La police australienne impressionnée par les pratiquants de Falun Dafa lors du sommet du G 20

Le Sommet des dirigeants du G20 2014 a eu lieu les 15 et 16 novembre à Brisbane, Queensland. Six mille policiers supplémentaires en provenance d'autres États d'Australie et de Nouvelle-Zélande ont été mobilisés, créant " la plus grande opération policière en temps de paix dans l'histoire australienne", selon Rose Barnett, sous-commissaire du Queensland.


Impressionnés par le Falun Dafa (aussi appelé Falun Gong), les policiers ont offert soutien et protection toute la durée du G20 et certains ont même demandé à avoir une banderole Falun Dafa pour l’accrocher bien en vue dans leur bureau.


Des pratiquants de Falun Gong marchent pendant le Sommet du G20 à Brisbane, Australie.


Dean Godfrey des Services de police du Queensland a accompagné les pratiquants de Falun Dafa dans leur marche le 15 novembre. Il a dit à l'un d'entre eux : " Ça m'a fait plaisir de vous accompagner dans votre marche de protestation pendant le G20, à l'inverse des manifestants d'hier qui étaient très agressifs, vous tous êtes si paisibles, je vous remercie, passez le message aux autres. "


Alors que la température atteignait un niveau quasi record de 40 degrés Celsius à Brisbane dimanche, les policiers ont apporté de l’eau aux pratiquants en leur rappelant de se maintenir hydratés.


Les policiers offrent de l'eau aux pratiquants au cours de la marche


John Andress, de l'Association Falun Dafa du Queensland, a évoqué un incident survenu à 7 h le 16 novembre. Un groupe de Chinois est tout à coup apparu alors que les pratiquants se préparaient à ériger leurs banderoles sur William Street, où les délégués et chefs de gouvernements de divers pays allaient passer." L'un d'eux semblait être le responsable. Ils se sont imposés là, nous bloquant et déployant des drapeaux chinois aux endroits qu’on nous avait assignés."a expliqué Andress.


Plusieurs policiers ont rappelé au groupe d’étudiants chinois mécontents, que l’association Falun Dafa avait été autorisée à manifester à cet endroit plusieurs semaines auparavant, et leur ont ordonné de circuler.


Les policiers ont alors aidé les pratiquants à repositionner leurs banderoles aux endroits les plus visibles, de sorte que la délégation chinoise puisse les voir.

Des policiers se font prendre en photo après la marche.


" Nous avons également reçu une demande de la police le matin du 16 novembre, a raconté William Luo, également de l'Association de Falun Dafa du Queensland, " ils demandaient à avoir une de nos banderoles. Les policiers se sont dits impressionnés par notre comportement calme et paisible compte tenu de la grave persécution en Chine. 'Nous allons afficher une de vos banderoles dans notre bureau à la vue de tous. ont-ils dit.


Luo s’est rappelé qu’il y a quelques années en faisant une demande d’autorisation de défilé ils avaient tout d’abord essuyé un refus.


" Le policier responsable a dit ne pas être familier avec notre groupe. Alors, nous lui avons parlé du Falun Gong et il est allé sur le site Minghui, où il a vu affichés les principes au cœur du Falun Gong : Authenticité-Bonté-Patience. Il a alors décidé d'approuver la demande d'autorisation et nous a suivis tout du long pour voir si nous nous comportions en accord avec nos principes, et tel a été le cas"


Ce policier a pris des photos de la marche ce jour-là qu’il a affichées dans son bureau. Il a commenté :"Je travaille dans la police depuis 10 ans. C'est la première fois que je vois un groupe aussi paisible. C'est dommage qu'ils soient réprimés en Chine. Je pense que les gens vont les soutenir juste en voyant leur comportement."


Deux semaines plus tard, la police a invité Luo et plusieurs autres pratiquants à une réunion où ils ont rencontré des policiers chinois qui participaient à un programme de formation polyvalente. Chaque groupe s’est vu accorder quelques minutes pour une présentation, suivie d'un résumé du policier responsable. "Le Falun Gong est réprimé depuis longtemps, et pourtant ils ont été très paisibles et puissants." a commenté ce dernier, puis se tournant vers les policiers chinois : " Voilà comment nous les traitons en Australie. Nous, les policiers n'aimons pas la violence, et ces pratiquants de Falun Gong non plus."


Version anglaise :
G20 Leaders' Summit: Australian Police Impressed with Falun Dafa's Peaceful Protest

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.