Une citoyenne de Grande-Bretagne : Le monde a besoin de Sincérité-Bonté-Tolérance

Quand le gouvernement de Grande-Bretagne a assoupli sa politique de distanciation sociale liée à la pandémie de coronavirus, les pratiquants de Falun Dafa de Cornouailles, un comté dans le sud-ouest de l'Angleterre, ont repris leurs activités à l'extérieur. En plus de faire les exercices ensemble au Morrab Gardens dans la ville de Penzance, ils parlent aussi du Falun Dafa aux passants et permettent aux gens de savoir comment il est persécuté en Chine.


Site de pratique collective dans la communauté
Le Morrab Gardens est un jardin municipal ouvert au public depuis 1989. En 2007, les pratiquants de Falun Dafa ont commencé à y faire les exercices et ont présenté la pratique aux habitants. Après que le gouvernement britannique a ajusté sa politique de distanciation sociale le 13 mai, permettant les activités à l'extérieur. Yukari et Rose sont retournées au parc pour la pratique collective. Elles offrent aussi des cours de Falun Dafa de 8 à 9 h le samedi et le dimanche.

Les pratiquants locaux Yukari et Trevor font les exercices au Morrab Gardens.

Yukari et Rose (à droite) font les exercices de Falun Dafa au Morrab Gardens.

En raison de l'ordre de demeurer chez soi durant la pandémie de coronavirus, les gens semblent être plus enclins à souhaiter apprendre les exercices de Falun Dafa, selon Rose. Plusieurs passants ont pris l'information sur le Falun Dafa et ont posé des questions au sujet de la persécution en Chine.


Un appel pour que cesse la persécution
En juillet, Derek Thomas, un membre du Parlement britannique pour St Ives, a rejoint les plus de 600 membres de l'Alliance interparlementaire sur la Chine (IPAC) pour publier une déclaration condamnant les graves violations des droits de l'homme contre les pratiquants de Falun Dafa en Chine. L'IPAC est un groupe international multipartite de législateurs provenant de plus de dix pays démocratiques, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie, le Japon, l'Allemagne et la France.


On peut lire dans la déclaration : « Il y a vingt et un ans, le Parti communiste chinois a commencé une campagne de persécution contre les pratiquants de Falun Gong », « [la campagne ] a entraîné l'emprisonnement de centaines de milliers de ses adeptes, où ils ont été soumis à certaines des formes de torture les plus graves ».


La déclaration mentionne également les prélèvements forcés d'organes à vif sur les pratiquants en Chine : « Les preuves des prélèvements forcés d'organes en Chine sont apparues il y a quinze ans et un projet juridique indépendant et rigoureux – le China Tribunal – a conclu l'année dernière, au-delà de tout doute raisonnable, que cette pratique avait été perpétrée à un niveau généralisé, de façon systématique et avec le soutien de l'Etat. » La déclaration exhorte le monde à se lever et à s'exprimer pour mettre fin à cette répression.


Yukari a dit qu'elle avait contacté M. Thomas en juin, au sujet de la déclaration et lui avait expliqué le Falun Dafa. M. Thomas a répondu rapidement avec la déclaration signée et a remercié les pratiquants pour leurs contributions à la communauté.


Valeurs universelles
Sheila, qui travaille à une université de Londres, est venue au parc le 12 juillet. Impressionnée par la méditation paisible, elle a appris les mouvements. " Ces exercices m'ont relaxée – ils sont vraiment beaux ", a-t-elle dit.


Sheila (à gauche) apprend le deuxième exercice.

Ayant vu les pratiquants sensibiliser les gens au sujet de la persécution devant l'ambassade de Chine à Londres, Sheila pense que le principe du Falun Dafa, Sincérité-Bonté-Tolérance, représente des valeurs universelles. Elle a dit que la persécution est une menace pour l'humanité.


Debra de Newlyn en Cornouailles a rencontré Yukari à Sancreed Beacon, un site archéologique de l'âge du bronze. Elle était contente d'en apprendre davantage sur le Falun Dafa et a dit : "Le monde à besoin de Sincérité-Bonté-Tolérance. "


Traduit de l'anglais
https://en.minghui.org/html/articles/2020/8/30/186558.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2020/8/28/411034.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.