Notre famille pratique Falun Dafa depuis 21 ans

J’ai obtenu Falun Dafa au début des années 90, et j’ai la chance d’avoir assisté quatre fois aux conférences du Maître.


Notre famille a commencé à cultiver après que mon mari a assisté, en juillet 1993, aux conférences que le Maître a données à Qiqihar. Il avait alors compris Dafa de façon très simple et semblait certain que cette cultivation était pour lui.


Peu après avoir commencé à pratiquer Dafa, il l’a appris à ses amis et à sa famille. Cependant, je n’étais pas prête à m’engager sur le chemin de la cultivation.


Parce que j’étais tourmentée par un mauvais état de santé depuis toute jeune, je suis devenue une Bouddhiste pieuse et récitais les écritures tout au long de la journée. Je n’avais pas pensé d’après ce que mon mari avait dit à propos de Dafa, que je pourrais en bénéficier. Par conséquent, je suis restée bouddhiste.


Convaincue de pratiquer Dafa

Ma santé s’est détériorée, et dans la soirée du 24 décembre 1993, j’étais prête à quitter ce monde. J’ai demandé au Bouddha de me prendre dans son paradis. Mon mari m’a dit qu’il n’était pas d’accord avec ce que j’étais en train de faire, donc je l’ai mis au défi de demander à son maître de m’aider.


En l’espace d’à peu près deux heures, après que mon mari eût demandé au Maître de Dafa de m’aider, je ne me suis plus sentie malade. Cela m’a convaincue de commencer à pratiquer Dafa. Mais je ne faisais que les exercices et négligeais l’étude des enseignements de Falun Dafa parce que je continuais à penser que si j’étudiais les écritures Bouddhistes, mes problèmes fondamentaux seraient résolus.


Le Maître a enseigné les principes de Dafa en 1994 à Changchun, et j’ai assisté aux conférences. Je me suis endormie durant la conférence, j’ai néanmoins entendu chaque mot. Je me sentais légère quand je marchais et très à l’aise. Cela m’a convaincue de pratiquer le Falun Dafa.


Cela fait 20 ans que j’ai commencé à pratiquer. J’ai expérimenté de nombreux bénéfices, des frustrations et des tribulations. Physiquement, j’ai beaucoup enduré, mais je ne vacille plus dans ma foi en Dafa.


Les premières années de cultivation

J’ai assisté aux conférences du Maître à Changchun en 1994 et m’en souviens très bien—comme si c’était hier.


Mon souvenir le plus mémorable est quand j’ai rencontré le Maître et lui ai serré la main. J’étais en chemin pour me rendre au Palais de Mingfang le cinquième jour des conférences, quand j’ai entendu des bruits de pas derrière moi. Je me suis retournée et j’ai vu le Maître. Il a tendu sa main, mais je n’ai pas osé lever les yeux. Maître était deux marches plus bas, mais il était quand même beaucoup plus grand que moi.


J’ai tendu ma main et me sentais nerveuse et craintive. La main du Maître était si douce.


J’ai également assisté aux conférences du Maître de Guangzhou en 1994 bien que nous n’étions pas financièrement à l’aise. J’ai vendu mon téléphone afin de pouvoir ramener des livres de Dafa à la maison.


J’ai continué à lire Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, entre 1994 et 1998. Durant ce temps, je me suis transformée en une autre personne, tant physiquement que mentalement.


Rien ne pourra nous empêcher de pratiquer Dafa

Le régime communiste chinois a commencé à persécuter Dafa le 20 juillet 1999. Parce que les membres de ma famille étaient des pratiquants bien connus, plus de 30 fonctionnaires locaux nous surveillaient et on nous a dit de rester dans notre région.


Nous avons refusé d’être " transformés", donc mon mari a été condamné à trois ans de camp de travaux forcés. J’ai été détenue trois fois dans un centre de lavage de cerveau.


Après notre libération, nous avons ouvert un magasin pour gagner notre vie et avons gardé contact avec nos compagnons de pratique. Mais à chaque fois que quelqu’un entrait dans notre magasin, la police locale l’arrêtait et l’interrogeait. Ils ont même arrêté des gens qui n’étaient pas pratiquants.


Après avoir émis des pensées droites pendant un moment, notre environnement s’est amélioré et beaucoup de compagnons de pratique venaient dans notre magasin. Nous avions des réunions, partagions nos compréhensions et nous aidions les uns les autres.


Quand des compagnons de pratique étaient à la traîne, nous les aidions à trouver leurs attachements et essayions de les aider à les éliminer. Certains non-pratiquants qui en sont venus à nous connaître ont commencé à pratiquer le Falun Dafa.


Nous vivons dans une petite zone résidentielle, et tous les habitants savent que nous pratiquons Dafa. Ces gens nous ont observés tout au long de cette persécution, et ils disent à présent que ce magasin géré par des pratiquants est puissant.


Nous vivons en accord avec les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance du Falun Dafa et faisons bien en tout ce qu’un pratiquant devrait faire. Nous lisons les livres de Dafa, pratiquons les exercices, émettons les pensées droites et parlons aux gens de Dafa. Nous utilisons également plusieurs téléphones portables pour convaincre les gens de démissionner du Parti communiste Chinois (PCC) et de ses affiliés.


Maître, soyez rassuré. Nous nous cultiverons bien et ferons bien tout ce qui est requis d’un pratiquant.

Version anglaise :
Our Family Has Practiced Falun Dafa for 21 Years

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.