L'importance de la coopération

Nous avons fait les vœux préhistoriques d'assister le Maître lors de la rectification du Fa. Le Maître a donné à chaque pratiquant différentes capacités et souhaite que nous coopérions et nous complétions les uns les autres. Quand l'un de nous utilise ses capacités propres et coopère avec les autres pratiquants, nous pouvons former un seul corps et nous remplirons notre mission, qui est de sauver les êtres. À cause des notions humaines et de l'insuffisance des pensées droites, nous ne coopérons souvent pas bien. Alors nous pouvons perdre notre opportunité de sauver les êtres. Cela me rappelle une histoire à propos de l'ancien philosophe, Shao Yong.


Shao Yong (en chinois : 邵雍, 1011-1077) était un philosophe, cosmologue, poète et historien de la dynastie Song qui a beaucoup influencé le développement du néo confucianisme en Chine. Il était l'auteur du Poème Fleur de prunier. Il avait une méthode efficace de prédiction appelée Huangjishu.


Le Huangjishu. se compose de deux parties. Il peut prédire très exactement le futur. Quand il devint vieux, Shao Yong transmit sa méthode à deux de ses disciples, une partie au premier et l'autre partie au second.


Dans son agonie il appela ses disciples à son chevet. Ils pleurèrent et lui demandèrent qui les enseigneraient après sa mort. Shao Yong dit : "Ecoutez, vous deux avez besoin de vous aider et de vous respecter l'un l'autre après mon décès. Vous devez vous prévenir l'un l'autre quand vous aurez de nouvelles compréhensions dans vos études. Si vous pouvez faire cela, vos capacités s'accroîtront rapidement et notre Huangjishu. se développera plus vite. Vous devez vous souvenir de mes paroles ! "


Après sa mort, les deux disciples pensèrent tous deux que leur maître leur avait donné les vraies techniques. Ils étudiaient dur et voulaient contribuer à l’instar de leur maître. Aussi gardaient-ils leur vraie compréhension pour eux-mêmes ne partageant entre eux qu'un savoir superficiel. Après de nombreuses années lorsque le premier disciple fut vieux et malade il s'éveilla à l'autre partie. Il se rappela les mots de son maître et comprit soudainement que l'autre partie devait avoir été donnée au second disciple.


Les deux disciples se rencontrèrent et discutèrent de la situation. Ils étaient tous les deux profondément désolés et pleurèrent. Ils comprirent finalement l'arrangement de leur maître. À cause de leur compréhension limitée, ils n'avaient pas bien coopéré et ne s’étaient pas élevés ensemble, mais à la place avaient perdu beaucoup d'un temps précieux. Ils furent incapables d'améliorer le Huangjishu bien qu’ils se mirent dès lors à travailler ensemble et le transmirent aux générations suivantes.


Il y a quelques années, quelques jeunes pratiquants et moi coopérions ensemble pour enseigner des techniques informatiques pour contourner le grand pare-feu d'Internet du régime chinois aux autres pratiquants. Comme certains pratiquants avaient des opinions différentes, nous sommes entrés en conflit. Quelquefois nous coopérions peu, voire pas du tout. À cause de cela, les pratiquants coordinateurs nous ont bloqué, et nous ont dit que nous avions des problèmes dans notre cultivation. Quelques-uns d’entre nous en ont parlé ouvertement et sincèrement, et ont cherché leurs propres attachements au lieu de critiquer les autres.


Par exemple, un compagnon de pratique qui était toujours prudent sur la sécurité regardait de haut un pratiquant qui n'y prêtait pas attention. Un autre pratiquant avait un conflit avec le pratiquant qui était prudent Nous avons partagé nos opinions et réalisé que nous devions regarder à l'intérieur et nous débarrasser de l'attachement à regarder les autres de haut. Les jeunes pratiquants avec de bonnes aptitudes techniques ont aidé d'autres pratiquants à avancer et à produire leur propre matériaux d'information.


En examinant mon propre comportement, j'étais plein de regret que le conflit entre les pratiquants coordinateurs et moi ne se soit pas réglé plus vite. Nos disputes ont ralenti le projet. Parce que j'étais occupé avec les projets, j'avais peu de temps pour étudier le Fa. Au lieu d'éliminer notre ressentiment et nos attachements à la compétition, nous avons ignoré notre conflit. Nos pensées négatives les uns à propos des nous ont causé des interférences et des pertes pour le projet.


Un jour j'ai compris que nous devions bien coopérer en travaillant sur le projet, et former un seul corps. À cause de nos attachements, nous avons échoué à suivre l'arrangement du Maître. Je me suis senti triste. J'ai sincèrement partagé ma compréhension avec les autres pratiquants qui étaient impliqués dans le désaccord. Notre partage sincère a finalement résolu le conflit.


Malheureusement nous l'avons compris trop tard ! Juste comme les deux disciples de Shao Yong qui réalisèrent trop tard qu'ils devaient coopérer. Les forces anciennes ont pris avantage de nos notions humaines et de nos attachements, et les ont utilisés pour interférer avec nous et nos projets pour sauver les êtres. Parce que nous n'avons pas bien coopéré, le projet n'a pas joué le rôle qu'il aurait dû et nous avons échoué à sauver les êtres qui auraient dû l'être. Puissions-nous ne jamais commettre de nouveau de telles erreurs !


Le Maître a dit :

" À quoi cela aurait-il servi d’en terminer ? La rectification de Fa n’est-elle pas faite pour sauver les gens ? Si j’étais le seul à partir, pourquoi avoir créé le monde ? Tout ce qui a été planifié avant l’Histoire aurait été en vain. Le temps a été prolongé pour vous et pour les êtres. " ( Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de l'Ouest des États-Unis 2013 )


En étudiant le Fa j'ai compris : le Maître a pris soin de nous depuis si longtemps ! Il a enduré tellement pour prolonger le temps avant que la rectification du Fa se termine, de façon à donner plus d'opportunités à ces pratiquants qui n'ont pas bien fait et à ces êtres qui n'ont pas encore été sauvés. Combien de pratiquants comprennent et chérissent ce que le Maître a fait pour nous !


Version en anglais :
The Importance of Cooperation


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.