Une discussion à partir du vide

 

De nos jours, les scientifiques ont découvert de nombreuses microparticules telles que des molécules, des atomes, des protons, des quarks, des neutrinos, etc. Les scientifiques sont également d'avis que ces microparticules constituent des particules plus grosses, ce qui est exact. Cependant, il y a un problème conceptuel qui n'a pas été exploré plus avant, à savoir que ces microparticules peuvent en fait constituer une dimension, ou des dimensions, dont la profondeur et l'étendue sont similaires à celles de notre dimension actuelle.


Dans leurs études sur les ondes électromagnétiques, les scientifiques précédents ont présumé qu'il existe une matière, qu'ils ont appelée "éther", et que la densité de ce milieu doit être très élevée. Cependant, les scientifiques de l'époque ne comprenaient pas pourquoi nous ne pouvions pas percevoir l'existence d'une telle matière, s'il existe autour de nous une matière à très haute densité, une densité des dizaines de milliers de fois supérieure à la densité de l'acier. N'étions nous pas supposés être "coincés" dans une telle matière ? Plus tard, Mackson a effectué des expériences d'interférence optique, mais il n'a pas réussi à trouver cet éther.


Du point de vue de ceux qui 'cultivent et pratiquent', nous savons que les points de vue des scientifiques sont en fait façonnés par une connaissance partielle, la connaissance de quelque chose mais pas de toutes choses. En effet, il y a de nombreuses sortes de matières autour de nous, des matières allant du plus microscopique à celles de nature moléculaire dans cette dimension, des matières qui sont tout simplement innombrables. Néanmoins, parmi elles, les particules d'un niveau n'affectent pas celles d'un autre niveau. Les particules d'une plus grande dimension pénètrent ces particules d'une plus petite dimension. L'espace entre les niveaux de particules est immense. Par exemple, l'espace que le noyau occupe dans un atome n'est qu'un dix millième de l'atome entier, ce qui a été prouvé par des expériences scientifiques.


En fait, l'éther est quelque chose de plus microscopique que les molécules et il imprègne tout. Lorsque l'éther constitue des objets, la densité en est très élevée, pourtant l'éther est plus petit que les particules moléculaires. Par conséquent, l'éther est non seulement incapable de "coincer les gens", mais il est aussi pénétrant. Alors pourquoi l'expérience d'interférence optique de Mackson prouve-t-elle que l'éther n'existe pas ? La raison en est que les lumières et les phénomènes observés sous des instruments d'observation et les compteurs eux-mêmes sont constitués de molécules qui sont restreintes par ce champ de temps moléculaire. Une telle restriction a limité la capacité d'observation des scientifiques.


Ce n'est pas que les choses n'existent que dans les endroits que nos yeux charnels peuvent voir. C'est que nos yeux de chair ne peuvent voir les choses que dans la dimension moléculaire, à savoir la plus grande dimension moléculaire. Tout le monde sait que l'air autour de nous ne peut pas être vu ; cependant, il y a des molécules d'air dans l'air, des molécules de plus petites tailles qui ne peuvent pas être vues par l’œil de chair. Lorsque nous observons l'espace extérieur, tout semble sombre et on dit que c'est un vide. En fait, là, les molécules sont juste plus petites que les molécules d'air. Ces molécules plus petites sont au-delà de la capacité de l'œil de chair et même des instruments et des compteurs.


Les molécules extérieures à la terre sont plus microscopiques que celles qui l'entourent et qui sont plus proches de la terre. La délimitation des niveaux/dimensions est ainsi faite. Lorsqu'un être à des niveaux plus élevés voit des gens sur terre voler de Taïwan aux États-Unis ou en Antarctique, il les perçoit comme rampant telles des fourmis ne se déplaçant qu'à l'intérieur d'un seul champ atmosphérique, qui est très mince -- selon les scientifiques, si la terre est comme une pomme, l'atmosphère est plus mince que la peau de la pomme.


Certains disent que "la navette spatiale d'aujourd'hui peut voler au-delà de la terre", ce qui est vrai. Cependant, ces astronautes n'ont aucun moyen de rester dans l'espace pendant longtemps. Ils doivent compter sur du matériel de soutien. La dimension immédiate autour de la terre est un environnement arrangé par les divinités, un arrangement pour adapter l'environnement vivant aux besoins des structures physiques des personnes dans cette dimension. Ce qui est au-delà de l'atmosphère terrestre n'est plus une dimension avec un milieu de vie similaire. Il y a de la vie sur toutes les planètes du système solaire, à l'exception de la lune, seulement certains êtres vivants sont dans des dimensions ou des niveaux différents. Dafa a ouvert des milieux de vie pour les êtres à tous les niveaux.


Bon nombre des composants des rayons du soleil sont nocifs pour l'homme. C'est parce que les composants moléculaires dans les structures physiques des gens sont incapables de supporter l'énergie d'un niveau aussi élevé, c'est-à-dire les rayons ultraviolets, les rayons gamma et les autres rayons cosmiques de haute énergie. L'atmosphère terrestre est conçue pour les filtrer afin de protéger le cadre de vie des gens. Les atmosphères des autres planètes protègent également chacun de leurs milieux de vie en permettant à ces êtres de ne recevoir que l'ensoleillement approprié.


Au-delà de ce système solaire, il y a un autre ensemble de démarcations. Ces matières sont encore plus microscopiques. De plus, les dimensions sont plus grandes, de même que le(s) monde(s) qui s'y trouvent. Les êtres qui s'y trouvent peuvent voir les nombreux systèmes solaires de la galaxie et percevoir les systèmes comme de petits mondes aussi petits qu'une minuscule boule de verre, tout comme un jouet dans lequel les gens se bousculent -- quel plaisir y a-t-il à se bousculer dans une petite boule ?


Les scientifiques savent que la distance entre les systèmes solaires est très éloignée et que la distance entre les galaxies l'est encore plus. Dafa fixe des limites pour les êtres vivants. Les tentatives des êtres d'un niveau inférieur d'aller au-delà de la portée de leur niveau sont presque futiles. Les gens ont été limités à se déplacer à la surface de la terre. De même, tous les êtres à l'intérieur des trois délimitations sont restreintes à l'existence dans le cadre du système solaire. De plus, la longue distance mentionnée ci-dessus indique aussi que plus les êtres sont élevés, plus ils ont d’espace où se déplacer. L'ampleur et la magnificence des mondes des êtres supérieurs sont insupportables pour les gens ordinaires.

Maître Li dit :

    "Une multitude de vies remplissent le firmament,
    À chaque couche il y a le Ciel et la Terre.
    Le paysage est merveilleux et magnifique à l'infini,
    Pris dans l'égarement les gens de ce monde ne se réveillent pas.
    Vouloir voir cela n'est pas chose facile,
    La cultivation c'est comme escalader une échelle.
    Pour percer le mystère il faut être là-haut,
    La splendeur de la scène est difficile à décrire." ( 'Égarement - Mystère ', Hongyin)


Les dimensions au-delà des galaxies sont beaucoup plus étendues et les matières sont beaucoup plus microscopiques. Dans le vide d'un système solaire, il arrive parfois qu'il y ait des fragments comme des météores. Dans le vide d'une galaxie, il peut y avoir des objets gazeux comme des nébuleuses. Le vide au-delà des galaxies est vraiment l'obscurité complète, où les choses deviennent encore plus microscopiques - cependant, l'obscurité ne signifie pas qu'il n'y a pas de matières. Dans une dimension de matières très microscopiques, les molécules, étant plus grosses, peuvent difficilement exister, car il n'existe pas de milieu de vie approprié pour elles.


Les micro-matières ont aussi une transmission d'ondes sonores comme celle dans notre monde moléculaire. La transmission de la lumière est encore plus rapide entre les micro-matières, mais les vitesses de transmission varient d'un niveau de micro-matières à l'autre. Par conséquent, lorsque les lumières se déplacent d'une dimension à l'autre dans le cosmos, leur vitesse est par intermittence rapide et lente, sous réserve du mouvement des matières sous les restrictions du champ temporel dans chaque dimension.


Jusque-là la discussion a généralement considéré ce qui se trouve au-delà d'une galaxie comme une dimension. Néanmoins, un tel univers en tant que dimension est constitué de nombreuses galaxies. Les scientifiques n'ont pas encore observé de structures cosmiques plus grandes. Jusqu'à présent, cette discussion n'a porté que sur une délimitation horizontale des dimensions alors qu'il existe des connexions dimensionnelles verticales. Le Dafa cosmique a ouvert des dimensions et des champs d'application vivants pour tous les êtres et ce cosmos est si vaste que la portée d'une vie quelle qu'elle soit, comparée à l'immense cosmos, ne peut être décrite que comme "une goutte dans l'océan". Si une vie s'écarte de Dafa ou se considère comme plus grande que Dafa, c'est une chose des plus lamentables.


Version chinoise


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.