Une Chrétienne devient une pratiquante de Dafa

Je suis une disciple de Falun Dafa âgée issue d’une famille pauvre. Mes parents ne nous ont pas permis, à mes sœurs et à moi, d'aller à l'école. Avant mon mariage, je travaillais comme femme de ménage. J'ai un fils et deux filles et notre famille de cinq personnes dépendait de l'agriculture que mon mari et moi pratiquions.

Je suis le genre de paysanne que le Maître décrit “..ils travaillent tous les jours aux champs sous un soleil ardent,c’est un travail dur et épuisant… “ (Quatrième Leçon, Zhuan Falun ). Afin que mes enfants vivent une vie confortable, j’ai travaillé extrêmement dur et j’avais également beaucoup de dettes. Deux de mes enfants avaient un diplôme de premier cycle et un autre était un étudiant de troisième cycle. Ils travaillaient tous en ville, et mon fils était marié. Malheureusement, mon mari est mort et j'ai pleuré sa perte et il m'a souvent manqué.


En 1996, j’ai suivi ma mère et je suis devenue Chrétienne. Je suis devenue assez influente dans l’église. Les familles de la communauté de l’église venaient souvent me voir pour être aidées. Après le mariage de mon fils, je suis allée en ville pour prendre soin de mon petit fils. Parce que je vivais dans un nouvel environnement et que j’étais occupée avec mon petit fils, je n’allais pas au culte le dimanche, et cela me contrariait.


Comment j’ai appris le Falun Dafa
Ma belle-mère est une disciple de Falun Dafa et elle me disait souvent des choses sur la pratique. Elle parlait de la bonté de Dafa, des avantages de la pratique et de la raison pour laquelle les pratiquants de Dafa clarifient la vérité malgré la persécution. Elle m’a également dit comment le Parti communiste chinois (PCC) persécute les disciples de Dafa. Ma belle-mère a vécu cette persécution de première main et a été illégalement détenue dans des camps de travail. J’écoutais attentivement et restais attentive. Comme j’étais empoisonnée par les mensonges et la propagande du régime chinois contre Dafa, et de plus, en raison de la religion en laquelle je croyais, pensant que Jésus était le seul Dieu, j’écoutais ses histoires avec réserves. Elle se conduisait selon le principe de Sincérité-Bonté-Patience.


Plus tard, j’ai découvert que lorsque d’autres pratiquants de Dafa venaient chez mon fils ils souriaient toujours et ne juraient jamais. Je les écoutais parler de leurs histoires de cultivation . L’un discutait de sa relation avec sa belle-mère. Une autre de ce qu’elle avait fait après avoir découvert que son mari avait une maîtresse. Une femme nous a dit comment on lui avait escroqué son argent, mais elle a traité l’affaire paisiblement, sans ressentiment ni haine. Une autre pratiquante a dit qu’elle avait été heurtée par une voiture mais n’avait pas demandé d’argent ; au lieu de cela elle avait dit la personne qui l’avait percutée de ne pas avoir peur.


Quel groupe de personnes ! De toute évidence, ils avaient un bien meilleur caractère que le mien, une croyante de longue date au christianisme. Quand j’étais très anxieuse , je jurais même ! Aucun d’entre-eux ne se comportait comme les médias chinois dépeignaient les pratiquants de Falun Dafa.


Quelques incidents qui m’ont touché
Le premier incident s’est produit lorsqu ‘une parente s’est fracturée le poignet en rentrant chez elle après une activité de clarification de la vérité avec d’autres pratiquants. J’ai été choquée de voir les os de son poignet dépasser et son avant-bras gravement enflé. Je lui ai donné un bol de riz et j’ai pensé que c’était probablement si douloureux qu’elle ne pourrait pas le manger. Mais elle a tout mangé. Nous lui avons suggéré d’aller à l’hôpital car sinon, il serait difficile de réaligner les os. Elle a dit : “Pas besoin. J’ai Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa) ! Ne vous inquiétez pas. S’il vous plaît laissez-moi seule quelques jours. Ne venez pas me voir et ne m’appelez pas. J’irais mieux bientôt.. “ Elle parlait comme si elle était dans un rêve !


Au bout de quelques jours, j’ai dit à mon fils et à ma belle-fille d’aller la voir. Ils n’y sont pas allés, et ont dit qu’elle se sentirait mieux en continuant à étudier la Fa et en pratiquant les exercices. Le collègue de son mari était le directeur du service d’orthopédie à l’hôpital. Il lui a dit de ne pas être superstitieuse et lui a suggéré de se dépêcher d’aller à l’hôpital pour se faire mettre un plâtre au bras.


Elle a dit en plaisantant, “Je vais défier ce ponte de l'orthopédie ! Je n’ai pas besoin d’aller à l’hôpital et mon poignet ira bien. Le Falun Dafa n’est pas une superstition, c’est une science extraordinaire et supérieure.”


Le sixième jour, parce que la communauté où vivait ma belle famille avait le contrôle de l’eau, elle a dû porter un grand faitout d’eau du réservoir jusqu’à chez elle. Elle l’a fait ! Son poignet était complètement guéri ! Cet incident m’a vraiment choquée. Falun Dafa est réel ! Assurément ! Sinon, comment ma belle-mère aurait-elle pu guérir comme ça ?


Puis il y a eu un deuxième incident. Ma belle-mère a suggéré à mon fils de se retirer du PCC et lui a donné un souvenir lui rappelant le Falun Dafa. Mais il ne l’a pas pris, car il craignait que cela lui cause des problèmes au travail.


Alors quelque chose s’est produit qui a effrayé toute la famille. Un jour, mon fils a assisté à un banquet avec un collègue. Son collègue voulait partir pour assister à un autre banquet et voulait que mon fils l’accompagne. Tout à coup, mon fils a eu un mal d’estomac et a commencé à se sentir nauséeux. Son collègue a décidé de partir sans lui. Après le banquet, mon fils est rentré chez lui en voiture mais a perdu connaissance sur la pelouse devant sa maison et a été découvert par sa femme qui revenait du travail.


Tard dans la nuit son directeur a appelé mon fils pour savoir s’il était à la maison, et c’est à ce moment-là qu’ils ont appris que son collègue avait eu un accident de voiture cette nuit-là et avait perdu la vie.


Mon fils était si effrayé. Il a demandé à ma belle-famille, “Est-ce que Maître Li me protège ?” Ma belle-mère a dit : “Mon Maître m’a donné quelques indices quand je me suis assise en méditation. Les indices étaient d’aller sauver tel et tel, c’est-à-dire toi. Je pense que c’est le Maître qui t’a séparé de ton collègue et t’a donné le vertige ; sinon tu serais allé avec ton collègue.


Notre famille entière a été très reconnaissante au Maître. Depuis cela nos attitudes envers le Falun Dafa ont complètement changé.


Le troisième incident s’est produit en 2008; J’ai subi une hystérectomie pour mes fibromes utérins. Comme ma famille avait des antécédents de diabète, le médecin a dit qu’il me serait difficile de guérir après l’intervention. Il a dit qu’il faudrait au moins dix jours avant que les points de suture puissent être enlevés. Ma belle-famille m’a dit de répéter sincèrement les mots “Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Patience est bon.” Elle a dit qu’un miracle pouvait arriver.


J’ai subi l’intervention et dans les jours qui ont suivi, j’ai continué de réciter “Vérité-Bonté-Patience est bon” dans mon esprit. Il n’a fallu qu’une semaine au médecin pour pouvoir retirer les points de suture. Le médecin a dit que la cicatrisation s’était extrêmement bien déroulée.


Après ma sortie de l’hôpital, j’ai eu beaucoup de douleurs à l’estomac. Ma belle-mère a suggéré que je fasse les exercices avec elle. Mon mal d’estomac a disparu au moment où j’ai commencé la troisième série d’exercices. Falun Dafa est vraiment incroyable ! Après cela, j’ai commencé la cultivation-pratique du Falun Dafa.


Le Falun Dafa est une pratique authentique
En repensant à mes expériences en tant que chrétienne et en tant que disciple du Falun Dafa, je suis passée par des difficultés surtout au début. J’avais peur si je trahissais Jésus d’être punie. Ensuite un jour, j’ai regardé un dessin animé sur un petit oiseau qui aimait participer à toutes sortes de réunions d’oiseaux, mais aucune des familles d’oiseaux ne l’a laissé rester. J’ai compris que cela pouvait être une allusion au fait que si je voulais cultiver, je ne pouvais suivre qu’une seule voie.


Ma sœur et ma mère sont toutes deux chrétiennes et elles objectaient à ce que je pratique le Falun Dafa. Quand je suis retournée à la maison, les membres de la communauté chrétienne m’ont également critiquée pour avoir trahi l’église et mes enfants. J'ai beaucoup réfléchi et observé pendant longtemps.


Quand je comparais mon caractère avec celui de ma belle-mère et le caractère des membres de la communauté Chrétienne avec celui des pratiquants de Falun Dafa, je ressentais en effet que les pratiquants de Falun Dafa avaient meilleur caractère.


Une fois j’ai dit à ma belle-mère que je pouvais dire que le Falun Dafa est une pratique authentique et juste. Elle a dit: “Alors, quand les pratiquants de Falun Dafa conseillent à ceux qui ont rejoint le Parti communiste, la Ligue de la jeunesse communiste et les jeunes pionniers d’en démissionner c’est pour les empêcher d’être contrôlés par le PCC. Cela ne les sauve-t-il pas ? N’est-ce pas la manifestation de la compassion ?


Ses paroles m’ont aidée à comprendre. J’ai pensé à ces gens dans mon ancienne religion. La plupart d’entre-eux ont les mêmes pensées que j’avais. Ils suivent inévitablement le Parti communiste ; non seulement ils se tiennent du côté opposé au Falun Dafa mais ils trahissent également la volonté de Jésus.’


Durant toutes ces années de cultivation-pratique, j’ai ressenti l’immense compassion du Falun Dafa. J’espère que tous les chrétiens se tiendront aux côtés de leur Dieu et élimineront les malentendus qu’ils peuvent avoir sur le Falun Dafa. Savoir que “Falun Dafa est bon” et “Sincérité-Bonté-Patience est bon” permettra certainement à chacun d’avoir un brillant avenir.


Traduit de l’anglais
https://en.minghui.org/html/articles/2020/9/14/186771.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.