Un évènement du Falun Gong à Copenhague commémore l’appel du 25 avril et dénonce les décennies de persécution

Le 24 avril, les pratiquants de Falun Dafa de Copenhague ont organisé un évènement pour commémorer le 22e anniversaire de l’appel du 25 avril. Ils ont également parlé aux gens des décennies de persécution par le PCC (Parti communiste chinois) contre les pratiquants.

Les pratiquants tiennent un évènement à Copenhague pour commémorer l’appel du 25 avril.
M. Chen fait les exercices de Falun Dafa pendant l’évènement du samedi.


M. Chen a participé à l’appel à Pékin, il y a 22 ans. Lors de l’évènement du samedi, il a parlé de ses expériences.


Après avoir pris sa retraite de l’armée, M. Chen a travaillé au Bureau de la sécurité nationale à Pékin en tant que haut fonctionnaire. Sa femme y était également une cadre supérieure. Il y a 22 ans, ils avaient tous les deux presque 50 ans.


“L’appel des pratiquants n’a posé aucun problème au public. Même la circulation n’était pas arrêtée”, s’est rappelé M. Chen.


“Les pratiquants ont suivi les instructions des policiers. Ils sont allés là où la police les a dirigés et se sont arrêtés là où les policiers le leur ont dit”, a dit M. Chen. “Donc le Parti communiste a menti en affirmant que les pratiquants de Falun Dafa avaient fomenté une émeute et assiégé l’enceinte du gouvernement.”


“Les pratiquants étaient pacifiques et gentils. Les policiers étaient détendus et bavardaient avec nous. L’atmosphère ce jour-là était calme et harmonieuse.”


A 21 heures, quelques pratiquants représentatifs ont rencontré le premier ministre de l’époque Zhu Rongji. Comme Zhu a accepté de prendre en compte l’appel des pratiquants, nous sommes tous partis paisiblement,” a dit M. Chen.


En tant que haut fonctionnaire du gouvernement, M. Chen a dit qu’il savait bien comment le gouvernement chinois fonctionne et à quelles conséquences il faisait face en participant à l’appel. “Mais toute ma famille a tant bénéficié du Falun Dafa, spirituellement et physiquement. Nous sentions que nous devions manifester et parler en faveur du Falun Dafa,” a-t-il expliqué.


“C’est une merveilleuse et incroyable pratique. Les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance sont profonds. Les pratiquants compatissants et honnêtes. Nous n’avons rien à cacher. Alors nous avons décidé de participer à l’appel. À cette époque, nous avions confiance dans le gouvernement et nous avons essayé d’aider le gouvernement à être juste, c’est une des raisons pour lesquelles nous y sommes allés. En plus, c’est notre droit constitutionnel de faire appel.”


“Vous êtes si différents des autres groupes.”

Les pratiquants font la démonstration des exercices, distribuent des dépliants et parlent aux passants du Falun Dafa.


Un homme s’est arrêté un long moment pour regarder la démonstration des exercices et a lu les bannières. Il a dit au pratiquant qui lui tendait un dépliant : “vous êtes si différents des autres groupes.”Il a expliqué qu’il venait de passer devant la mairie, où deux groupes organisaient des évènements. Leur musique était si forte et violente qu’elle l’avait mis mal à l’aise.


“Comment ces gens peuvent-ils tout simplement exiger que la société leur donne ce qu’ils veulent, sans se demander si leur comportement agace et gêne les autres ?” s’est-il demandé.


Il a dit au pratiquant qu’en regardant les exercices, la belle musique et les mouvements doux avaient chassé tout mécontentement de son cœur.


Le pratiquant a expliqué que ceux qui pratiquent le Falun Dafa suivent les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance du Falun Dafa. Il a également parlé à l’homme de l’appel du 25 avril. L’homme a fait l’éloge du Falun Dafa et a déclaré : “La moralité est importante pour les gens et pour la société. Je vais raconter à ma famille ce que j’ai appris ici aujourd’hui.”


Une dame âgée s’est arrêtée pour regarder les pratiquants pendant qu’ils faisaient les exercices et elle a lu l’information concernant Falun Dafa. Elle a dit : “Je sais à quel point le Parti communiste chinois est violent mais comment cette persécution peut-elle continuer depuis 22 ans !? Le peuple chinois ne doit pas rester silencieux !”


Elle a expliqué qu’elle a travaillé à Hong Kong pendant des années et qu’elle admirait la culture traditionnelle chinoise. Mais qu’elle était très préoccupée par la perte des libertés fondamentales et la situation droits de l’homme à Hong Kong.


Le pratiquant a expliqué l’histoire du PCC et comment il a systématiquement détruit la culture traditionnelle et les valeurs morales millénaires de la Chine.


“Le Parti, non seulement lave le cerveau des gens mais il prélève de force les organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants,” a-t-il dit, “mais maintenant, de plus en plus de Chinois se sont réveillés. Environ 380 millions de Chinois ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.”


“La communauté internationale a également reconnu la nature du Parti. De nombreux gouvernements appliquent des sanctions à son encontre, ce qui encourage le peuple chinois à se battre pour sa liberté.”
La femme a dit qu’elle était émue et encouragée. Elle a ajouté qu’elle parlerait du Falun Dafa, à ses amis et sa famille.

“J’espère que le peuple chinois pourra bientôt connaître un bel avenir,” a-t-elle dit.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version en anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/4/30/192105.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.