Les gens expriment leur soutien lors d'un événement organisé à Rome pour commémorer l'appel du 25 avril

Le dimanche 25 avril 2021, les pratiquants de Falun Dafa à Rome ont organisé des activités Piazza San Silvestro pour commémorer l'Appel du 25 avril. Ils ont fait une démonstration des exercices et expliqué aux gens comment le PCC (Parti communiste chinois) persécute cette pratique spirituelle depuis 22 ans.

Les pratiquants ont organisé des activités à Piazza San Silvestro le 25 avril 2021.
Les pratiquants font une démonstration des exercices de Falun Dafa dans le cadre de leurs activités.
.Touristes et habitants se sont arrêtés pour discuter avec les pratiquants.


La journée était chaude et ensoleillée, et de nombreuses personnes étaient dehors pour profiter du temps printanier. Attirés par la musique sereine accompagnant des pratiquants la démonstration des exercices, les passants s'arrêtaient pour regarder. Ils ont lu l’information et plusieurs ont dit qu'ils ne comprenaient pas pourquoi le régime communiste persécutait un groupe de personnes pacifiques qui suivent le principe de Vérité, Bonté et Tolérance. Plusieurs personnes se sont dites reconnaissantes que les pratiquants informent le monde de ces problèmes importants.


Deux femmes ont dit qu'elles savaient que le régime communiste chinois dissimulait toujours la vérité - tout comme il a dissimulé la vérité sur le virus du PCC (coronavirus).


Après avoir parlé avec les pratiquants, un homme les a encouragés à continuer à informer les gens. Il leur a souhaité de réussir à mettre fin à la persécution.


Contexte
Les 23 et 24 avril 1999, des agents de police de Tianjin, une ville proche de Pékin, ont agressé et arrêté plus de 40 pratiquants de Falun Dafa après que ceux-ci se soient rendus dans les bureaux d'un magazine pour discuter d'erreurs dans un article récemment publié qui attaquait le Falun Dafa. Lorsque la nouvelle de ces arrestations s'est répandue et que de plus en plus de pratiquants se sont renseignés auprès des autorités, on leur a dit qu'ils devaient faire part de leurs préoccupations à Pékin.


Le lendemain, le 25 avril, environ 10 000 pratiquants de Falun Dafa se sont rendus spontanément au bureau central des contestations à Pékin, comme ils en avaient reçu l'ordre par les fonctionnaires de Tianjin. Le rassemblement était pacifique et ordonné. Ils n'ont pas bloqué les trottoirs ni arrêté la circulation. Des représentants des pratiquants ont été invités à rencontrer le Premier ministre chinois Zhu Rongji et son équipe. Ce soir-là, les préoccupations des pratiquants ont été prises en compte ; les pratiquants arrêtés à Tianjin ont été libérés, et tout le monde est rentré chez soi.


Après ce jour, le monde a vu la Chine sous un jour différent. Après le massacre de Tiananmen dix ans plus tôt, le fait qu'une manifestation pacifique puisse avoir lieu en Chine et être résolue le jour même semblait positif.


Cependant, Jiang Zemin, alors chef du PCC, était déterminé à éradiquer le Falun Dafa. Il a prétendu que la manifestation pacifique était constituée de pratiquants attaquant en groupe l'enceinte du gouvernement central du PCC et s'en est servi comme excuse principale pour lancer la campagne de persécution en juillet 1999.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version anglaise”:
Les touristes et les habitants se sont arrêtés pour discuter avec les pratiquants.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.