Les pratiquants de Falun Dafa de Suède commémorent l'appel du 25 avril en Chine, à Stockholm

À 9 heures le 24 avril 2021, les pratiquants de Falun Dafa de Suède se sont rassemblés devant l’ambassade de Chine à Stockholm, et ont commémoré le 22e anniversaire de l’appel historique du 25 avril en Chine et protesté contre la persécution de leur foi par le régime chinois. M. Li Zhihe, un pratiquant de Pékin ayant participé à l'appel pacifique du 25 avril 1999, s’est remémoré son expérience et a appelé le monde à voir la vraie nature du Parti communiste chinois (PCC).


En raison de la pandémie, le gouvernement suédois limite les activités à huit participants maximum. Le temps était glacial et venteux lors de l’évènement. Les gens ont fait l’éloge de la persévérance et de la résistance pacifique des pratiquants de Falun Dafa à la persécution en Chine depuis bientôt 22 ans. Beaucoup ont fait le signe du pouce levé et certains conducteurs ont klaxonné pour manifester leur soutien.

Les pratiquants de Falun Dafa ont commémoré le 22e anniversaire de l'appel du 25 avril et ont protesté contre la persécution du Falun Dafa devant l'ambassade de Chine à Stockholm, en Suède, le matin du 24 avril 2021.

Un participant à l’appel du 25 avril recommande de se tenir à l'écart du PCC
M. Li Zhihe, qui travaillait à la China Railway Construction Corporation, était presque incapable de travailler en raison d'un problème de disque intervertébral. Son ami lui a parlé du Falun Dafa et il a commencé à le pratiquer début octobre 1997. En moins de deux semaines, ses problèmes de santé ont été résolus et il s'est senti bien et heureux. Suite à cela, il est devenu un assistant bénévole d’un site d'exercices de groupe de Falun Dafa dans le complexe résidentiel de son entreprise. Il n'a jamais cessé de pratiquer le Falun Dafa depuis
.

M. Li Zhihe, qui a participé à l'appel historique le 25 avril 1999, appelle le PCC à cesser immédiatement de persécuter le Falun Dafa.


"Le matin du 25 avril 1999, j'ai appris que des pratiquants de Tianjin avaient été arrêtés alors qu'ils se rendaient au bureau d’un magazine pour discuter de mensonges qui avaient été publiés sur Dafa. J'ai décidé d'aller au Bureau national des appels [à Pékin] pour clarifier la vérité. Personne n'a organisé les pratiquants pour faire cela; c'était la décision de chacun."


Zhihe a dit qu’il était arrivé rue Fuyou devant le bureau des appels avant 6 heures du matin et avait vu de nombreuses personnes déjà présentes. "Les policiers étaient à chaque intersection. De toute évidence, ils étaient préparés et prêts. J'ai également remarqué que des policiers dirigeaient de nombreuses personnes vers Liubukou et Beihai. J'ai suivi le flux selon les conseils donnés par la police et me suis tenu là où on me disait de me tenir. Les pratiquants ont aidé à maintenir l'ordre et veillé à ne pas encombrer les trottoirs. La circulation n'a pas du tout été affectée. "


Il a dit: "Ce jour-là, toute la longueur de la rue Fuyou jusqu'à Xidan était bordée de pratiquants, bien plus de 10 000. Le PCC a enregistré l'événement avec des caméras et sait combien de personnes étaient présentes. Une voiture-caméra s'est déplacée lentement devant nous en filmant ceux qui se tenaient au bord de la route. Les pratiquants ont calmement fait face à la caméra. Le PCC a toujours dissimulé la vérité et menti au public. Il n'ose pas divulguer les chiffres réels.


"Parce qu'il y avait tellement de monde, les nouvelles se transmettaient rapidement de personne à personne. Ne voyant pas ceux qui étaient entrés pour des pourparlers [avec le Premier ministre chinois de l'époque Zhu Rongji] ressortir, tout le monde est resté là tranquillement, attendant le résultat. Quand on a appris vers 21 heures que les pratiquants arrêtés à Tianjin avaient été libérés, tout le monde est parti immédiatement. En partant, nous avons ramassé des déchets sur la route ainsi que les mégots de cigarettes jetés par les policiers. Nous avons laissé la zone impeccable. C'est ce qui s'est réellement passé ce jour-là, et que les médias du PCC ont calomnié et qualifié de siège de Zhongnanhai par les pratiquants de Falun Dafa. "


Zhihe a dit: "Je suis resté là pendant plus de dix heures. Mon dos était un peu fatigué vers deux ou trois heures de l'après-midi, alors je me suis déplacé vers l'arrière et me suis reposé un moment. Soudain, j'ai senti un courant chaud parcourir tout mon corps depuis le sommet de ma tête. Je me suis immédiatement senti très bien. Ce jour-là, je n'ai pratiquement rien mangé ni bu. Mais je n'ai ressenti ni faim ni soif - au contraire, je me suis senti détendu. J’ai une fois de plus expérimenté le caractère merveilleux du Falun Dafa"


Zhihe soupire toujours d'émotion lorsqu'il se rappelle l'événement. "L'Appel du 25 avril montre au monde entier que le Falun Dafa ne résout pas seulement les problèmes de santé, mais améliore également la moralité des gens", a-t-il déclaré. "Cela profite au peuple et au pays. Je me sens honoré et fier d'être un pratiquant. Tous les pratiquants de Falun Dafa et moi sommes ici aujourd'hui [à Stockholm] pour rappeler aux gens l'appel du 25 avril et les informer des faits pour les aider à reconnaître la nature maléfique du PCC."

Les Suédois condamnent la persécution du Falun Dafa
Les pratiquants sont allés au bâtiment du parlement dans le centre de Stockholm vers midi et ont continué à parler aux gens de l'appel du 25 avril et des fabrications du PCC au sujet de l'événement, notamment comment les pratiquants avaient " assiégé " l'enceinte du gouvernement central.


Les passants s'arrêtent pour lire les panneaux d'information, regarder la démonstration des exercices et discuter avec les pratiquants pour en savoir plus.

Les gens signent une pétition en soutien aux efforts des pratiquants de Falun Dafa pour mettre fin à la persécution en Chine.

Le temps froid n'a pas empêché les gens de s'arrêter pour lire l’ information. Après en avoir appris davantage sur le Falun Dafa, les gens ont signé une pétition pour soutenir les efforts des pratiquants et condamner la brutalité du PCC.


Esteban, originaire du Venezuela, est un médecin qui travaille dans un hôpital près du centre-ville. Il a lu attentivement tous les panneaux d'information, puis a signé la pétition. Il a indiqué le panneau portant un emblème du Falun et a dit à un pratiquant: "Je pense que c'est très intéressant. C'est cet emblème du Falun qui m'a attiré. J'ai lu attentivement toutes les informations. Je suis médecin, mais je pense que les problèmes mentaux sont plus préoccupants que les problèmes physiques. Les gens modernes ont perdu leur vrai moi dans leur quête de gains matériels. Vérité-Bonté-Patience est très bon. Cela peut aider les gens à trouver leur vrai moi. J’approuve ces principes. »


Il était en colère quand il a appris comment le PCC persécute les pratiquants de Falun Dafa qui pratiquent Vérité-Bonté-Patience et les tue même pour leurs organes. Il a dit: " Maintenant, je comprends que vous êtes venu ici pour faire quelque chose de très important. " Avant de partir, il a pris beaucoup d'informations, y compris un rapport d'enquête sur les prélèvements d'organes. Il a dit qu'il le lirait attentivement et suivrait les derniers développements.


Christin, qui vit à Stockholm, a dit avoir été attiré par la scène calme et paisible des pratiquants faisant les exercices. Il s'est arrêté pour regarder pendant un long moment. Lorsqu'il a appris que Falun Dafa est persécuté en Chine, il a dit: "Je sais que le PCC est une dictature. J'en sais davantage concernant la persécution du PCC au Tibet, au Xinjiang et à Hong Kong. Je ne m'attendais pas à ce que la persécution du Falun Dafa soit encore plus tragique. Je dois vous aider! "


Il a signé la pétition et a dit: "Maintenant, le PCC a étendu ses griffes au monde entier. J'ai le sentiment que l'Europe est également en danger. Cela arrive juste à un rythme plus lent. Si nous fermons tous les yeux, la Suède deviendra progressivement comme la Chine. Toutes les bonnes personnes doivent se lever et travailler ensemble pour arrêter le démon du PCC. Il a dit que signer une pétition est un bon moyen pour les gens à se lever pour arrêter la persécution et défendre la justice. Il a dit: "Vous avez fait un job remarquable. Je vais non seulement signer, mais aussi vous aider à passer le mot. "


À la fin de l'événement, un jeune homme a salué les pratiquants et leur a dit en chinois : "Je serai toujours votre ami." Il a dit qu'il aimait la Chine mais n'aimait pas le PCC. Il a exprimé sa sympathie et son admiration pour le Falun Dafa. Il a dit qu'il savait que les pratiquants venaient ici chaque week-end et persévéraient dans la sensibilisation. Lui-même avait amené son ami quelques semaines plus tôt pour s'informer sur la persécution et signer la pétition.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Stockholm, Sweden: Falun Dafa Practitioners Commemorate April 25 Appeal

Version chinoise:
纪念四二五-法轮功学员瑞典首都讲真相

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.