a servi quatre empereurs.


L’inondation a des yeux
Dans la Chine moderne, où la moralité est en déclin rapide, les pratiquants de Falun Gong suivent la tradition qui consiste à valoriser la vertu et à être une bonne personne. Également connu sous le nom de Falun Dafa, le Falun Gong est un système de méditation fondé sur le principe de sincérité, de compassion et de tolérance. Le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à réprimer le Falun Gong en 1999, mais les pratiquants n'ont jamais renoncé à leur volonté d'être bons. Ils ont à leur tour reçu des bénédictions pour leur droiture et leur intégrité.


En août 2020, une grande inondation a frappé la province du Sichuan, obligeant à évacuer de nombreuses personnes. Les rivières Min, Dadu et Qingyi, trois branches du fleuve Yangtze, ont toutes vu leur niveau d'eau augmenter rapidement. Le bouddha géant de Leshan, une statue de 71 mètres de haut, a également connu une montée des eaux qui a détrempé ses orteils - un incident qui ne s'était quasiment jamais produit auparavant.


À 5 heures du matin, le 18 août 2020, on a dit aux villageois vivant près de la rivière Qingyi d'évacuer immédiatement car le pic de crue arriverait à 8 heures. Alors que la plupart commençait à partir, la famille d'un pratiquant de Falun Gong est restée un moment pour aider les autres. Le niveau de l'eau ne cessait d'augmenter et, à 9 heures, elle avait immergé des terres, les fondations de certaines maisons et des étangs à poissons. Lorsque l'eau s'est approchée de leur maison, la famille du pratiquant est également partie saine et sauve.


Lorsque l'eau s'est retirée vers 16 heures, chaque famille est retournée sur place pour constater les dégâts. L’eau n'avait pas franchi les barrages qui entouraient les terres du pratiquant, et n’avait pas pénétré dans sa maison. Pendant ce temps, certaines terres et maisons situées à une altitude plus élevée ont été inondées, et certains murs ont également été détruits.


Bien que l’inondation ait immergé son étang, pas un seul poisson n’était perdu et tous les poissons continuaient à nager comme si rien ne s’était passé. "C’est un vrai miracle! " s’est écrié le frère du pratiquant avec excitation.


Tout comme dans cet exemple, il y a de nombreuses histoires rapportées sur le site Minghui au sujet de gens ayant reçu des bénédictions après avoir soutenu les pratiquants de Falun Gong. En gardant à l’esprit, "Falun Dafa est bon" et "Vérité-Bonté-Patience est bon", beaucoup de gens ont vu leur destin changer.


Comme le spécialiste du feng shui l'a dit au début de cet article, lorsque nous chérissons vraiment la vertu et vivons en accord avec notre conscience, on veillera sur nous.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.


Version en anglais :
Goodness and Virtue Are the Best Feng Shui

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.