L’étude du Fa ne saurait remplacer l'émission des pensées droites

Dans "'Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de San Francisco 2014", le Maître a mentionné que certains pratiquants se sentaient déprimés léthargiques et paresseux :


"Je vous le dis à tous, beaucoup de mauvais êtres microscopiques te recouvrent comme la poussière, recouvrent la pensée humaine, mais ce n'est rien, vous pouvez éliminer ces choses pourries en émettant la pensée droite."


J'ai été dans un mauvais état de cultivation pendant une assez longue période, me relâchant et me sentant paresseux. Bien qu’anxieux quant à cette situation, je n’arrivais à pas me ressaisir et à dépasser cela. En discutant avec d'autres pratiquants, j'ai remarqué que certains avaient des problèmes similaires et se sentaient aussi frustrés.


Après avoir lu la conférence du Maître, j'ai découvert quel était mon problème.


Tout d'abord, j'ai réalisé que je n'avais pas accordé une grande importance à l'émission des pensées droites et que je les faisais de façon superficielle. Je voulais mieux faire après avoir lu la conférence, alors j'ai commencé à émettre les pensées droites pendant une longue période de temps dès que j'en avais l'opportunité de manière à nettoyer le champ autour de moi.


J'avais eu jusque-là souvent mal à mon genou droit. J'essayais bien d'émettre les pensées droites pour diminuer la douleur, mais cela ne marchait pas. Des fois, je ne parvenais même pas à m'appuyer sur ma jambe droite en marchant. Après avoir lu les conférences du Maître, j'ai émis des pensées droites pendant presque deux heures afin d'éliminer "ces choses pourries mauvaises et microscopiques" que le Maître a mentionnées.


Je me suis concentré sur l'élimination de ces mauvais éléments. Mon genou est allé beaucoup mieux par la suite et la douleur a disparu.


Bien faire sous tous les aspects

Une fois, alors que j'émettais les pensées droites, j'ai ressenti que l'immense firmament cosmique à l’intérieur de mon corps était chaotique, et qu'une couche "d'éléments paresseux" était la cause de ma fatigue. Je savais que c'était parce que je n'avais pas bien cultivé ni émis sérieusement les pensées droites que les mauvais éléments avaient formé une barrière qui m'empêchait d'être diligent. Je me sentais en conséquence impuissant, passif et n’arrivais pas à me ressaisir.


Je ressentais ce que le Maître a décrit :

"Que cela te rende perplexe, déprimé, paresseux et dissipé, cette chose-là fait tout pour que tu ne sois pas motivé."

"Mais en une seule pensée, ces choses-là sont éliminées et disparaissent. C'est juste que ta pensée droite n'est pas pleinement suffisante, alors la pensée droite ne sort pas et elle est inefficace."("Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de San Francisco en 2014")


J'ai remarqué que certains pratiquants se trouvaient aussi dans un mauvais état de cultivation. Certains émettaient les pensées droites avec leurs paumes affaissées, alors que d'autres subissaient un karma de maladie ou expérimentaient des épreuves depuis longtemps. Peut-être que leurs circonstances étaient le résultat de ne pas prêter attention à l'émission des pensées droites pour se débarrasser de l'interférence. Plus longtemps ils demeuraient dans ce mauvais état de ‘cultivation’ moins ils avaient confiance, et plus ils devenaient passifs.


Certains pratiquants, d'un autre côté, avaient réalisé qu'en émettant les pensées droites, ils éliminaient activement les mauvais éléments. Je suggère à ceux qui se trouvent dans un mauvais état de cultivation ou qui traversent des tribulations de lire les passages au sujet de l'émission des pensées droites dans la dernière conférence du Maître. Si les pratiquants comprennent l'importance et le pouvoir des pensées droites, ils peuvent alors persévérer avec diligence jusqu'à ce que les mauvais éléments soient détruits !


Je pensais auparavant qu'étudier le Fa plus souvent pouvait remplacer l'émission des pensées droites. Mais d'après mon expérience, j'ai découvert que nous devions bien faire sous tous les aspects, dans l'étude du Fa et la pratique des exercices, ainsi que dans l'émission des pensées droites et la clarification de la vérité.


Nous ne pouvons pas remplacer une chose par une autre. Par conséquent, nous devrions prêter attention à émettre les pensées droites avec diligence.


Regarder en soi-même et cultiver véritablement

Certains pratiquants ont vécu des tribulations avec les membres de leur famille, expérimenté le karma de maladie, ou eu des difficultés financières. Bien qu'ils essayent d’être diligents, ils se sentent pris au piège et épuisés, et certains deviennent alors indifférents.


Moi-aussi, j'ai été dans une situation similaire. Cependant, lorsque je me suis calmé et que j'ai regardé en moi, j’ai su que cela se produisait parce que je ne cultivais pas véritablement.


Lorsque je faisais face à toutes sortes de tribulations et de conflits, j’ai découvert que mes attachements humains liés à la sentimentalité et au profit étaient les véritables obstacles. J’ai regardé en moi et compris que se débarrasser de "l'égo" était la chose la plus difficile à réaliser.


Maître a dit :

"Si vous vous examinez vous-mêmes dans chaque situation que vous rencontrez, alors je dirais que vous êtes vraiment remarquable, et que rien ne pourra vous stopper sur votre chemin vers l'éveil. Mais lorsque nous rencontrons des problèmes, nous cherchons souvent à l'extérieur de nous-mêmes—'Pourquoi me traitez-vous de la sorte?'—et nous sentons que nous avons été injustement traités, au lieu de nous examiner nous-mêmes. C'est le plus grand et le plus fatal obstacle pour tous les êtres." ("Enseignement de la Loi donné à la Conférence de Singapour", traduction provisoire de l'anglais)


La seule façon de surmonter les épreuves est de cultiver véritablement. Si nous pouvons faire ce que le Maître nous demande, alors nous serons capables de voir d'où vient le problème. Si nous cultivons selon les principes du Fa, maintenons notre xinxing sans nous plaindre, et traitons chacun avec bonté, non seulement les tribulations disparaîtront, mais nous pourrons également sauver les gens.


Une des raisons pour lesquelles nous sommes incapables de résoudre les conflits et de surmonter les tribulations est que nous ne regardons pas en nous pour nous cultiver nous-mêmes. Nous nous accrochons à nos attachements et ne prêtons pas attention à émettre les pensées droites.


Dans le passé, je faisais remarquer les problèmes des pratiquants dès que je les voyais, pensant être responsable pour eux. À présent, je réalise que cette façon de penser n'est pas entièrement correcte. En tant que pratiquant, nous devrions commencer par regarder en nous-mêmes et ne pas "guider" les autres, ou regarder les insuffisances des autres.


La cultivation est une affaire sérieuse. Nous devrions regarder en nous-mêmes inconditionnellement, être attentif à tout ce que nous faisons, et ne pas négliger même le plus petit détail. Nous ne pourrons pas atteindre le critère si nous l'omettons ne serait-ce qu'un petit peu.


Le Maître a dit :

"Parfois dans des épreuves qu'ils ont du mal à passer, ils n'identifient pas les attachements, c'est parce qu'il y a certains petits problèmes qu'on juge sans importance. En fait, aussi petits que soient les problèmes, si on n'atteint pas le critère, cela ne va pas non plus.." ("Enseignement de la Loi donné lors de la Conférence de Loi de San Francisco en 2014")


Compagnons de pratique saisissons l'opportunité et rattrapons le temps perdu. Maître a dit, "...en continuant à cultiver et pratiquer comme au début, on parviendra assurément au fruit juste." ("Enseignement de la Loi donné à la Conférence de Loi de la grande région de New York en 2009")


Ce qui précède sont mes expériences ainsi que mes compréhensions actuelles. Veuillez signaler avec bienveillance tout ce que vous remarqueriez d’inapproprié.

Version en anglais:
Studying the Fa Cannot Replace Sending Forth Righteous Thoughts

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.