Des manifestants à Berlin et Hambourg appellent la Chine à redélivrer un passeport à un pratiquant de Falun Gong

L’absurdité du système juridique chinois a une fois de plus consterné la communauté internationale, y compris ceux qui y ont été confrontés à répétition, et a déclenché des manifestations dans différentes villes du monde.


Tout a commencé lorsque le régime chinois a refusé d’autoriser M. Wang Zhiwen, pratiquant de Falun Gong, à voyager en dehors de Chine.


Wang, 67 ans, un ingénieur des chemins de fer et coordinateur bien connu de l’ancienne Association Falun Dafa de Chine, a été arrêté le 20 juillet 1999, et condamné à une peine de 16 ans de prison. Il a été relâché en octobre 2014 et a été depuis assigné à résidence.


Comme rapporté précédemment, la demande de passeport de Wang a été contre toute attente approuvée en janvier 2016. Sa fille, Danielle Wang, une citoyenne américaine, et son mari se sont rendus récemment à Pékin pour l’aider à obtenir un visa.


Mais le 6 août 2016, juste avant qu’ils n’essaient de quitter la Chine, la police des frontières à Guangzhou, dans la province du Guandong a révoqué son passeport sans donner la moindre raison, empêchant son départ à l’étranger.


Ils ont dit à Danielle que l’annulation était ordonnée par le Ministère de la Sécurité publique. Elle n’a pas été capable de contacter son père depuis qu’elle et son mari sont rentrés aux Etats-Unis les mains vides après l’incident.


Les pratiquants de Falun Gong et des sympathisants ont tenu des manifestions hier devant les consulats chinois et ambassades à New York et Washington D.C. Des manifestations similaires ont également eu lieu devant le Consulat chinois à Hambourg et l’ambassade de Chine à Berlin, Allemagne.


La manifestation à Hamburg


La manifestation à Berlin


Franze, l’organisateur de la manifestation à Berlin, a dit que la torture en prison a eu raison de la santé de M. Wang , et qu’il a besoin d’être soigné aux EU.

Franze, l’organisateur de la manifestation à Berlin a déclaré “M. Wang n’est qu’un parmi des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong qui ont été persécutés en Chine. Pour les secourir, le Parti communiste doit être désintégré.”


Les manifestants à Berlin pensent que les gens des sociétés libres ont une obligation d’aider ceux qui ont perdu leur liberté en Chine. De nombreux allemands ont fait écho à leur opinion. Une dame a déclaré aux pratiquants de Falun Gong : “Le régime d’Allemagne de l’Est pensait que le Mur de Berlin était solide, mais il s’est effondré l’espace d’une nuit. Un jour le Parti communiste chinois va s’effondrer aussi.”


De nombreuses personnes ont signé la pétition lors de la manifestation devant l’ambassade chinoise à Berlin.


Version chinoise :
柏林中使馆前抗议 呼吁立即还王治文赴美权利(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.