Des racines anciennes, sur le point de se perdre

La véritable culture traditionnelle chinoise est profonde… et ancienne. C'est une culture qui vénère le divin et enseigne à vivre selon "la Voie" - en harmonie avec le ciel et la Terre.


La culture traditionnelle chinoise comprend plusieurs disciplines et philosophies spirituelles.

    Le taoïsme prône la sincérité et l'honnêteté.
    Le bouddhisme manifeste la compassion.
    Le confucianisme enseigne comment gérer les relations en accord avec «la Voie», en adoptant des principes tels que l’intégrité, la piété et la tolérance.


Ces enseignements profonds constituent le fondement de la civilisation chinoise depuis des millénaires - une civilisation qui, pendant la majeure partie de son histoire, a dirigé le monde sur les plans culturel, économique et militaire.


À partir des années 1800, la Chine est entrée dans une période de souffrances et de tribulations répétées . En cours de route, le lien avec une grande partie de son essence culturelle s'est perdu.


Destruction de la culture traditionnelle chinoise
À partir de 1949, le régime communiste a pris le pouvoir en Chine, entraînant un peuple déjà éprouvé dans une nouvelle spirale descendante. Au cours des décennies qui suivirent, le PCC (Parti communiste chinois) a lancé à plusieurs reprises des campagnes politiques violentes qui ont fait des dizaines de millions de morts. De nombreux Chinois devinrent de plus en plus démunis, effrayés et déconnectés de la grandeur de leur héritage authentique.

La grande révolution culturelle prolétarienne a purgé les éléments traditionnels de la société chinoise. (à gauche) Humiliation publique des élites culturelles et des chefs religieux. (au centre) Livres anciens et textes sacrés brulés. (à droite) Incendie et destruction de statues de Bouddha. Partout en Chine nombre de célèbres temples, sanctuaires et autres sites patrimoniaux ont été attaqués et les images sacrées ont été remplacées par des photos du président Mao Zedong.


Falun Gong et le renouveau culturel
Lorsque M. Li Hongzhi a présenté le Falun Gong au public en mai 1992, il n'a pas fait que rendre public une pratique de qigong pour améliorer la santé et le bien-être. Le Falun Gong représentait une redécouverte des "éléments ancestraux, bénéfiques de la Chine".


    La force et l'honnêteté du taoïsme.
    La compassion et la bonté du bouddhisme.
    La sagesse de se comporter avec les gens, ainsi que dans différents milieux sociaux, avec la justice et la tolérance héritées du confucianisme.


Le Falun Gong représente un lien direct et authentique avec la véritable culture traditionnelle chinoise, et avec son introduction, le pouvoir de transformation de ces voies profondes a été restitué au peuple chinois.
C'est ainsi qu'il a gagné en popularité.... De manière exponentielle. ….

Calligraphie des caractères chinois 真 Zhen - Véracité, sincérité, authenticité 善 Shan – bonté, bienveillance et 忍 Ren – Patience, retenue, tolérance. Ce sont également les principes fondamentaux du Falun Dafa.


En 1999 - 7 ans seulement après sa première présentation au public - 100 millions de personnes le pratiquaient dans toute la Chine.


Ainsi, alors que la nation chinoise se préparait à entrer dans le XXIe siècle sous le joug de la tyrannie communiste et qu'une grande partie de la population luttait pour assurer sa sécurité économique, le Falun Gong a contribué à une renaissance de la culture chinoise traditionnelle.


Version anglaise :
https://faluninfo.net/falun-gong-story-ancient-roots/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.